À M'ASSEOIR SUR UN BANC...

 

T O U T  A  C O M M E N C É

par une commande de la ville de Brisbane, en Australie. Une promenade sans bancs, c'est comme un éclair sans chocolat : aucun intérêt. Alexander Lotersztain a donc imaginé une collection de mobilier urbain qui s'inspire de l'estéthique des yachts de luxe.

 

76b2db55f5d5eef3ae2616713433dd72.jpgb3c4c7b90ef759365de4129bf8fb45b5.jpg6ef31b6411099618ba327db5360d60b6.jpg
2516e59021ddfc70cccbef041f80260c.jpg
a31e210a615e7c65f739ced7878dd511.jpg 
Crédit photos : Florian Groehn

Les lignes sont pures comme les cieux de la Gold Coast, le jaune fait écho au soleil qui brille, brille, brille... Je verrais mal ces bancs aux Tuileries (de toute façon, ils ne sont pas assez hostiles pour cadrer avec nos politiques municipales visant à faire dormir les vagabonds debout ...) mais pour un bord de mer, je les trouve parfaits.

Dans un autre genre, j'aime également beaucoup ce drôle de banc public imaginé par Harry Allen.

 

d6005cd43ebee09a78cd1e18911f347f.jpg
5cc9a71a84f321350b92d0981b789106.jpg

Les 4 parties qui constituent ce Pipeline peuvent être assemblées de plusieurs façons ; il peut ainsi être adapté à différents espaces. Beau ET fonctionnel : on n'en demande pas plus.

 

Crédit photos Pipeline : Albert Vercerka

Les commentaires sont fermés.