inspiration - Page 4

  • HAIR DU TEMPS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    comme dans la chanson... "Ma mère m'a dit Antoine, va t'faire couper les cheveux"... Non, plus sérieusement, ma récente trouvaille (cf. note "Le barbier de Bastille") m'a donné envie de vous faire découvrir un lieu que j'affectionne particulièrement pour sa déco soignée et originale : le salon de coiffure Hair du Temps, situé rue Faidherbe, à Paris.

    1fb17b6beb96ea0a934239346811761a.jpg
    fa7342df7d820f16ef8f0fecc25af0df.jpg

    Les vieilles enseignes, les grands miroirs, les fauteuils de barbier en simili rouge, les paravents en bois, les meubles en bois et métal, les appliques... tous ces objets proposés et agencés par la fée Carouche, "l'interprète d'objets" installée dans la rue adjacente, donnent au lieu un petit parfum d'antan doux comme un après-shampoing.

    73ec081d1b981bed1a14278f8c734856.jpg
    d00e71213ed567b848b81ea42b8a656e.jpeg

    Je l'avoue, au départ, j'ai choisi ce salon uniquement pour sa déco ! Ras le bol des grands espaces blancs aseptisés aussi élégants qu'un rond-point en zone industrialisée, et vive les lieux vivants qui mettent en joie les clients et titillent les pupilles !

     

    PS : et il faut le préciser, Carouche et le personnel du salon sont des gens sympas comme tout, alors si vous passez dans le quartiez, n'hésitez pas à leur rendre visite !

    Carouche, interprète d'objets - 18, rue Jean Macé - Paris 11

    L'Hair du temps - 32, rue Faidherbe - Paris 11

     

    Re-PS : cette semaine, je quitte mon "Homme Sweet Home" pour aller jouer les Marcelo à Roma... alora, ciao tutti !

  • TOP OF THE POP

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une balade le long du Canal Saint-Martin un dimanche après-midi (alternative moderne au "rôti dominical chez belle-maman" pour les trentenaires parisiens). C'est comme ça que j'ai découvert Pop Market, une boutique joyeuse (autoproclamée 'It Store'...) où l'on trouve des tas de trucs et de petits riens, parfaitement inutiles pour la plupart, mais agréablement addictifs. C'est très girly, mais c'est l'endroit idéal pour dénicher des petits cadeaux pas comme les autres à des prix plutôt abordables. Voici mes coups de coeur :

     

    1938e23912a73228a67c28329daba9eb.jpg
    Elizabeth Soule, Photographie montée sur bois, 15x15, 69 €
    c85b2aec0914dec9af5f54f299985708.jpg
    Chaise Acapulco, 149 €
    026386e276476f0d86d6ff58fddc1e83.jpg
    Lot de 2 éponges John Wayne (ou Marilyn), 8 €
    1602528ce73e38f52e43b99d7f2e8825.jpg
    Noodle Cup en céramique, 14 €
    39a05a27b2673fbfef7f8acede5eea59.jpg
    Tampons encreurs Eames, 24 €
    Et, last but not least !
    98c4b93653204ccf15d3522e1c982c56.jpg
    Livre à illustrer, 6 €
    Celui qui figure sur la photo ci-dessus est mon exemplaire personnel. L'histoire a été écrite pour vous, il ne reste plus qu'à l'agrémenter de jolis - ou pas - dessins. Je trouve l'idée géniale ! Dans la même collection, on a aussi : La fée en colère, Les oreilles de mon grand-père et Que font les extraterrestres quand ils sont en vacances ?
    Allez y faire un tour ! Pop Market - 50, rue Bichat - Paris 10 / http://popmarket.free.fr/

     

     

  • FRANKIE SAYS "RELAX"

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une note sur le blog de Casalil nous invitant à faire découvrir notre "coin fauteuil"... C'était il y a quelques semaines déjà, mais il n'est jamais trop tard pour (bien ?) faire ! Alors chaud devant !

    cf6e589fe73bf9a407a550647b87441c.jpg 

    Et quand le chat n'est pas là, les souris... Ah ben non, suis-je bête ! En fait, le chat est toujours là. Il ne sait pas lire, mais par contre, pour ronfler sur mon fauteuil à bascule à l'ombre des châteaux cathares, pas de problème !

     

    0f0fe20c9cfd9107eef85483bb0f18e1.jpg
  • ON NE BADINE PAS AVEC L'AMOUR

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à Londres où, en plein coeur de Chelsea, j'ai découvert ce drôle de buisson taillé avec amour.

    On aime ou on aime pas, mais pour la Saint-Valentin, on a vu pire comme déclaration...

     

    02ad2d2ed644266368736a4c5422023d.jpg
  • INITIALES B(é)B(é)

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    avec de jolis faire-part disant : "Suzanne est née le... Jean mesure 51 centimètre... Oliver says hi..." J'ai alors découvert un univers parallèle : celui de bébé. Un univers nimbé de bleu, de rose, une arche de Noé remplie d'animaux prêts à toutes les singeries pour se rendre intéressants, une hotte remplie de joujoux pas toujours beaux... Bref, il a fallu faire un tri. Très vite, j'ai laissé tomber les vêtements. Entre les lapins de 6 semaines qui portent du 3 mois, les petits pulls chauds qui ne seront plus d'actualité lorsque bébé sera en mesure de les porter... Trop compliqué. J'ai aussi laissé tomber les jouets en plastique aux couleurs criardes qui font pouet-pouet et tut-tut et qui donnent envie aux parents de s'enfermer dans un placard. Trop dangereux. J'ai également laissé tomber les accessoires ornés de nounours qui font des pirouettes, d'étoiles de mer qui se fendent la poire et de licornes qui clignent de l'œil. Trop cucul.

    J'ai donc cherché, et j'ai trouvé !

    Chez Barnabé aime le café :

     

     
    5805fb16a1725f55ad205132ce95ce66.jpg

    Aucune fausse note pour cette guitare en tissu qui existe en différents coloris et qui joue, entre autres, Michelle des Beatles.

     

    Chez Petit Pan :

     

    44fbba982340d58dc8c5a615e4d56c2e.jpg

    Jeu, set et match avec cette balle en patchwork qui abrite un petit grelot.

     

    0d33ebeb19a463c600d8192c9ceebecf.jpg

     

    Détendu du mobile avec ce bouquet de fleurs en soie et bambou.

     

    Chez Le Petit Atelier de Paris :

    4e21614f150a05540a1b132c393b4a7c.jpg

     

    Visite guidée de Paris avec ce mobile en bois, porcelaine, et métal sur lequel vous pouvez faire inscrire un prénom.

     

    fd1f6799c89df1a55e3c34a1cc103a97.jpg

     

    Et voilà ! En cherchant bien, j'ai trouvé mon bonheur, et j'espère avoir fait celui des bébés.

     

  • EMBALLÉ, C'EST PESÉ

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une distribution d'en-cas sur un vol Swissair, et un gâteau vêtu d'un habit transparent qui semble sorti tout droit d'une agence de design. Esthétiquement, il est à l'image de ce que je recherche pour mon chez-moi : simple, carré, et original. Différent, quoi !

    0a30e316ca5a6af8d5bfb1d3df3eb89e.jpg
    Ensuite, il y a eu cette drôle de clémentine, achetée au marché entre deux flocons de neige, qui m'a regardé avec des yeux bizarres..
    7b02b35f1d987e758d604404d2cac3d9.jpg
    C'est ce que Philippe Delerm appellerait des "plaisirs minuscules". Ca ne coûte rien, mais ça fait du bien, et ça donne des idées. La prochaine fois que je fais un dîner, je tenterais bien la technique de la clémentine. Plutôt que d'écrire le nom des invités sur des petits cartons, pourquoi ne pas imprimer une photo de leur visage pour faire la même chose ?
    A mon avis, ce sera plus facile que d'écrire les noms sur un biscuit...