02 février 2010

EMBALLÉ, C'EST PESÉ

 

T O U T  A  C O M M E N C É

par une distribution d'en-cas sur un vol Swissair, et un gâteau vêtu d'un habit transparent qui semble sorti tout droit d'une agence de design. Esthétiquement, il est à l'image de ce que je recherche pour mon chez-moi : simple, carré, et original. Différent, quoi !

0a30e316ca5a6af8d5bfb1d3df3eb89e.jpg
Ensuite, il y a eu cette drôle de clémentine, achetée au marché entre deux flocons de neige, qui m'a regardé avec des yeux bizarres..
7b02b35f1d987e758d604404d2cac3d9.jpg
C'est ce que Philippe Delerm appellerait des "plaisirs minuscules". Ca ne coûte rien, mais ça fait du bien, et ça donne des idées. La prochaine fois que je fais un dîner, je tenterais bien la technique de la clémentine. Plutôt que d'écrire le nom des invités sur des petits cartons, pourquoi ne pas imprimer une photo de leur visage pour faire la même chose ?
A mon avis, ce sera plus facile que d'écrire les noms sur un biscuit...

 

Commentaires

bonne id la photo des invités, quand au gateau swiss j'en déduis
qu'en tous les cas l'agence de design a oublié de faire appel à un bon patissier, ou bien ?

Écrit par : le bazar... | 02 février 2010

le biscuit était moins bon que beau, mais c'était quand même pas si mal !

Écrit par : hommesweethome | 03 février 2010

Écrire un commentaire

 
newsletter