• IN THE MOOD FOR...

    I N  T H E  M O O D  F O R...

    Desert Indoors, Álvaro Sánchez-Montañés

    Photographies du village fantôme de Kolmanskop en Namibie

     

    desertindoors1.jpg

    desertindoors2.jpg

    desertindoors4.jpg

    desertindoors3.jpg

    desertindoors5.jpg

    desertindoors6.jpg

    desertindoors7.jpg

    Crédit photos : Álvaro Sánchez-Montañés

     

  • BACK TO BLACK

    T O U T  A  C O M M E N C É

    … ? Aucune idée. Aucune inspiration. Mon cerveau est en week-end, il ne broie pas du noir, mais il a fait une nuit blanche, donc on va sauter l'étape intro si vous le voulez bien, et rentrer directement dans le vif du sujet. J'aime les lampes. Je l'ai déjà dit. J'aime le noir. Je l'ai sûrement déjà dit. J'aime la simplicité teintée d'originalité. Je l'ai déjà dit et redit. Conclusion : j'aime ces lampes noires simples et teintées d'originalité >

     

    Sprig-lamp-by-Victor-Vetterlein.jpg

    Sprig-lamp-by-Victor-Vetterlein-04.jpg

    Sprig-lamp-by-Victor-Vetterlein-03.jpg

    The-Spring-Lamp-From-Recycled-Plastic-By-Victor-Vetterlein.jpg

     

    Sprig Lamp est un luminaire modulable en plastique écolo imaginé par le designer américain Victor Vetterlein : à poser, à empiler, à suspendre, à vous de voir.

     

     

    suspension CIRCUS BY THOMAS RODRIGUEZ 849 e.jpg

     

    00pm1-circus-applique.jpg 

    Circus existe en version suspension ou applique. Elle est belle comme une pleine lune, est éditée par Ligne Roset et est signée Thomas Rodriguez (849 € et 642 €)

     

     

    Suspension_63 DE THOMAS RODRIGUEZ POUR LIGNE ROSET 382 e.jpg

     

    63 est une suspension également éditée par Ligne Roset et également signée Thomas Rodriguez(382 €)

     

     

    ikea-stockholm 109e.jpg

     

    Stockholm est une liseuse "Mouillesque" (ben si, quand même) avec un nom prononçable (il faut le souligner) et distribuée par Ikea (109 €)

     

     

    Lampadaire-Rampe-Murale_reference.jpg

     

    Wall est une lampe qui se fixe au mur, avec un abat-jour qui coulisse et un beau cordon jaune, et on peut la croiser dans les rayons du BHV (79 €)

  • AUTRE COUTURE

     

    T O U T A C O M M E N C É

    avec ça >

    5811400341_7778c9bd5c.jpg

    Ca, c'est du Concrete Canvas, un matériau qui, comme son nom anglais l'indique est constitué de tissu et de béton et qui, une fois mouillé, peut être moulé, et qui devient rigide, waterproof et fireproof au séchage. Truc de oof, quoi.

    ConcreteCanvas_1.jpg

    Ca sert à quoi ? Un peu à tout et n'importe quoi.

    concrete-fabric-by-concrete-canvas-large.jpg

    medium_award_for_material_of_the_year_09_01c1_medium.jpg

    Ca sert à faire des tuyaux (Waouh...), des abris (Re-waouh...), des toitures (Re-re-waouh), des murs... et je vais m'arrêter là, car je suis à court de "waouh". Pas très excitant tout ça.

    Mais, mais... ça sert aussi à faire des fauteuils... (Waouh ? Mouais...)

    by Swedish-Ninja.jpg

    Swedish Ninja 

    ConcreteCanvas_3.jpg

    medusa erasmus scherjon.jpg

    Medusa, Erasmus Scherjon

     

    Et surtout, ça sert à faire des tabourets. Waouh ! (la présence d'un point d'exclamation indique que cette fois, il s'agit d'un vrai "waouh")

    concrete2.jpg

    concrete1.jpg

    concrete3.jpg

     

    Ces petites merveilles sont signées Florian Schmid, et... re-waouh !

    PS : note pour le futur > Ne jamais mettre plus de photos moches que de belles photos dans une note, car cela peut fausser l'impression générale... > Je vous invite donc à vous concentrer sur les trois dernières photos uniquement ;)

  • DANS LA PEAU DE JOHN MALKOVICH

    T O U TAC O M M E N C É

    en 1934 sur l'inititative de trois mousquetaires et d'une milady : les frères Jacques et Jean Lacroix, tous deux hommes de presse, Robert Ricci, le fils de la célèbre styliste, et Germaine Hirschefeld alias Cosette Harcourt. A l'heure où les grands studios de photo de la capitale ferment faute de clientèle, ils décident d'ouvrir un atelier de portraits d'art.

    harcourt.jpg

    Le Studio Harcourt est né et devient un passage obligé pour toutes les vedettes. Il impose sa griffe : un noir et blanc sobre, nimbé d'une lumière diffuse qui place les sujets photographiés au coeur d'un halo vaporeux. Mythique.

    large_c4a77bd7019310fca8d14403f37c7ee700cffd0a.jpg

    Josephine Baker

    RMN_Michele-MORGAN-24x30-1947_HD_galleryphoto_paysage_std.jpg

    Michèle Morgan

    RMN_Gerard-Philipe-07-519648_HD_galleryphoto_paysage_std.jpg

    Gérard Philippe

    RMN_Simone-Signoret-07-523058_HD_galleryphoto_paysage_std.jpg

    Simone Signoret

    RMN_Romy-Schneider-07-519685_HD_galleryphoto_paysage_std.jpg

    Romy Schneider

    Après avoir connu la prospérité, la Seconde Guerre mondiale, la naissance du star-system et la consécration, le célèbre studio évite de justesse la faillite en 1990 grâce à Jack Lang qui fait racheter par le biais de son ministère les 5 millions de négatifs archivés par Harcourt depuis le début des années 30.

    Vingt ans plus tard, le studio est toujours là. Les Jean Dujardin et autres Mélanie Laurent ont pris la place des Gabin et des Simone Signoret devant l'objectif...

    cc1a6edb4c1aacc1.jpg

    Sabine Azéma

    large_b46c7cd3fe4fadbc6e4acb593c4585c2efa60644.jpg

    Tomer Sisley

    large_79237c871f437b07cbfbaab2077d7f5253a7ada3.jpg

    Isabelle Carré

    large_29307d3bc7e38cf4d323268e1f322bd2217b0145.jpg

    Jean Dujardin

    Et (j'en arrive au but de cette note...)  depuis quelques semaines, le commun des mortels peut s'offrir son quart d'heure de gloire grâce à une cabine de type Photomaton qui, moyennant 10 euros, vous délivre un portrait 10x15 ou une planche de 4 photos (jusqu'à 3 essais possibles) en quelques minutes seulement. Pas de signature emblématique en bas de la photo, mais halo garanti !

     

    cabine-photo-harcourt-1753088.jpg

    Crédit photos : Studio Harcourt

     

    A Paris, deux cabines sont actuellement à la disposition du public  : au MK2 Bibliothèque et chez Franck et Fils. D'autres devraient voir le jour prochainement en région. (Et là, je continue de me demander ce qui est pire : "en région" ou "en province" ? Bref) Alors à vos marques... Prêts ? Shootez ! Et hop, je sais déjà ce que je vais offrir à mamie pour son prochain anniversaire... !

     

    PS : sachez que pour 5000 €, vous pouvez louer une cabine et tirer le portrait de 700 amis. Sinon, il vous en coûtera 900 € pour un portrait "Instant" réalisé en 1 heure chez Studio Harcourt ou 1900 € pour un portrait "Prestige" réalisé en 2 heures.

  • IN THE MOOD FOR...

     

    I N  T H E  M O O D  F O R...

    India Mahdavi's Bishop

     

    ELZEVIR-27.jpg

    1.png

    4465_india_mahdavi.jpg

    india-mahdavi_condesa_lightbar.jpg

    Le-bar-5-110114_L.jpg

    mahdavi8.jpg

    London_Townhouse_by_SHH_03_thumb.jpg

    aesop-2.jpg

    600.jpg

     

  • SUR ORDONNANCE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à Gand - en Belgique, donc (pour ceux qui auraient séché les cours de géo) - où le cabinet Caan Architecten a fait sortir de terre une petite merveille de pharmacie à côté de laquelle celle de mon quartier paraît bien fade (avec un grand F) et laide (avec un L encore plus grand que le grand F). Des lignes pures, de la brique grise, des huisseries noires, de la transparence, des rayonnages tirés au cordeau, une croix à faire se damner tous les saints… Cette pharmacie-là a de quoi vous donner envie d'acheter du paracétamol tous les jours (oui, je sais, j'ai l'art du compliment + qu'étrange… mais vous noterez que j'ai réussi à caser un symbole pharmaceutique dans cette parenthèse, ce qui n'était pas évident ;). Sur ce, cap sur le plat pays pour une visite guidée, en images bien sûr.

     

    dezeen_Pharmacy-M-by-Caan-Architecten_1.jpg

    dezeen_Pharmacy-M-by-Caan-Architecten_2.jpg

    dezeen_Pharmacy-M-by-Caan-Architecten_17.jpg

    dezeen_Pharmacy-M-by-Caan-Architecten_8.jpg

    dezeen_Pharmacy-M-by-Caan-Architecten_12.jpg

    dezeen_Pharmacy-M-by-Caan-Architecten_7.jpg

    Crédit photos : Caan Architecten

     

  • I LOVE VELO

    T O U T  A  C O M M E N C É

    avec une paire de roulettes. Ben oui. J'aimerais bien vous faire croire qu'à 4 ans j'étais une sorte de Clark Kent du vélo, mais non. J'ai appris à faire du vélo comme tout le monde. Il était rouge. J'étais maladroit. Le suivant fut vert. J'avais 6 ans, j'étais toujours aussi maladroit. Le suivant fut bleu, et de course. J'avais 10 ans et j'envisageai de remettre les roulettes. 15 ans s'écoulèrent au cours desquels je n'osai plus toucher à une bicyclette. Puis je partis vivre à Paris, je décidai que le vélo était le plus agréable des moyens de transport. Bon... Je changeai légèrement d'avis sur ce point au fil des mois et des accidents évités de justesse mais continuai néanmoins à emprunter les couloirs de bus sur le beau Peugeot vert métalisé piqué à mon grand-oncle. Puis des amis de fraîche date me convièrent à prendre l'apéro chez eux, et sitôt la porte d'entrée franchie, je me pris les pieds dans un VTT garé dans le hall de leur appart. Deux pensées me traversèrent alors l'esprit : "C'est pas très pratique" et  "Mais décidément, j'adore l'idée du vélo intégré à la déco intérieure Berlin style". D'où mon émerveillement, quelques semaines plus tard, lorsque je tombai devant ça en furetant sur la Toile >

     

    photo_bikerack_cu_books.jpg

     

    bike shelf knife and saw.jpg

    photo_bikerack_cu_bars.jpg

    Bike Shelf, Knife & Saw

     

    Franchement, elle est pas belle comme un camion cette "étagère porte-vélo" en frêne ou noyer (selon vos désirs et / ou vos moyens) ? Et pratique ? Et belle ? Euh... je vous ai déjà posé la question, non ? Bref. J'aime.

    berkeley_04_02.jpg

    Crédit photos : Knife & Saw

  • IN THE MOOD FOR...

    I N   T H E   M O O D   F O R...

    Justin Barber's (silly) Truth & Lies prints

     

    truthandlies01-550x712.jpg

    truthandlies12-550x712.jpg

    truthandlies11-550x712.jpg

    truthandlies13-550x712.jpg

    truthandlies00-550x712.jpg

    truthandlies04-550x712.jpg

    truthandlies07-550x712.jpg

    truthandlies05-550x712.jpg

    truthandlies10-550x712.jpg

    Crédit photos : Justin Barber

     

  • LE PRINTEMPS EN AUTOMNE

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une partie de chasse virtuelle à la nouveauté. Pas besoin de permis ni de fusil, il suffit de s'armer d'un ordi et d'une souris. Contrairement à ce que cette dernière phrase pourrait laisser croire, je n'ai pas l'intention de vous mettre les points sur les i. Non, le but de cette note est juste de vous faire partager mes récentes trouvailles sur la Toile. Pour commencer, cap sur le Danemark et le site de Kähler Design auquel je n'avais pas jeté un oeil depuis longtemps et où j'ai déniché une collection de vases singuliers et éclatants baptisée Primavera. Elle est signée Marianna Nielsen, et inutile de préciser que si je vous en parle, c'est qu'elle m'a tapé dans l'oeil (le second).

    primavera-3-lowres.jpg

     

    Dans un autre genre, j'aime aussi beaucoup cette figurine délicieusement régressive de la céramiste Birgitte Due Madsen.

     

    4_flex-figure-2.jpg

    13953.jpg

    C'est quand même marrant le pouvoir "dékitschisant" que peut avoir le blanc... C'est d'ailleurs la couleur de prédilection de Birgitte Due Madsen qui, en collaboration avec Jonas Trampedach, a également imaginé Ora, une pendule chic et discrète en porcelaine éditée, elle aussi, par Kähler Design.

    3_ora-grey.jpg

    A présent, direction la Suède et le site de Design Stockholm House avec ses tapis et ses poufs gris comme tous les chats la nuit signés Lena Bergström.

    Bjork_Rugs_CloseUp.jpg

    bjork-stool_large.jpg

     

    uman.jpg

     Crédit photos : Design Stockholm House

     

    Résultat, j'en arrive une fois de plus à la même conclusion : il faudrait avoir plusieurs maisons. 

     

  • AH, LE PETIT LOFT BLANC...

     

    T.O.U.T. A C.O.M.M.E.N.C.É.

    dans les années 80 par la transformation d'une ancienne usine de câblage électrique en immeuble d'habitation. C'est là, dans le  18e arrondissement de Paris, que Julia Jeuvell et Tom Budding, deux passionnés d'art contemporain, ont choisi de poser leurs valises et leur collection de meubles vintage. A l'exception de la salle de bains qui se la joue "Grand bleu", tout est blanc, avec quelques touches de couleur apportées par le mobilier. Le truc en plus ? C'est évidemment l'ancienne passerelle à l'intérieur de laquelle le couple a installé sa chambre. De quoi faire de beaux rêves...

    20110706_paris-custom1-v2.jpg

     

    20110706_paris-custom2-v2.jpg

    20110706_paris-custom4-v2.jpg

    20110706_paris-custom8-v2.jpg

    20110706_paris-custom3-v2.jpg

    20110706_paris-custom6-v2.jpg 

    20110706_paris-custom5-v2.jpg

    20110706_paris-custom7-v2.jpg

    Crédit photos : Ed Alcock pour le NY Times

  • SAVEZ-VOUS PLANTER LES CLOUS ?

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une idée bête comme chou (à la mode, à la mode de chez nous) : pourquoi se contenter de planter des clous dans les murs pour accrocher les cadres quand on peut aussi planter des clous, à tête colorée de préférence, dans les cadres ? Vous n'avez rien compris ? C'est normal, c'est lundi, mon cerveau ne vaut pas un clou ce matin (la preuve avec ce jeu de mots médiocre) mais peut-être que si vous êtes sages, je pourrais vous montrer quelques images ? (Sortez les cymbales !)

    double_dowel.jpg

    dot_dot_2.jpg

     

    Bon, ben, voilà... Je vous l'avais dit, c'est tout bête, et c'est le genre de détail que personne ne remarquera (un peu comme quand ces demoiselles se font couper les pointes...) mais vous, au fond de vous, vous aurez la satisfaction d'avoir des cadres pas tout à fait comme les autres, et c'est bien ça l'essentiel, non ?

  • IN THE MOOD FOR...

    I N   T H E   M O O D   F O R...

    Les anagrammes de plans de villes, Armelle Caron

     

    net-ny.png

    New York

     

    net-lehavre.png

     

    Le Havre

     

    net-istanbul.png

    Istanbul

     

    net-berlin.png

    Berlin

     

    net-mpl.png

     Montpellier

     

    net-tamarac.png

    Tamarac

     

    net-paris.png

    Paris

    et la version "poster" de Paris qui habillera bientôt un de mes murs

    (ça a du bon de souffler ses bougies et d'avoir de chouettes amis !) >

     

    paris-or.jpg

     

    Crédit photos : Armelle Caron

  • ON IRA...

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    je crois, devant "Le Skylab", le dernier film de Julie Delpy.

    Les week-ends où tontons, tatas, cousins, cousines, mémés, pépés, beaux-frères, belles-soeurs, filleuls(es), j'en passe et des meilleures se retrouvaient tous ensemble dans la maison de grand-maman pour se gaver de macédoine-gigot-flageolets-haricots-salade-fromage-vacherin et prendre l'air tout en se le pompant mutuellement, c'était super en 1979 (Allez voir le film ! Ou pas... Mais sachez que je vous y encourage ;) mais nos modes de vie ont tellement changé au cours des 30 dernières années que concrètement, en 2011, ce genre d'escapade familiale à 12 dans l'Ami 8 avec la glacière et les rabanes dans le coffre n'est plus vraiment envisageable... Aujourd'hui, j'aspirerais davantage à un petit week-end entre amis (et sans méchouis) dans un cabanon fonctionnel et tout confort au bord d'un lac en Finlande... comme celui de Jussi et Riina Palva >

    20110629_helsinki-custom2.jpg

    20110629_helsinki-custom3.jpg

    20110629_helsinki-custom5.jpg20110629_helsinki-custom4.jpg

    20110629_helsinki-custom7.jpg

    20110629_helsinki-custom8.jpg

    20110629_helsinki-custom6.jpg

    20110629_helsinki-custom9.jpg

    Crédit photos : Andreas Meichsner pour le "New York Times"

     

  • CHEZ E.G.G.S.

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une série de notes (publiées il y a longtemps) sur le sublime appart parisien de mes amis E.G.G.S.

    5.jpg

    Je viens de créer un album dans lequel j'ai rassemblé toutes les photos. A voir ou à revoir !

     

  • ALLÔ ? A L'HUILE !

    T O U T  A  C O M M E N C É

    grâce à Alexander Graham Bell - et une poignée de seconds couteaux que l'Histoire a gentiment relégués aux oubliettes mais dont vous trouverez facilement les noms sur Wikipedia. Après avoir majestueusement trôné pendant des années sur nos murs, nos buffets, nos consoles et autres étagères, le téléphone s'est fait une place de choix dans nos poches dans les années 90. En 1997, lorsque le téléphone mobile OLA est entré dans ma vie, il valait mieux avoir des grandes poches. Des très grandes poches même. Très vite, les téléphones portables ont donc été mis au régime sec et ont vu leurs rondeurs fondre comme neige au soleil. Aujourd'hui, la plupart affichent un ventre ultra-plat qui leur permet de se glisser en toute discrétion contre nos flancs, nos cuisses ou nos fesses. Et c'est tant mieux. Bon, entre-temps, on a découvert qu'il valait mieux les utiliser avec une oreillette afin de protéger notre temps de cerveau disponible... Perso, je ne l'ai jamais fait. Comme le disait si bien Evelyne Thomas en son temps (celui des téléphones portables de la taille d'un magnétoscope) : C'est mon choix. Mais comme le disait aussi Flamby : Y a que les imbéciles qui changent pas d'avis. J'en arrive ainsi à l'objet de ma note (le mot "objet" étant à prendre au sens littéral du terme) : Moshi Moshi. C'est quoi ? C'est un combiné équipé d'une prise jack que l'on peut connecter à la plupart des smart phones et tablettes tactiles. Il améliore le rendu audio de la conversation, il réduit les émissions d'ondes de 99%, il réduit les bruits environnants, il est coloré et doux au toucher... et il est rigolo, non ?

     

    moshi-moshi-pop-phone.jpg

    moshi-retro-colors-lg.jpg

     

    Si vous avez un(e) assistant(e) personnel(le) et / ou que vous ne sortez jamais sans sac à main, vous pourrez l'utiliser dans la rue, comme Lenny K., Daniel D. & co. Et sinon, il fera un accessoire parfaitement utile, et inversement, pour la maison !

    Lenny-Kravitz-cell-phone-handset.jpg

    daniel-craig-james-bond.jpg

    JessPhone3-560x841.jpg

     

  • DANS LA POCHE

    T O U T  A  C O M M E N C É

    durant la première Design Week de Paris. Les curieux qui se sont déplacés jusqu'à la Cité de la Mode et du Design dans le 13e arrondissement entre le 12 et le 18 septembre (comment ça, je suis ENCORE à la bourre ?) ont pu découvrir, entre autres choses, les créations du Studio Duho (Olivia Decaris et Hina Thibaud) et notamment ce drôle d'objet baptisé "Pouch" que j'ai hâte de retrouver en boutique.

    WEB_325737.jpg

    tumblr_lifgfmoYju1qin076o5_1280.jpg

     Crédit photos : Studio Duho

     

    Attention : toute ressemblance avec un pis de vache est volontaire. Personnellement, j'en ferais plus volontiers un distributeur à savon ou à liquide vaisselle qu'à boisson... Quoiqu'il en soit, je valide !

    Bon, et puis tant qu'on a les mains dans le savon, j'aimerais en profiter pour prôner le retour dans nos cuisines du mythique savon jaune mural Provendi. Parce que c'est juste la classe. Point barre.

    provendi-le-savon.jpg

    Crédit photo : Provendi

  • IN THE MOOD FOR...

    I N   T H E   M O O D   F O R...

    Stanley Chow's caricatures

     

    s6.jpgtumblr_l9uh0cV6hG1qa9acvo1_400.jpg

    s1.jpg

    tumblr_lnkvnx3cv21qa9acvo1_r3_400.jpg

    tumblr_lbqnxraJG11qa9acvo1_400.png

    tumblr_lp3spueddU1qa9acvo1_400.jpg

    tumblr_lb6mq8GaWq1qa9acvo1_400.png

    tumblr_lcux4atACH1qa9acvo1_r3_400.jpg

     

    tumblr_lf7ynsCmQn1qa9acvo1_400.png

    s4.jpg

    tumblr_lf9rise99h1qa9acvo1_400.png

     Crédit photos : Stanley Chow