SOUS LE MANTEAU

 

T O U T  A  C O M M E N C É

- comme souvent ! - par une trouvaille aux puces. Glacé jusqu'aux os, j'étais sur le point de battre en retraite lorsque je suis tombé sur cet ancien portemanteau en bois et métal surmonté d'une "galerie" et agrémenté d'un miroir inclinable siouplaît !

 

b26ef457ec92a508c7f1358ffacec276.jpg

Bien qu'elles soient souvent cachées sous les écharpes et les gros manteaux (vive le vent d'hiver !), j'aime beaucoup les patères qui me parlent d'un temps que les moins de 20 50 ans ne peuvent pas connaître...

 

93410da05b9f239e96e5c1e2854dd8e6.jpg

 

Tout ça pour dire que le portemanteau a naturellement trouvé sa place sur un des murs de la chambre à coucher. La preuve en image.

7db7f9517715709b16430ff814d8b86e.jpg

 

PS : il m'a coûté 15 € - inutile de préciser, donc, que je ne l'ai pas trouvé aux puces de Saint-Ouen...

Commentaires

  • encore une creation de l'abbé ??? j'adore , il a un petit côté films noirs des années 50. il ne manque que le chapeau mou et le flingue ...
    ou la gnole façon les tontons flingueurs .

  • Non, pour une fois, ce n'est pas une création de l'Abbé P. !
    Pour le chapeau mou, une casquette Gavroche ça ira ?
    Pour le flingue, heu... en plastique ?
    Et pour la gnôle... of course ! (par contre, je ne la stocke pas dans la chambre)

  • Très beau le port manteaux, un p'tit air aux cabines de vieux trains, façon "Orient Express"!

  • Très belle acquisition...

Les commentaires sont fermés.