PAPIER RECYCLÉ

 

T O U T  A  C O M M E N C É

à Okinawa, et tout continue désormais à New York. C'est en effet dans la Grosse Pomme que l'artiste d'origine japonaise Yuken Teruya a posé ses rouleaux, ses sacs et son scalpel. Non, aucun lien de parenté avec notre bon jeune Dexter. Mais alors aucun. Lorsqu'il est au bout du rouleau (de papier toilette) Mister T. serait plutôt du genre à se réjouir, à foncer derrière son établi et à laisser fleurir sa créativité...

af543f0a056ef744968fe02e03c0d986.jpg
97ddeab1f30c108eff5b2348f083cb4c.jpg

C'est tellement beau que ça se passe de commentaire... (et vive les petites phrases toutes faites pour les paresseux !)

Sinon, lorsqu'il rentre des courses (pas les hippiques, mais les "épiques", avec caddie dans les côtes et/ou clients grincheux qui vous soufflent dans la nuque lorsque vous tapez votre code censé demeurer secret), Yuken Teruya est également du genre à se réjouir, à foncer derrière son établi et à laisser bourgeonner son imagination...

998ffa747491eab79ec3f87b54a44257.jpg
1131df385b4cd25dcb099718ca1c5410.jpg
f1a52de81c1cc037c4064611f683b7bb.jpg
1690537611f0a8ebdf3ee47e9ad328c0.jpg
380550a0e91361a456e45de0fc670191.jpg
Version MIAM
fceffe67d23e24debcbae350af703005.jpg
Version BERK
057f540ac5d64b37196993197f98ecd5.jpg
Crédit photos : Yuken Teruya

Personnellement, je trouve que c'est juste la classe ! La Saatchi Gallery (entre autres) est elle aussi d'accord sur ce point. Ca en dit long sur le talent de cet artiste aux doigts de... C'est quoi le masculin de fée ? Aux doigts enchanteurs, allez hop !

Sur ce, je saute plus ou moins du coq à l'âne, mais : en moutonnant (ou en Panurgeant) chez Bonton, hier après-midi, j'ai découvert un "jouet" qui m'a fait penser aux oeuvres sus-présentées.

 

b4eb250c98ab5332464026b9409fe281.jpg
9f1e5de7151b85d749b3c8c8e3d80d11.jpg
Crédit photos : Cocobohème

Il s'agit d'un sac en papier recyclé qui, une fois ouvert et agrafé au mur se transforme en maison de poupée. C'est signé Cocobohème et ça coûte une dizaine d'euros. Je serais curieux d'avoir l'avis d'un enfant sur cette maison de passe-passe... Moi, en tout cas, ce petit sac m'emballe !

Commentaires

  • Pour le coq : Quelle merveille de finesse et de délicatesse !
    Pour l'âne : Je ne suis plus une enfant (quoique...) mais j'aime beaucoup cette petite maison de poupée un peu kitsch (oui, je sais, c'est à la mode...) qui néanmoins devra être accrochée très haut sur le mur pour échapper aux petites mains à tendance destructrice des enfants en bas âge.

  • Emballée aussi; j'adore ces arbres et les fleurs enpapier... quelle fragilité poétique!!

  • De la poésie dans les objets de l'ordinaire ! Belle idée !

Les commentaires sont fermés.