• IN THE MOOD FOR...

    I N   T H E   M O O D   F O R...

    "Polabeaches"

     

    beb8ecad3b2dded9706bf35797506b52.jpg
    adrienneclaire
    ddbb26599deddd538f97f7c83a528bf2.jpg
    colie
    235d52ccbd5a2fcf57c5831f8820d291.jpg
    leofavre
    d62064088638ee363a208c2c5cb48a4e.jpg
    lukaroid
    65c5964f2b80c0c52f81e6caad12d0a7.jpg
    ouen
    40bc9a583961eae472e7db60a56a73b3.jpg
    po3p
    484d3fd018ea092051152735a9bb98f2.jpg
    rachaelb
    ba988d0a922f04437e20896b757d9148.jpg
    rodeo
    f0c09b78f9c1c62250d7b60fdf75b1de.jpg
    situationsare
    e18edb8304a85f1e45907a6f18ec9ba2.jpg
    rrrdiaz
    18fc23ea8411fe7fd4f046e4f6742a74.jpg
    rodeo
    5b2d38f59be6d016349757871ed856df.jpg
    stephen
    Photos téléchargées via Polanoid
  • ASD - CQFD

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un lunch rue des Gravilliers, dans le 3e arrondissement de Paris dans une petite cantine bio, Bob's Kitchen, que je vous recommande vivement ! Je vous préviens, cette intro n'a rien à voir (ou presque) avec la suite... mais la grisaille est en train de tuer mon inspiration. Bref. Tout ça pour dire qu'en me rendant à ce déjeuner, j'ai découvert un concept-store tout beau tout neuf, Artisan. Social. Designer., qui méritait bien une note sur ce blog. Dédié aux pratiques artisanales contemporaines, le lieu "est conçu comme un observatoire des formes actuelles où se croisent art contemporain, édition, mode et design." > Je mets des guillemets, parce que j'ai piqué la phrase sur la page Facebook d'Artisan. Social. Designer (le site est en construction). La messe est dite, le pélerinage photo peut commencer. Suivez-moi...

    285b922f6bfe22d13e57e9fb7be30358.jpg
    68f92532e9756a88f6aeaf8a8048c4ae.jpg
    Je craque pour le bureau qu'on aperçoit à droite
    qui serait JUSTE PARFAIT chez moi...
    b47bb69fc5ba134de969175a5c5ce439.jpg
    fa0f8963164eead77d922ea98fe9c6bd.jpg
    Boris Dennler au travail...
    41c464e8d2fc5dee486bd0f1e73f9939.jpg
    Résultat : Heater Chair par Boris LAB
    5eaf939ab785d3998197656b1253994e.jpg
    Vêtements, Artisan Social Designer
    79676520e39f8546bf1d1cf3616be328.jpg
    Faire un pas de côté, Laure Manac'h
    493bff33f6c1b5130f24a798dfe711f1.jpg
    Artisan tunisien
    046e6557f5c71e82ce0b2509939100db.jpg
    Drina, Gwenaëlle Girard
    c4dafed44151c28cf7e8f8eb52d2b723.jpg
    10 sec philosophy, Vlad & Alina Turco
    d0eeec0db6d32e15de71f5188a9ee238.jpg
    Pierre Mialon dans son atelier
    8fe821e879c361ea44ed860b765279b7.jpg
    Cartes végétalisées, Pierre Mialon
    af0078bad2282400a761b6a0e24e2f50.jpg
    Hot Wheels (en bois brûlé) , Nøne Futbol Club 
    1208c9098ac00582b0ed8753fa23aa86.jpg
    Système D, USIN-e
    a9619a64ed25450c908d34ea5d26f52d.jpg
    Banc René, Jérôme Dumetz
    fad97b1f4792ffb4d0e58604ec1f5b5e.jpg
    Meubles noués, Louise Thiercelin
    Crédit photos :
    HommeSweetHome pour les 3 premières
    Artisan. Social. Designer pour les suivantes
    Artisan. Social. Designer.
    68, rue des Gravilliers - 75 003 Paris
  • ALLÉCHANTE VITRINE 2e partie

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    ... hier. Comme je le disais dans ma note, une deuxième artiste de talent réalise régulièrement des installations pour les vitrines des boutiques Isabel Marant. Elle s'appelle Emilie Faïf, elle a des doigts de fée, de la poésie et de la magie dans les veines, et elle nous en met plein les mirettes ! 

    77f1358fbbffc69c220ed001fdc40dab.jpg
    6789b2afdc48d9c82c0a868c77b04ff6.jpg
    0da61c509de5793a37804c966cba96c5.jpg
    7693dc712d86f7d55b5eebf0b33e062d.jpg
    64aff74365608f3b33a3d255835596c0.jpg
    e80087c63ff1a1c118f6d13edf2fc00f.jpg
    e43f4d2dec87a72533f17e11880d9370.jpg
    396cefc4f62236c470752c3e568ab81c.jpg
    6e6a082534396794e59d5089a2f7b0bd.jpg
    d3e1b47937a3b57e45c9b2d68bc37f06.jpg
    3263edfba90264ae05690c97cdf3261c.jpg
    28ba08318fdef91fae964e65ed09772d.jpg
    2c0e9d6da732f01e77e16525f73b8672.jpg
    e4b4954faacaa2c68f0222d193b7c47d.jpg
  • ALLÉCHANTE VITRINE 1e partie

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à l'époque où, fraîchement diplômé et davantage occupé à me tourner les pouces qu'à travailler (malgré moi !), j'allais chaque jour à l'assaut de Paris, ses petites rues, ses grandes avenues, ses troquets, ses boutiques... Le 11e arrondissement a été mon premier terrain d'exploration. Au Pause Café, je jouais à "chacun cherche son chat", je m'étonnais de croiser Jean Dujardin à la boulangerie, j'avais de longues conversations animées avec la gardienne de mon immeuble sur la Croatie et mille autres choses, j'évitais soigneusement la rue de Lappe à laquelle je préférais la rue de Charonne, "ma" rue... et chaque fois que mes pas me menaient vers le Faubourg Saint-Antoine, je m'arrêtais pour contempler la vitrine de la boutique Isabel Marant... parce que les vitrines de ses boutiques, c'est vraiment quelque chose ! Chacune d'elle est un véritable petit événement en soi. Baudelaire rencontre Lépine (celui du concours) : voilà ce qu'elles m'évoquent.

    A ma connaissance, deux artistes se relaient pour illuminer les vitrines de l'ancien mannequin reconvertie en star du stylisme : Arnold Goron et... Je vous dévoilerai le nom de l'autre demain, car l'époque où je n'avais rien de mieux à faire que lever le nez en l'air du matin au soir est révolue. On est lundi, les fichiers m'attendent sur mon ordi, il fait gris... mais - il en faut toujours un ! - heureusement, il nous reste la magie >

    785f452e9ab385e3bb58fe0e14c5e2d7.jpg
    1d4c720e15d23aae23674fb24383621a.jpg
    ce246ba310f5b534d6b8b84b630bcb5e.jpg
    a3904fb3ec3169d3b6b7349d52f69e91.jpg
    f52f259c2038eb43cf227b99c31f8924.jpg
    ddfcb23e3c28273294c4ce3d396caf67.jpg
    37e21cc756a5a569a1e78ee2599bf8aa.jpg
    cec407c549d55952a66189dbb5691b0c.jpg

     

    4012edccdf5ff13e6094d9de7df31aca.jpg
    1608f4e2ba1b550af190e2645636be74.jpg
  • IN THE MOOD FOR...

    I N   T H E   M O O D   F O R...

    Noma Bar's Cut It Out Prints

    683a5cbdb624098a13e2c83f100acc26.jpg
    3b233795aad8d43a27d74f3250a8babf.jpg
    5fa02ed018dcae52b35127aab3084e66.jpg
    c7195cd126331712ae02752e4d7bb5d5.jpg
    09beb57344e1cfb4b8c26d8c7d4a68ab.jpg
    6cfc85722ea668462313a2507e690ef2.jpg
    86d53f2481fc59addc6289c6879f49bc.jpg
    a4d613fc950938c3d2796f0cd15900e6.jpg
    e32f208c337e1be5c242ee89f982e7d2.png

    Crédit photos : Noma Bar

  • LA TÊTE DANS LES NUAGES

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à >

    f2156515b095ed1ab1739d8af4fcda1c.jpg

    Et je vais la faire très courte tellement ça se passe de commentaires.

    fed88d938d03f2cc199269527374eb3e.jpg

    Disons juste que le (7e) ciel que l'artiste Takeshi Sano a imaginé et créé pour le restaurant japonais Tsujita ne manque pas... de piquant. Ok, elle est facile quand on sait qu'il a utilisé environ 25000 piques en bois pour réaliser cet incroyable plafond en relief qui doit être très frustrant pour les fakirs (en même temps, sont-ils bien nombreux dans les rues de L.A. ?), très tentant pour les pique-assiettes (!)... et qui donne très envie de se perdre dans les nuages, en charmante compagnie de préférence...

    b3be0dbb94e66c6810abf8ea6804bd31.jpg
    72b3a13528875133d31b1fb0c82b6a3e.jpg
    26ffa179cf5d3b31e4f69de2a0a016df.jpg
    2b92f7ef497f48be70241b09b9f1e634.jpg
  • C'EST UNE MAISON BLEUE...

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une "maison bleue adossée à la colline". On est dans les années 60, et lorsque le chanteur Maxime Leforestier se pointe avec sa frangine à San Francisco, au 3841 de la 18e rue, la maison qui se dresse devant lui est bleue. Il décide d'y poser ses valises quelque temps... Quarante ans plus tard, le quartier du Castro a perdu un peu de sa flamboyance, les hippies sont partis se réfugier ailleurs, les gays qui gagnent bien leur vie sont restés... et la fameuse maison bleue est devenue... verte. Universal Music, la maison de disque de Leforestier, sait ce qui lui reste à faire : il faut redonner à la maison sa couleur d'origine. C'est chose faite depuis quelques jours, grâce à la complicité du Consulat de France à Frisco, de Ressource, la prestigieuse maison de peinture, et de Maxime Leforestier qui, pour l'occasion, avait troqué son micro pour un pinceau.

    fb647f657299cca3053f72a311e081fa.jpg

     

    b928bae6492e9b88feb1de57d7cdaa75.jpg

    8461259f371481927dd8fee22b705746.jpg

     

    bb7548fa9508b919c8b5b1fec651dd6e.jpg
    4a4ac2464c36fa2173bc668907cf4f33.jpg

    Crédit photos (sur lesquelles figure M. Leforestier) :

    Hélène Goupil pour France-Amérique

    Pourquoi je vous parle de tout ça ? Parce que depuis que j'ai découvert les maisons victoriennes de San Francisco dans le générique de "La fête à la maison" (j'étais un enfant très cultivé), je n'ai jamais cessé de fantasmer dessus, parce que San Francisco, c'est vraiment une ville à part, c'est celle de la famille Tanner, de Bullit, de Harvey Milk, d'Alcatraz, des Chroniques, celle où il faut être "sure to wear some flowers in your hair, celle du Golden Gate... celle aussi où j'ai refusé de me faire tatouer entre midi moins le quart et midi comme le reste de la bande avec qui je voyageais quand j'avais 18 ans... Ah, San Francisco... !

  • IN THE MOOD FOR...

    I N   T H E   M O O D   F O R...

    Green autrement

    46b115b9583e1d50fc9c4e608849eced.jpg
    d00511ac87c70265730d6495bd8ed7f1.jpg
    449e281169625b0a6f566b1a6a32d506.jpg
    874a99ab2742516b51454bf97c2ae198.png
    0f250c3b95cbc51ac27df5327ef0a9aa.jpg
    4e161c7402803d376bd6116e2f100d50.png
    8ecbe06d5400322a8d989c1f9ac8aa68.jpg
    777ba6f580d3eae709aba8e94753ca4a.jpg
    6b9f4b797c86b44db01f8a3b0c09d24e.jpg
    7355358c222f419824904be7ea6894aa.jpg
    e5e214890fdfe8a44d3d85ad17cb6912.jpg

     

    528f9158d44d9c8c0dd9af6182e2c60b.jpg
    97e6d876fe4d9548d6c96e079b82ace0.jpg
    ET CHEZ MOI...
    2ca6b99d1ab044d3f0d83774e036adab.jpg
  • VÉNÉNEUX

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un article dans le "Inflight Magazine" d'Easyjet (j'aime les sources d'information sérieuses). C'est comme ça que j'ai découvert l'existence de Ruzafa, le nouveau quartier de Valence (en Espagne) qui monte. Et c'est comme ça que j'ai fini par y passer toutes mes soirées lors de mon séjour dans la capitale de la paëlla. Et c'est comme ça que j'ai découvert Gnomo, un "lifestyle shop" (c'est écrit sur leur carte de visite) où l'on peut trouver quelques créations de La Mamba, un studio de design 100% valencien. Et c'est comme ça que j'ai craqué pour le fauteuil Minai et ses 4 coussins qu'on peut offrir aux invités en cas de forte affluence à l'heure de l'apéro (par exemple). Je vous montre, ce sera peut-être plus clair :

    129bec85e4063a0413e5c24fd63b1b94.jpg 
    5424a11ae6cf537ebd2a19096f699f19.jpg
    78bea75ca163e08d7d1f8a60153af4cf.jpg

     

    029aac107e204164d751de3f19dd160b.jpg

    Chaise, fauteuils et tables Minai

    Et c'est en me rendant sur le site de La Mamba que j'ai découvert leurs autres créations : parasols, chaises, consoles, lampes... tout est canon !

    42347f240b644c288ae39ed75d49c61c.jpg

     

    89f3621ab079703c8a4736b84a44aac1.jpg

     Lampe Siete&Uno

    dc2b9a592bb7d2cc46238a62b84dd331.jpg

     

    bc4411f7d91944ffdc0ef5e48c8fd1ab.jpg

     Console Tloc

    eca39fa015f54d21078bd08827302a3c.jpg

     Chaise Sketch

    6181ae20cfda671e385ec2f03da35c51.jpg

     Chaises d'extérieur Möm

    244ed6a6a69c1844eb52f91c585c3e09.jpg
    0e22961cfcfd8823dafafeedb03e0db7.jpg
    Parasol Eria
    8c88ce21d761ab0d4efdd1188d74f41a.jpg
    Tirelire à messages Wish Bottle
    Crédit photos : La Mamba
  • ACE DE COEUR

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    je crois, par l'apparition d'une moustache résolument rétro au-dessus de ma lèvre supérieure... (en dessous, ça aurait été louche...) Bref. Depuis, je me prends à rêver de voyages vers des terres inconnues et arides où palmiers et cactus se côtoient en toute simplicité, sans jamais se faire de l'ombre... Oui, c'est ça : on dirait qu'on est en 1950 et des poussières, que je m'appelle James, Montgomery ou Cary, que le tournage du dernier John Huston m'a éreinté (heureusement que la petite Angelica était là pour amuser la galerie entre deux prises), et que l'idée de regagner mon immense villa de Bel Air me déprime... Devant moi, sur la route, un immense billboard m'annonce qu'un nouveau motel vient d'ouvrir à Palm Springs. Ace, Ace... Ce nom me dit quelque chose. Ce doit être ce motel dont parlait Natalie l'autre soir à table. Sans m'en rendre compte, j'ai déjà mis mon clignotant pour tourner à droite. Ma Mustang (un cadeau de Greta pour mes 40 ans) soulève des nuages de poussière tandis que je m'enfonce sur les petites routes secondaires du Comté de Riverside...  A la radio, Billie Holliday supplie qu'on l'aime ou qu'on la quitte (Love me or leave me). Ca y est, j'aperçois l'enseigne du motel... et quelque chose me dit que c'est pile ce dont j'avais besoin : un lieu où je me sente comme à la maison, sans y être vraiment.

    866a19c3e743741e442999bcffb8e110.jpg
    d41a6da21d43a17d1b4e5436ad1d68fb.jpg
    fc4d4a9cb24e618f581f90c4541fdb06.png
    d1d0edcd4c2bfc71a96c75b5903e348e.jpg
    2711b2b10358a87d7e3314d3384bbf5f.jpg
    f9b4ec1e3d0090687904075e2f6cde2e.jpg
    d2b7779b8302a6f2efd7ccc4afafc6ee.jpg
    65ad03f7c3a1e3e4061adaf3df31ae0d.jpg
    75dfe809eba5495f863cbc89ea52fd5d.jpg
    d78f05141dbba9668828339f76d70943.jpg
    0f126ea9c0e5c8fa1a48be4a57e04b34.jpg
    5e5f394ce4e4121f5768b99862b634e3.jpg
    40a043764e5f8e4973b692c6d53a03c9.jpg
    ACE Hotel
    701 East Palm Canynon Drive
    Palm Springs, CA 92264, Etats-Unis
     
     
  • IN THE MOOD FOR...

    I N   T H E   M O O D   F O R...

    Toy Stories by Aled Lewis

     

    2a7eb144acdfeed4054e9c91637c44fc.jpg
    Chance Encounter
    3f05530c65f737f81f8603ba6f1b6f8f.jpg
    Deception
    b1caf8189563118bd57c103bf19793e8.jpg
    Horn Hubris
    acbb843716fdde74f2dd90145676892d.jpg
    Horses Gonna Horse
    c8148bd2c1072a8de7b8ade54ea250bb.jpg
    Make Weight
    42fc20d8c47fb12a3e12a61f5b176338.jpg
    Maybe Next Year
    011575ff5140c555bbe8584f4863cec1.jpg
    Murder Mystery
    39923e49d59f317190cd88dcb24ffdad.jpg
    Nobody Likes a Show-Off
    9932f8d90ffddc041022c94f75baf877.jpg
    Pugs + Drugs
    32a16744844f14ac3063f0bcdaf5f0dd.jpg
    Teenage Angst
    Crédit photos : Aled Lewis
  • ÇA VALENCE PAS MAL... 3e partie

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    ... Faut vraiment que je termine cette phrase ? A Valence. Voilà, c'est (re)dit.

    Aujourd'hui, un peu de couleur !

    c9a4de1758685884ce3c68cbea32077b.jpg
    4e127653949a4e042dd72906150eff63.jpg
    c472f7bb7c2b8ec8d018e037323e6938.jpg
    6b8cdd6f0841cb9352f208359ffabda8.jpg
    9f3025ebf00cb82ade6f567d1c4cda6b.jpg
    4eeab240c4cffe0de4fac4e3b2468d3a.jpg
    bb79d4a789e6f201ded10777ecf9fad8.jpg
    0d4dfd8d6bbf280a7c21dbe6911c1f58.jpg
    16c637c2e298a7ebc039d412fb27d718.jpg
    23cc7e896c3a2dfa5806ba0cc8c5b508.jpg
    faf66cacc4c6063147a08a8e8cc491ae.jpg
    87a8f46fd80046168af4d499075c5518.jpg
    9ce561fbb49b1c2cb79b5e3107b0b2da.jpg
    507f05d597dca702496a1e1a66b302d9.jpg
    e8dabd06e294713498c205eb3fb0efc9.jpg
    e41eb735b404a2a8db822a6ff99b258c.jpg
    cf56c588598d20777464076e6440e60c.jpg
    7ec41eb409eeee9e1788131c68eae0c4.jpg
    0c7cda0887c66d1303ef70aaa51f12de.jpg
    5d1b92263fe47bdb73722b431df60a77.jpg
    Crédit photos : HommeSweetHome
  • ÇA VALENCE PAS MAL... 2e partie

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    vous le savez déjà, à Valence. Aujourd'hui, quelques instants capturés sur le vif en noir et blanc...

    1f3cf9fcb7c948b1f60c9b20f4d92e5e.jpg
    8da39e0e2b763f153d0aecd4fcdbcfe6.jpg
    3e5824c001ecb1ba5adb94eaa768691e.jpg
    99da5bd12944f0f9f26f710fb2ab1d2c.jpg
    6163d55780a24a2fa70d3723455d584b.jpg
    9917d2d2810176362465d739042f654e.jpg
    18c6665af1c66f50f8c4cbbd7597d37c.jpg
    bb2272948c4e1f7cf567b12347196dd8.jpg
    761b22b65ecf7d172d1377b8321a0c45.jpg
    Crédit photos : HommeSweetHome
  • ÇA VALENCE PAS MAL... - 1e partie

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par 3 jours à Valence. Ben oui, avant d'aller me la couler douce au Sha Wellness, j'ai fait un petit crochet par cette ville où je n'étais passé qu'une seule fois en coup de vent il y a 20 ans... Et alors je ne sais pas si c'est dû au brusque retour du soleil dans ma vie, à ma joie d'être enfin en vacances, à la perspective d'enchaîner avec le Sha ou tout simplement à la ville, mais j'ai adoré Valence ! J'avais loué une chambre dans un B&B récemment ouvert - idéalement situé entre la vieille ville et Ruzafa, le quartier qui monte, qui monte - que je recommande chaleureusement à tous les fans d'épure et de déco Broc'n'Ikea. J'ai "flashé" ma chambre pour vous, car il y a quelques bonnes idées à piquer > le sol en béton peint et sa démarcation au cordeau le long des murs + les murs en brique repeints en blancs + le mobilier ancien gaiement rafraîchi + le mélange des styles... et la grande baie vitrée, ouvrant sur un charmant jardin... qu'on ne voit pas sur les photos !

    a315ecdc7d17cb57882031f4c6c5b5f1.jpg

     

    dbd8e2cfdba1f89d89a5c1bb37101023.jpg
    2b3eb51fa41c4715721581c16a1a0152.jpg
    35609adef0ed5054ca2348a94feb485c.jpg
    8fe1281fb0542e041b2fe1bad0a92d2b.jpg
    *
    ABC YOU B&B
    Calle Taquigrafo marti 10
    46005 Valencia - España

    Voilà pour la chambre ! Maintenant : la ville. Elle est grande, mais pas trop, il semble y faire bon vivre, elle est dynamique, on peut se rendre à la plage en tramway depuis le centre, on y mange la meilleure paëlla, on y boit de l'horchata sans modération, il y en a pour tous les touristes : les serial shoppeurs, les adeptes du farniente, les amateurs de photo, les gourmands, les actifs, les paresseux, les accros à la culture... et les fans d'architecture. Prenez, par exemple, la Cité des Sciences et des Arts. L'architecte Santiago Calatrava lui a consacré 16 années de sa vie. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas lésiné ! On aime (comme moi) ou pas, mais il faut reconnaître que c'est étonnant. Et grand. 350 000 m² ! Il fallait bien ça pour abriter :

    - L'Hemisfèric, un cinéma IMAX dont l'enveloppe s'ouvre et se referme comme un oeil.

    - Le Musée des sciences Prince Philippe, un musée des science en forme de squelette de dinosaure.

    - L'Umbracle, une promenade plantée de 320m de longueur qui permet d'admirer l'ensemble du complexe.

    - L'Oceanogràfic, un aquarium en forme de nénuphar, réalisé par Félix Candela.

    - Palais des Arts Reina Sofía, un opéra et lieu d'exposition en forme de bateau (ou de masque de Dark Vador, selon moi ;)

    - Le Pont de l'Assut de oro, long de 180 mètres, qui enjambe jardins de la Turia.

    - L'Ágora, une place couverte utilisée pour diverses manifestations.

    19cff11d6f459100d4dfd11b55d8a044.jpg
    Palais des arts Reine Sofia
    e862ac84adb3b128df902d0cd614f5d1.jpg
     
    f6317eac2baecff60ce55a1e329aa0d4.jpg
    dd0aaddfa54e784c7505057325fc6a44.jpg
     
    3fa4fc3a3f25447b54340a881043fef0.jpg
    47a2bec3ed200aa422c3aa47b5888cb1.jpg
    7e8bfad93988d1a87683edf1cf173b86.jpg
    Hemisferic
    ed29506f2ef15f427a1b5a9924cd242c.jpg
    Umbracle
    9e3cd702afb0c3e0fa87f663711eb226.jpg
    Musée des sciences Prince Philippe
    83964c47481e456dfad7f6ac01e6051e.jpg
    Pont de l'assaut de l'or + Oceanografic
    4ec59252f98cce4178f78847b1733a93.jpg
    Sculpture devant le musée des sciences
    et le pont de l'Assut de oro
    Crédit photos : HommeSweetHome
    (à l'exception de la photo suivie d'un *)

    A suivre... quelques clichés glanés au fil de mes promenades...

  • SHABULEUX - 2e partie

     

    T O U T  A  C O N T I N U É

    le VENDREDI 24 JUIN 2011...

    INT. JOUR - Suite 509

    9h00

    J'ouvre un oeil, puis un deuxième, je cherche à tâtons l'interrupteur qui permet d'ouvrir les stores (au passage, j'allume involontairement toutes les lumières de la chambre - et il y en a  beaucoup !) puis miracle... le mécanisme s'enclenche enfin, les stores sont lentement avalés, et un immense ciel bleu me rappelle à ma nouvelle réalité... La mer est belle, le silence est parfait, la journée s'annonce radieuse.

     

    9b3de9d6907514117952e0bc6a57aade.jpg

    EXT. JOUR - Restaurant de l'hôtel

    9h45

    J'avance, hésitant, vers le buffet... Une serveuse me rejoint aussitôt et entreprend de passer en revue mes options. Elle me conseille de commencer par un bol de soupe miso pour nettoyer mon organisme, et de poursuivre avec un bol de porridge.

    MOI : Et sinon ?

    SERVEUSE : Sinon, vous aves des céréales, du lait de soja, de riz, d'amandes - le plus savoureux -, des fruits frais, des muffins sans sucre, du carrot cake sans sucre, du jus de carotte maison... Et si vous le désirez, on peut vous préparer un café ou un thé, et une omelette aux champignons ou aux légumes. C'est la seule recette à base d'oeufs que nous proposons au restaurant.

    Mon cerveau, qui ne fonctionne pas encore à plein régime, analyse aussi vite que possible la situation :

    - bol de soupe miso : si je m'en sers un, on me donnera sûrement un bon point... mais je ne suis pas venu pour ça, donc non merci !

    - bol de porridge : c'est sûr, le porridge, ça cale... Peut-être demain... ?

    - les fruits frais : avec plaisir ! Parce que les fruits, on est d'accord, c'est encore meilleur quand quelqu'un s'est chargé de les  laver, de les éplucher et de les découper pour vous.

    - les céréales : parfait ! L'été, j'aime bien ça. Et puis ce lait d'amande fait drôlement envie.

    - le carrot cake : au moins deux morceaux.

    Verdict : vivement demain matin ! Et vivement que la vilaine dame française qui a piqué Libé le rapporte...

    EXT. JOUR  - Au bord de la piscine

    10h58

    A l'instar de tous les nouveaux arrivants, je mets le cap sur la piscine. J'ai hâte de m'allonger (je suis levé depuis presque 2 heures !) sur une chaise longue avec mon "AD" espagnol. En arrivant au bord du bassin, je m'empare nonchalamment (je n'ai pas franchement l'habitude, mais on va faire comme si) d'un drap de bain (détruisant par la même occasion la jolie pyramide dressée par un(e) inconnu(e) qui me veut du bien)...

    37a7e18343d790b09d622d2752484a44.jpg

     J'irai me baigner, mais plus tard. Dans l'immédiat : siesta.

     

    88fb610b8c75bc4084a460f3a9f34ab7.jpg

    EXT. JOUR - Terrasse du restaurant de l'hôtel

    13h30

    L'aimable serveuse de la veille me décoche un grand sourire en me tendant la carte : entrée, plat, dessert au choix. Ca va être dur d'en faire un tellement tout me fait envie !

    a3b0192f596e87e7d5cb183b1a97def7.jpg
    *
    6ded856752057cd438c51b4e639e0588.jpg
    13fd1446421e7e54b4adaebb33690ff9.jpg
    aeaa100bf1c47c6290c2a3b2bf851638.jpg

    13h45

    Je me lève de table repu... et je me réjouis d'avoir encore une dizaine de repas à prendre à l'hôtel, car je me suis ré-ga-lé !

     

    INT. JOUR - Spa / clinique

    14h30

    Place à la détente : j'enchaîne un rendez-vous avec le médecin (tout va bien), une séance de balnéo...

    ed5068c1f2c8db77da7406b5a46a79c1.jpg

    *

    ...une autre de course à pied, une douche...

    INT. NUIT - Restaurant de l'hôtel

    20h48

    A moi le restau ! Cette journée bien remplie  m'a ouvert l'appétit. Entrée, plat, dessert, et au lit !

    0d06ef00eaba5bd60c48df4bb16c19d7.jpg
    *

    INT. NUIT - Suite 509

    23h30

    Si seulement je pouvais avoir la même vue à Paris...

     

    5e028ab7cf61a6176d7ce7bfa8828e94.jpg

    SAMEDI 25 JUIN 2011 + DIMANCHE 26 JUIN 2011 + LUNDI 27 JUIN 2011

    Les journées se suivent et se ressemblent... mais je ne m'en lasse pas ! 

    1c7aacc7add4bf32809e63a6c06f474d.jpg

    Je prends mon petit-déjeuner, je fais quelques longueurs dans la piscine à débordement extérieure sans cesser de m'extasier sur la beauté du paysage qui semble plonger directement dans le bassin... 

    6e69ef0f859719f62790dab30d12d241.jpg

    ... je bois beaucoup d'eau minérale (j'ai oublié que le premier soir, au restaurant, j'ai failli tout recracher après avoir avalé de travers)...

    6e20342423e96bd3d3dcdfbc75701bb2.jpg

    ... je m'autorise un verre de vin rouge de temps en temps, j'échange des "Hola" avec la réceptionniste chaque fois que je sors fumer (je ne suis pas vraiment un Playmobil : j'ai des vices bien humains) devant l'hôtel qui est entièrement non fumeur...

    386108e8d53fa5c291ad3370fb08afc9.jpg
    *

    ... je cours pour éliminer, j'abandonne mon corps aux jets massants du bassin intérieur, je me refais une peau neuve au hammam, je me fais masser (3 soins inclus dans la formule Discovery)...

    99b301d02950f34a3e84e79f0a01b2ec.jpg
    *

    ...  je me fais bronzer, je me laisse porter par la douce musique des pianistes et guitaristes qui investissent le restaurant tous les soirs, je respire, je prends des cours de cuisine macrobiotique, un soir, je me relève pour admirer un feu d'artifice...

     

    eb663ff842ac4c7c30e47431a5bdd693.jpg

    ... je fais la sieste sur le grand canapé de ma suite, à l'ombre des lits à baldaquin extérieurs...

    3565cb8ae08111f45bdb8643c040900d.jpg

    ... je pense à vous sans qui je ne serais pas là, je prends 5 douches par jour et m'ennivre des produits L'Occitane mis à la disposition de la clientèle, je me dis que je ne suis pas près de remettre les pieds dans un endroit pareil...  

    e8106084f07b40d4e2a71f4beff886e5.jpg
    3b1b45ce622cc61edaed8a928d80cdb6.jpg

    ... j'ai définitivement renoncé au porridge au petit-déjeuner, j'ose commander pour la troisième fois en 5 jours du Thon Tataki et son risotto aux champignons, j'admire la vue à la nuit tombée, je trouve que ça ressemble à Las Vegas... 

    811313dc4418cd020f75cef9d135853c.jpg

     ... j'évite de penser au retour, j'en profite pleinement.

     

    5ed0777c8bab35aac28db6a1ae488ad6.jpg

    MARDI 28 JUIN 2011

    INT. JOUR - HÔTEL SHA WELLNESS

    8 heures : le réveil sonne. Je me lève, personne ne me bouscule, je file sous la douche, je boucle ma valise, je prends mon petit-déjeuner, j'enfile un maillot de bain, je pique une tête, je prends une nouvelle douche, je regagne la réception, j'attends le taxi que j'ai commandé la veille, je remercie toutes les personnes qui ont si bien pris soin de moi durant mon séjour, je monte dans le taxi, dans l'avion, dans le RER... Il y a un problème sur la ligne, la rame est bondée, il fait une chaleur à crever, j'aurais mis autant de temps pour faire Alicante - Paris en avion que Roissy - Chez Moi... J'ai oublié le code d'accès de mon immeuble... Je retrouve mon chat... Retour à la réalité. La mienne. Et c'est bien aussi.

    FIN.

    Générique... Remerciements... Encore merci à Marie Claire Maison et à vous tous pour cette belle histoire.

     

    Crédit photos : HommeSweetHome

    à l'exception des photos suivies d'un *

    (Sha Wellness Clinic)

  • SHABULEUX - 1e partie

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    - je vous fais la version longue ou courte ?

    a) LONGUE : par un concours organisé par Marie Claire maison, celui du Meilleur blog déco de l'année 2010, que j'ai eu la chance de remporter en décembre dernier grâce au soutien de mes lecteurs et de mes amis, et à la clé duquel se trouvait un séjour de 5 jours pour 2 personnes au Sha Wellness Clinic, un hôtel / spa 5 étoiles situé dans la région d'Alicante en Espagne.

    b) COURTE : jeudi dernier.

    Capri, c'est fini, et le Sha Wellness aussi ! Extinction des lumières... générique... et place à la version TRES longue ! (car je sais que certains d'entre vous meurent d'envie de TOUT savoir - les autres, vous pouvez zapper le texte !)

    EXT. JOUR - Gare d'Alicante

    11h58

    Sur le parvis de la gare, le soleil est écrasant. La vendeuse de tickets de loterie ne prend même pas la peine de m'interpeller lorsque je passe devant elle. Je fais rouler ma valise jusqu'au taxi situé en tête de file et montre au chauffeur l'adresse de l'hôtel. Il écarquille les yeux et je prends naïvement sa réaction pour une marque de jalousie...

     

    INT. JOUR - Taxi

    12h24

    La baie d'Alicante ressemble à une crotte de mouche dans le rétroviseur et je commence à me demander si le chauffeur n'a pas oublié de tourner à un moment donné. J'étrécis les yeux pour lire les indications fournies par le GPS et je lis "Arrival time : 12h49". Voilà qui explique pourquoi nous nous engageons maintenant sur l'autoroute... Tandis que nous dépassons Benidorm, je relis l'adresse de l'hôtel sur mon voucher : Carrer de Verderol - Alicante. Sans doute l'équipe marketing de l'hôtel a-t-elle jugé préférable de brouiller les pistes... (Benidorm, c'est pas très 5 étoiles ;)

     

    EXT. JOUR - Devant l'hôtel

    12h48

    Le chauffeur a fait mentir son GPS. J'en prends note au moment où je descends du taxi et découvre l'hôtel dans lequel je vais séjourner durant les 5 prochains jours. Il fait une chaleur de plomb, mais la cascade qui jouxte le lobby fait diversion. Je pénètre dans l'hôtel (je suis accompagné, cela va de soi, mais bref) où je suis accueilli par une myriade de sourires tous plus chaleureux les uns que les autres. On me tend une petite serviette chaude avec laquelle je m'essuie maladroitement les mains. Autour de moi, tout est blanc, immaculé... Je suis subitement atteint du "syndrome Cosette". Une gentille dame en tailleur pantalon noir propose alors de nous (!) faire découvrir les lieux : réception de la partie hôtel, réception de la partie clinique, salle de gym, vestiaires, espace aquatique, salon de relaxation, cabinets de consultation, ascenseur, salle de conférence, salle d'exposition, bibliothèque, grand salon, moyen salon, petit salon... ascenseur, esplanade, piscine à débordement, restaurant...

     

    f4dff8f7cc7bb3d6dc54dedf90b92777.jpg
    21d2438b8b15d69db9ceabb8ed963e43.jpg
    47997c5344af7ce3239e953e1ee0955e.jpg
    *

    EMPLOYEE DE L'HÖTEL : Le midi, vous pouvez déjeuner sur la terrasse. Je ne sais pas si on vous l'a déjà dit, mais ici, tout est macrobiotique. Nous ne servons pas de viande, pas d'oeufs, pas de produits laitiers et le sucre raffiné est exclu de notre cuisine. J'espère que ça ne vous pose pas de problème ?

    MOI : (vaguement interloqué mais ne voulant surtout pas vexer la gentille dame) Non, non... La viande, de toute façon, j'en mange très peu. Et pour le reste...

    EMPLOYEE DE L'HÖTEL : Comme on vous a offert ce séjour... Vous n'étiez peut-être pas préparés à ça...

    MOI : Non, mais vraiment, ça ne pose aucun problème !

    EMPLOYEE DE L'HÖTEL : Bon, alors tant mieux.

    Nous contournons la terrasse du restaurant (qui offre une vue imprenable sur les montagnes et sur la mer) et nous dirigeons vers notre suite.

    EMPLOYEE DE L'HÖTEL : Vous vous rappelerez le trajet qu'on vient d'effectuer ?

    MOI (n'en pensant pas un mot) : Oui, oui.

    La vérité, c'est que l'hôtel est immense et composé de plusieurs unités reliées entre elles par des passerelles et autres subtilités architecturales... Mais je suis un grand garçon. D'une manière ou d'une autre, je retrouverai bien mon chemin (au moins jusqu'au restaurant, car mon estomac est une boussole de haute précision). Nous arrivons devant la suite 509. La clé est une carte en plastique sponsorisée par Chopard. (What else ?) Les clients ayant souscrit (ou gagné !) une formule Discovery sont logés dans des suites Deluxe, les plus "petites" de l'hôtel, soit 70 m². Inutile de préciser que pour moi, c'est du méga-deluxe. La chambre est baignée de lumière, elle est climatisée, sobre, élégante. Elle se compose d'un immense dressing, d'une salle de bains, d'un coin salon, d'un coin nuit et d'une grande terrasse qui fait face à la mer. Je-suis-aux-anges !

    6d0524ea044e74ff08ef56631c19b12f.jpg
    d33589aa921ef06b0d172f55cf11adb1.jpg
    20e7152672d2c3d2a180a5d491b898de.jpg
    b7e7980b6b63a87baf0610cdb020939f.jpg
    717de36e82fa9dc1f758417d25506c6b.jpg
    47c6b7644ab882966eb2ba03bdbcdd56.jpg
    265cd3f9f9dd9399993d9d0bd4c92caa.jpg
    *
    a0921f7df91135f45d77a63d4e0eb801.jpg
    a1cf050ddb6aaffc74318bd5e82b43ca.jpg

    INT. JOUR - Suite 509

    13h35

    Je suis comme un jeune chien fou, et je ne sais plus où donner de la tête... Mais je pressens déjà qu'il ne va pas me falloir bien longtemps pour m'habituer à cette avalanche de confort. Je me laisse finalement tomber sur le lit dont l'épais moelleux m'arrache un profond soupir de satisfaction... Je le sens : ce séjour va être merveilleux.

     

    e72b142c5e00524d4b6a26212afd8295.jpg

    INT. JOUR - Suite 509

    13h54

    Je suis tiré de mes rêveries par deux petits coups discrets frappés à la porte. Je me lève pour ouvrir, un sourire extatique barrant mon visage.

    MOI (tentant de faire couleur locale) : Hola !

    EMPLOYEE DU RESTAURANT : Bonjour ! Je vous apporte un petit cadeau de bienvenue.

     

    7a2a18d934bc8f9e6750b7569a9f11e7.jpg

    Ne dit-on pas outre-Atlantique que "An apple a day keeps the doctor away ?" La suite, au prochain épisode...

     
    Crédit photos : HommeSweetHome
    (à l'exception des deux photos suivies d'un *)