12 janvier 2011

OBJECTIF NUL

 

T O U T  A  C O M M E N C É

comme ça >

1346e8b22b4cbd7ffbafb419fef444b2.jpg

Quelques mois (heures ?) de réflexion et un "SuperStarck" à la rescousse plus tard, voilà le résultat >

24845df906d00f4b87671eb5fd7f27e4.jpg

La société Photomaton a dit banco et s'est adjoint les services d'un ponte du design pour tirer un nouveau portrait à ses cabines. Bon, pourquoi pas... C'est vrai que l'ancien appareil donnait un peu envie de pleurer - ce qui, vous en conviendrez, est fâcheux compte tenu de la fonction dudit appareil. Mais que dire de la nouvelle bête ? Le premier mot qui me vient à l'esprit, c'est... mouais. Le tabouret réglagle en hauteur a été remplacé par un tabouret translucide (une fantaisie désormais possible, puisque grâce à ses nouveaux capteurs intelligents,  la machine évalue la distance et la position du sujet, autrement dit, c'est la machine qui s'adapte au client et non l'inverse). Ce nouveau trône sera disponible en plusieurs coloris. C'est super, mais enfin y a pas de quoi déboucher le champagne non plus... La façade, elle, est plus lisse, plus sobre, plus moderne, etc... Mais j'ai envie de dire : encore heureux ! C'est le but d'un lifting sur une septuagénaire, non ? Bref, vous l'aurez compris, je ne raffole pas du Photomaton + by Starck. L'ancien était moche, mais on avait appris à ignorer sa présence. Le nouveau est sobre, il se fondra sûrement mieux dans la paysage (reconnaissons-lui au moins cette qualité), mais il n'a pas de quoi casser deux jambes à un passant.

 

1dffe10afa4244077c54afbd95f1a5dd.jpg

Allez, allez... Oublions l'intérieur et glissons-nous à l'intérieur ! Car c'est là que se trouve les vraies nouveautés. Le Photomaton 2011 est notamment équipée de la 3G, ce qui permettra aux utilisateurs d'envoyer leur bobine à qui n'en veut par email ou de la publier sur le Web en quelques secondes. Quant à l'écran, il sera tactile, et l'interface, nous dit-on, accessible à tous (on verra ça quand ma grand-mère fera renouveler sa carte d'identité !) Ah oui, et puis sinon, on pourra toujours se taper des délires de sale gueule pour... pour combien au juste ? Les tarifs vont-ils rester les mêmes ou va-t-on nous faire payer l'intervention du Maître ?

 

c959c9e3a649cdb134641c478855c2f0.jpg

22:53 Publié dans PAS SWEET | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : photomaton, starck, design |

Commentaires

Entièrement d'accord avec toi, c'est mieux mais franchement pas de quoi casser des briques (rapport au post précédent sur les LEGO, qui là, est carrément génial !).

Écrit par : muriel | 14 janvier 2011

Écrire un commentaire

 
newsletter