QUOI DI GIO ?

 

T O U T  A  C O M M E N C É

en 1978. D'un côté : Seb, alias Homme Sweet Home : enfance banale au pied des volcans, adolescence non moins banale avec tout de même une escale outre-Atlantique, études à droite à gauche, boulot, métro, blog, dodo. De l'autre : Giorgio : études de design industriel, premier job chez Foscarini, création d'un studio de design, récompenses à gogo, génie, renommée, dolce vita. Chacun son truc. Il faut bien qu'il y ait des gens comme le second pour que le premier puisse alimenter son blog !

99145c4482d37b0d48389c640e170511.jpg
Giorgio Biscaro / Homme Sweet Home

J'ai dit "tout a commencé en 1978", donc non, il ne s'agit pas de Giorgio Armani. Aujourd'hui, j'aimerais vous parler de Giorgio Biscaro, un designer dont l'univers est à peu près aussi éloigné d'Armani Casa que la Lune de la Terre.

Si vous feuilletez régulièrement les magazines de déco, vous êtes forcément déjà tombé sur une photo de sa Witchcraft >

8f4d6181677ca5319bfb9051dfae7232.jpg

Je sais pas vous, mais moi, j'aime beaucoup. Mais j'aime encore plus ses autres créations. C'est parti avec Offset, un tabouret qui n'a même pas besoin de colle pour tenir debout et que moi, je trouve à tomber >

1e1525dcf2ec3a8ec8682aa3a6bd0f4c.jpg

On enchaîne avec Luceazione, une lampe de table qu'il suffit de déplier pour que la lumière soit. Brillant ! >

eca01c905a74bdee7087353645750ff4.jpg

On continue avec Reprouvé, une petite table d'appoint (qui, comme son nom l'indique, s'inspire du célèbre guéridon de l'ami Jean) ultra-légère et ultra-canon. Vue et apPROUVEe >

975a3ca300a5f4450d2c0332d619b510.jpg
47818d3b2a7432d5137b2369d41211c9.jpg

En guise de conclusion, je vous propose une seconde lampe. Baptisée Mon Cubiste, cette sculpture lumineuse se compose d'un pied en bois et d'un abat-jour amovible lui-même composé de carrés en métal soudés les uns aux autres qui diffusent la lumière un peu partout. C'est ce qu'on appelle du Heavy Metal (n'ayons pas peur des blagounettes !) >

29a5deff4b5e2a59a4abc5397d7f3e41.jpg
Crédit photos : Giorgio Biscaro Studio

Les commentaires sont fermés.