• WOODY WOODMAKER

    T O U T A C O M M E N C E

    à East London, le (plus très) nouveau repère des jeunes designers de Sa Majesté. C'est là qu'a choisi de s'implanter Gavin Coyle, un atelier / studio spécialisé dans la création d'objets à vivre et à kiffer (D'aucuns estimeront que "l'utilisation du verbe "kiffer" à mon âge est comparable à l'achat d'une voiture de sport, rouge de surcroît, après 60 ans, mais c'est plus fort que moi : je kiffe "kiffer")

    Bref. Tout ça pour dire que Gavin Coyle a du talent.

     

    Contrail_02.jpg

    Contrail Chair

    Son truc en + : l'absence déconcertante de dossier

     

    Beam_Bed_021.jpg

    Beam Bed

    Son truc en + : le sommier bleu en guise de fil rouge

     

    Compass_011.jpg

    Compass_02.jpg

    Compass Desk

    Son truc en + : un profil d'enfer

    Splay_01.jpg

    Splay Chair

    Son truc en + : ses gambettes biseautées de compète

     

    Trestle_01.jpg

    Trestle Toolbox

    Son truc en + : la boîte à outils colorée incorporée

     

    Beam_Table_01.jpg

    Beam Table

    Son truc en + : son impudeur

     

    Dockland_02.jpg

    Dockland

    Son truc en + : ses points de suture en bois

     

    Crédit photos :

    Gianluca De Girolamo et James Champion

  • L'AUTRE MAISON BLANCHE

    T O U T A C O M M E N C E

    à Landskrona. Pour ceux qui veulent briller en soirée et / ou mettre la pâtée à leur tata au Trivial Pursuit, sachez que c'est en Suède, dans le Comté de Scanie, près de là où vit et travaille fictivement l'inspecteur Wallander.

    C'est dans cette petite ville de moins de 30 000 habitants (autre info précieuse qui peut vous rapporter un camembert !) que l'architecte Elding Oscarson a choisi de poser sa Townhouse, une maison de ville blanche comme la neige en décembre, cubique comme un tableau de Braque, et inattendue comme un chien dans un jeu de quilles.

    J'ignore comment le voisinage a accueilli l'arrivée de cet OVNI architectural, mais personnellement, je trouve le contraste époustouflant. C'est culotté, mais pas seulement. A l'instar d'une certaine pyramide qui a fait couler beaucoup d'encre en son temps, c'est surtout réussi. (Bon, l'intérieur est un peu froid, et j'ignore si c'est pour se défendre des autres cactus qu'à leur tour les proprios ont mis des cactus à côté de la liseuse, mais je trouve que c'est une très mauvaise idée. Quoiqu'il en soit, l'extérieur est canon.)

     

    20110805-121616.jpg

    20110805-122330.jpg

    20110805-122405.jpg

    20110805-122420.jpg

    20110805-122425.jpg

    20110805-122430.jpg

    20110805-122434.jpg

    20110805-122336.jpg

    Crédit photos : Åke E:son Lindman

     

  • ACTION !

    T O U T  A C O M M E N C É

    par une belle rencontre, entre un blogueur (l’auteur de ces quelques lignes) et l’équipe de choc de Marie Claire Maison.com, le site qui «s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer ». De notre passion commune pour la décoration, le design et les jolies choses est née l’idée de « faire salon », non pas à la mode de Madame Geoffrin et des Lumières, mais à notre manière, soit au sein d’un Parc des Expositions transformé cinq jours durant en super-temple à la gloire des meilleurs (et autres) designers. C’est ainsi que pour la toute première fois, toute, toute première fois, je me suis retrouvé plongé au cœur du passionnant labyrinthe du Salon Maison et Objet, édition automne 2012.  A l’instar d’un jeune Charlie propulsé dans une chocolaterie, je me suis régalé. J’ai pris le temps d’observer, d’échanger, d’admirer, de critiquer, de rêver… En un mot : j’en ai bien profité.  Mais j’ai aussi pensé à vous ! La preuve en images avec cette petite vidéo d’un salon haut en coups de cœur… >>>

     

    http://www.marieclairemaison.com/,salon-maison-objet-septembre-2012-les-coups-de-coeur-de-notre-blogueur,200331,447214.asp

     

     

    salon maison et objet, paris

    Crédit photo : Marie Claire Maison.com

     

     

  • TGI FRIDAY

    T O U T A C O M M E N C E

    ce matin à 9h30... et là, comment dire... salon... maison... objets... maison... objets... maison... objets...

     

    photo.JPG

    Bon, ben, là, tout de suite, j'en ai plein les baskets. Mais j'en ai aussi plein les mirettes ! Affaire à suivre, donc...

  • BELLES DE JOUR

    T O U T A C O M M E N C E

    avec une bougie, puis deux, puis trois... Je continuerais bien comme ça jusqu'au chiffre fatidique, mais Minerve ayant jeté son dévolu sur mon cou, je vais abréger mes souffrances (et la vôtre par la même occasion).

    Voilà. Le Bon Marché, ce haut temple parisien du luxe qui fait le bonheur des dames (et des messieurs, faut-il le préciser ?) du monde entier, s'apprête à fêter son 160e anniversaire. A cette occasion, l'illustratrice Marjane Satrapi a imaginé des fresques TBM (Très Bon Marché, voyons...) mettant en scène la reine de la Rive Gauche herself, j'ai nommé Mademoiselle Deneuve.

    Après Martine à la plage, à l'école, au zoo, en boîte de nuit... venez découvrir, prochainement dans les vitrines du Bon Marché, Catherine à Saint-Sulpice, Catherine au Jardin des plantes ou encore Catherine dans le 7e ! Ca, c'est gratuit. Et sinon, si vous avez 900 euros à investir dans un cadeau, sachez que 160 coffrets contenant dix illustrations de Marjane Satrapi seront mis en vente le jour J...

     

    1062029.jpg

    deneuve-bonmarche-636x4243.jpg

    Catherine-Deneuve-Rive-Gauche-Le-Bon-Marche_articlephoto.jpg

    Crédit illustrations : Marjane Satrapi

  • CELUI QUI REDOUTE

     

    T O U T A C O M M E N C E

    avec la naissance d'un concept qui n'en finit plus de faire des émules : celui des collections limitées, dites "capsules", confiées par les grandes enseignes à des artistes ou autres créateurs bankables émergents ou confirmés, talentueux ou pas, réputés ou non.

    Ainsi, à l'heure ou Yayoi Kusama fait des ronds pour Louis Vuitton et où Maison Martin Margiela s'apprête à mettre H&M sens dessus dessous, Sam Baron + Friends font la révolution dans les pages du catalogue de La Redoute avec une collection chouette comme tout ouh ouh ouh ouh !

     

    Sam-Baron-+-Friend1.jpg

    Canapé fixe 3 places, Sam Baron / 699,99 €

    Tapis, Sam Baron / 249,99 €

    147_01010.jpg

    Suspension électrifiée, Sam Baron / 79,99 €

     

    Sam-Baron-+-Friend.jpg

    Fauteuil crapeau, Sam Baron / 259,99 €

    Lampadaire, Guillaume Delvigne / 129,99 €

     

    photo_sambaron2.jpg

    Vases, Margaux Keller

    Sam-Baron-+-Friend-4.jpg

    Table à allonges, Sam Baron / 549,99 €

    Lot de 2 chaises, Sam Baron / 219,98 €

    Buffet 3 portes, Sam Baron / 549,99 €

    Lampe à poser, Guillaume Delvigne / 59,99 €

    Affiches papier, Aurore Dumas / 14,99 € l'une

    147_00909.jpg

    Lot de 3 assiettes, Sam Baron / 39,99 €

    LaRedoute_08.jpg

    Table basse, G. Delvigne

    199,99 €

    Sam-Baron-+-Friend-2.jpg

    Scriban mural, Margaux Keller / 169,99 €

    Tabouret, Sam Baron / 79,99 €

    Applique, Guillaume Delvigne / 44,99 €

     

    Sam Baron + Friends, édition limité - La Redoute hiver 2012

     

     

  • IN THE MOOD FOR...

     

    IN THE MOOD FOR

    ICONATOMY, by George Chamoun

     

    Iconatomy-by-George-Chamount-A-Journey-Through-Time-yatzer-3.jpg

    Iconatomy-by-George-Chamount-A-Journey-Through-Time-yatzer-1.jpg

    Iconatomy-by-George-Chamount-A-Journey-Through-Time-yatzer-2.jpg

    Iconatomy-by-George-Chamount-A-Journey-Through-Time-yatzer-4.jpg

    Iconatomy-by-George-Chamount-A-Journey-Through-Time-yatzer-5.jpg

    Crédit photos : George Chamoun

  • DROOG DEALER

    T O U T A C O M M E N C E

    dans le centre historique de Gand, en Belgique. C'est là que Droog, sans qui le monde actuel du design d'objets ne serait pas tout à fait pareil, a choisi de tester son nouveau concept, Droog For Rent, un studio + un appartement pour 2 personnes installés au-dessus de la galerie Lachaert (partenaire du projet) au sein desquels on peut tester les créations du studio amsterdamois le temps d'une nuit ou plus.

    Le résultat est clean, un poil trop peut-être, mais quelque chose me dit qu'avec Droog aux commandes, il est impossible d'être déçu (contrairement à toutes ces fois ou vous et moi avons échoué malgré nous dans des chambres d'hôtel avec couverture maron douteuse et armoire Castorama en contreplaqué finition hêtre en fin de vie).

    droog-for-rent-04.jpg

    droog2.jpg

    Droog-for-Rent-mesa.jpg

    droog7.jpg

    droog8.jpg

    droog_for_rent_051-580x907.jpg

    droog1.jpg

    droog9.jpg

    droog-for-rent-02.jpg

     Crédit photos : Droog

    Droog for rent

    zwartezustersstraat 20
    9000 Gand

    Belgique