Homme Sweet Home - Page 3

  • IN THE MOOD FOR...

    I N T H E M O O D F O R...

    Andrew B. Myers

    zenith.jpg

    Zenith

    buyer's remorse.jpg

    Buyer's Remorse

    your turn.jpg

    Your Turn

    inconspicuous consumption.jpg

    Inconspicuous Consumption

    good wholesome fun.jpg

    Good Wholesome Fun

    optimal viewing.jpg

    Optimal Viewing 

    hot dog.jpg

    Hot Dog 

    fast times at ridgemont high.jpg

    Fast Times at Ridgemont High

    the house that nightmares built.jpg

    The House That Nightmares Built

    zoing !.jpg

    Zoing!

    a is for anachronism.jpg

    A is for Anachronism

    duelling hemispheres.jpg

    Duelling Hemispheres

    steady decline.jpg

    Steady Decline

    sweet nothings.jpg

    Sweet Nothings

    the approcahc.jpg

    The Approach

    red tide.jpg

    Red Tide

     

    Crédit photos : Andrew B. Myers

  • OFF THE WALL

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    comme chez les Tenenbaum, les Pierrafeu ou les Fisher : en famille. Gala et Nicolas sont cousins. Elle a étudié les arts graphiques, il a fait une école de peinture décorative, et ensemble, ils ont créé Bartsch, une agence qui "remet au goût du jour l'exigence de la tradition française de la peinture décorative en imaginant pour les enfants d'aujourd'hui des collections aux motifs et aux couleurs modernes". Traduction : Bartsch propose un catalogue de motifs qui sont peints à la main directement sur vos murs. Enfin… quand je dis vos murs… vous n'êtes pas obligés de leur confier vos murs, mais disons que l'idée (bon, et aussi le budget, ne nous voilons pas la face) mérite d'être étudiée tellement c'est beau, et doux, et élégant, et unique, et beau (mais je l'ai déjà dit). Bon, moi je n'ai pas d'enfants (mais j'ai vue sur une cour d'école), je viens de prendre une loc (y a que les imbéciles qui changent pas d'avis), les soldes m'ont ruiné (mais je suis rhabillé pour l'hiver), et j'ai décidé que j'aimais de nouveau les murs blancs (La maison d'Anna G, c'est comme la montagne, ça vous gagne) donc la question ne se pose pas vraiment… mais n'empêche.

     

     

    NuagesVerts.jpg

     LunesNoires_2.jpg

    TartanG.jpg

    rea2.jpg

    VichyN.jpg

    LibertitiM_1.jpg

    rea1.jpg

    EtoilesGuimauve_3.jpg

    mur,peinture,motif,kids

    Crédit photos : Bartsch 

     

  • ARRÊT SUR EAMAGES

     

    T O U T A C O M M E N C É 

    par une rencontre, celle d'un homme et d'une femme, chabadabada... Deux visionnaires, deux génies, deux modernistes : Charles et Ray Eames.

    _2.jpg 

    Je vous épargne leurs biographies respectives et commune (je laisse les marronniers à la presse spécialisée). J'aimerais juste attirer votre attention sur quelques clichés (il y en aurait plus de 3 000) pris par le couple qui, mis bout à bout, forment une sorte de "moodboard eamesien" assez épatant et révélateur.

     

    Attention, le petit oiseau va sortir...

     

    vcsl_c2.jpg

    vcsl_c12.jpg

    vcsl_c15.jpg

    vcsl_c18.jpg

    vcsl_c31.jpg

    vcsl_c11.jpg

    vcsl_c3.jpg

    vcb26.jpg

    vcb26b.jpg

    vcsl_c35.jpg

    vcsl_c37.jpg

    vcb26d.jpg

    Crédit photos : Charles & Ray Eames 

     

  • ARTY SHOW

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    le 19 janvier 2012, au coeur de l'hiver, en prévision du prochain hiver, celui qui ne manquera pas de nous refroidir une fois l'été consommé sans modération. Bienvenue dans le monde de la mode, un monde où les saisons ont toujours un an d'avance, un monde où les hommes se plaignent de gagner moins que les femmes, un monde où les blagues sur les Belges sont passibles de blacklisting à vie, un monde où les rois de la sape se la donnent au Petit Palais, un monde où tout est permis, comme demander à des artistes néerlandais d'achever une fresque en direct pendant un défilé... C'est ce qu'on fait Gijs Frieling et Job Wouters (+ une bardée d'assistants) lors du dernier show Dries Van Noten, à Paris, capitale de la mode, du bon goût, du raffinement, de l'élégance et des mollets enflés. 

    Bon, c'est le moment où je balance des photos qui parleront mieux que je ne le ferai jamais. Show devant ! (jeu de mots également passible de blacklisting dans le monde merveilleux de la mode, la mode, la mode !)

    the sarto 4.jpg

    the sarto 2.jpg

    the sarto 3.jpg

    Crédit photos : The Sartorialist

    NOTEN_MCFF12_0032.jpg

    photo Gijs Frieling 2.jpg

     

    Cela n'aura sûrement pas échappé à vos yeux avertis : certains motifs de la fresque ont été reproduits sur les vêtements... De l'art de son fondre dans le paysage, quoi !

     

    photo Gijs Frieling 3.jpg

    Crédit photo : Gijs Frieling

     

    Et donc sinon, pour la petite histoire, Gijs Frieling est spécialisé dans les fresques hautes en couleurs. Job Wouters, lui, son truc c'est plus la calligraphie. CQFD.

     

     

    photo Job Wouters 2.png

    Crédit photo : Job Wouters

     

    Ensemble, ils ont récemment imaginé un livre intitulé "Vernacular Painting" (publié chez Valiz) auquel vous pouvez jeter un oeil là.

     

     

    photo Job Wouters.png

    Crédit photo : Job Wouters

     

    Last but not least, si vous avez un peu moins de deux minutes à tuer, vous pouvez jeter un oeil à la vidéo accélérée de l'avant-pendant-après défilé Dries Van Noten collection homme automne / hiver 2012 sur le site de l'éminent membre du Club des 6 d'Anvers >

    http://www.driesvannoten.be/videoPrepShowJan2012.php

     

  • MAL LÉCHÉ

     

    T O U T A C O M M E N C É

    comme ça > http://hommesweethome.blogs.marieclairemaison.com/archive/2011/11/09/nanimo.html

    et tout a continué avec un petit week-end à Londres d'où mes amis m'ont rapporté un sachet de Nanoblock / Polar Bear, parce que j'aime les Lego, parce que j'aime plus trop Brigitte Bardot mais que j'aime les animaux, parce que j'aime le blanc (la dominante de mon nouvel appartement), parce que j'aime me casser la tête, parce que je que préfère jouer sur mon tapis que travailler devant mon ordi, parce que je déteste la laine polaire mais que j'adore les ours polaires, et parce que je suis resté un grand enfant. Bref.

     

    Tout a vraiment commencé à... (en présence de mon fidèle assistant)

    photo.JPG

    1.JPG

    Le compte à rebours est lancé...

    2.JPG

    Etape n°1 accomplie !

    3.JPG

    Ah non... Etape n°1 très, très, très mal accomplie...

    5.JPG

    Etape n°1 ré-accomplie !

    7.JPG

    8.JPG

    10.JPG

    F I N A L L Y !

    123.JPG

    Il est à présent 15h39, et mon lundi s'annonce TRES productif...

     

     

  • IN THE MOOD FOR...

     

    I N T H E M O O D F O R...

    Frida selon Kriistina Wilson

     

    los-fridos-by-andrea-marshall-600x969.jpg

    los-fridos-by-andrea-marshall-6.jpg

    los-fridos-by-andrea-marshall-2-600x966.jpg

    los-fridos-by-andrea-marshall-4-600x961.jpg

    los-fridos-by-andrea-marshall-5-600x1022.jpg

    los-fridos-by-andrea-marshall-1-600x933.jpg

    los-fridos-by-andrea-marshall-3-600x971.jpg

    Crédit photos : Kriistina Wilson

     

     

  • THE SOUND OF MUSIC

    T O U T A C O M M E N C É

    par un constat auquel tous les maniaques de la déco (oui, ben à un moment donné il faut se l'avouer, hein !) sont un jour parvenus : la hi-fi et les câbles électriques qui vont avec, c'est MOCHE, avec un grand M et un grand OCHE. Heureusement, on peut compter sur nos amis suédois (oui, ben à un moment donné il faut se l'avouer : les Suédois sont les meilleurs amis des maniaques de la déco) pour trouver des solutions à nos problèmes existentiels (oui, ben, y a pas que les triple A dans la vie).

     

    Anna, Per, Martin et Johan (oui, ben, les amis, on les appelle par leur prénom, non ?) de People People ont ainsi imaginé des enceintes invisibles qui, comme en témoignent les photos suivantes, vont aussi bien avec les murs blancs que les murs décrépis, la brique verte, le Formica ou les crocodiles. Au nom de tous les people anonymes, je leur tire mon bonnet.

     

    people-people-invisible-speaker-01.jpg

    people-people-invisible-speaker-012.jpg

    112511_invisible_speaker_5.jpg

    invisible-speaker-by-people-people-600x342.jpg

    1.jpg

    people-people-invisible-speaker-2.jpg

    Screen-shot-2011-12-01-at-7_43_59-PM.png

    Crédit photos : People People 

     

  • SCULPTURAL NETWORK

    T O U T A C O M M E N C É

     

    comme dans un poème. Ou plutôt un haïku. Bref. Je suis plus pouet-pouet que poète comme garçon, donc je ne vais pas m'étendre davantage… N'empêche que je trouve la collection Farming Net du studio japonais Nendo incroyablement poétique. Comme quoi, on peut faire des merveilles avec de simples filets agricoles (bon… à condition d'avoir de la suite dans les idées et de pouvoir les thermoformer ;)

     

    古池

    蛙飛込む

    水の音

     

    farming-net_lamp_image01.jpg

    nendo.jpg

    farming-net_object02_b.jpg

    farming-net_object_group_e.jpg

    farming-net_object_group_g.jpg

    farming-net_object46.jpg

    farming-net_object_group_m.jpg

     

    Crédit photos : Nendo 

     

    PS : Static Bubbles à découvrir du 21 janvier au 03 mars 2012 à la Carpenters Workshop Gallery à Paris. 

  • INCONNU A CETTE ADRESSE

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    par une sorte de remake... Après "Millenium", le retour du retour sur grand écran en moins de deux ans, voici venu le temps de "Déménagement II : on reprend (presque) les mêmes cartons et on recommence".

     

     

    photo.JPG

     

     

    Je vous passe les détails, mais vous l'aurez compris, j'ai changé de maison... d'où ma discrétion ces dernières semaines (trop d'emballage, trop de déballage, trop de tout, trop de n'importe quoi, trop peu de temps, etc)

     

    Bref. Tout ça pour dire que "I'll be back" (et que la photo est pourrie, mais que "Cornforth White" était un excellent choix pour les murs de mon ancienne pièce à vivre ;)

  • B.A. DU JOUR

     

    marc-da-cunha-lopes-8-l.jpg

    Crédit photo : Marc Da Cunha Lopes 

  • MERRY DONC !

    Truman, Andy et moi-même vous souhaitons à toutes et à tous de profiter pleinement des jours qui viennent. Faites-vous des bisous, faites-vous la gueule, faites-vous des cadeaux, faites-vous servir une coupe, faites-vous resservir une coupe, faites-vous apporter directement la bouteille, faites-vous péter la ceinture, faites-vous marcher dessus dans les trains bondés, faites-vous raconter des histoires, faites-vous beaux, faites-vous un tas de promesses que vous ne tiendrez pas en 2012, faites ce qui vous plaît... mais fêtes, fêtes, fêtes !

    TrumanCapote_AndyWarhol1979(c)MickRock.jpg

     

  • HOT HOTTE #3

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    par le commencement, à savoir une note intitulée Hot Hotte #1, suivie d'une note judicieusement intitulée Hot Hotte #2 (j'insiste sur "judicieusement", car je ne suis pas peu fier de moi)... Aujourd'hui, troisième et dernier volet consacré à 3 boutiques en lignes de meubles et objets rétro où les bonnes idées ne manquent pas pour faire (ou se faire) plaisir à l'occasion (ou pas) de ce Noël qui nous tend les bras...

    J'ai léché les élégantes vitrines virtuelles de Rien A CirerLes Têtes Chercheuses et Pssstt, et voilà ma sélection.

     

    RIEN A CIRER

     

     

    caisse-a-outils-electric- 45 euros.jpg

    Caisse à outils, 45 €

    fauteuil-en-rotin- 140 euros.jpg

    Fauteuil en rotin, 45 €

    armoire-de-toilette-minette 150 euros.jpg

    Armoire de toilette, 150 €

    burea helmut 460 euros.jpg

    Bureau, 460 €

    desserte- 220 euros.jpg

    Desserte, 220 €

    chaise-knoll 120 euros unité.jpg

    Chaises Knoll, 120 € l'une

     

    LES TÊTES CHERCHEUSES

     

    fauteuil_coiffeur1 185 euros.jpg

    Fauteuil, 185 €

    lampepiednoir 58 euros.jpg

    Pied de lampe, 58 €

     

    Vase_50_3 56 euros la paire.jpg

    Paire de vases, 56 €

    Table_ronde_blanche 62 euros.jpg

    Table d'appoint, 62 €

    bureau1-2 220 euros.jpg

    Bureau enfant, 220 €

    artoff152-94b35.jpg

    Luge en bois, 36 €

     

    PSSSTT

     

     

    paire 180 euros.png

    Paire de tabourets, 180 €

    500_____porte-revue5_1590 80 euros.png

    Porte-revues, 80 €

    500_____BUREAU_BLEU3_1839 540 euros.png

    Bureau, 540 €

     

    Crédit photos :

    Rien A Cirer /

    Les Têtes Chercheuses /

    Pssstt

  • HOT HOTTE #2

    T O U T  A  C O M M E N C É...

    Allez, soyons fou, zappons l'intro habituelle et plongeons directement au coeur du sujet épineux du moment : les cadeaux de Noël, le retour.

    Aujourd'hui, je vous propose de découvrir une nouvelle sélection de meubles et objets rétro en provenance de Little Vintage, L'Atelier de Mr Jacques, Viviane Vintage et Lucine Vintage. Disons que ça change de Hello Kitty et compagnie...

     

    LITTLE VINTAGE

     

    lapin-bois-1950 8 euros.jpg

    Lapin en bois, 8 euros

    ensemble-rotin-rocking-chair-crochet pour enfants 152 euros.jpg

    Ensemble en rotin pour enfants, 152 €

    bambi-canova-a-bascule 130 euros.jpg

    Bambi à bascule, 130 €

    planche-de-12-paires-de-lunettes 20 eutod.jpg

    Planche de 12 paires de lunettes pour enfants, 20 €

     

    L'ATELIER DE MR JACQUES

    veilleuse-toucan 250 euros.jpg

    Veilleuse toucan, 250 €

    walkman tenson 25 euros.jpg

    Baladeur Tenson, 20 €

    lampe-boule-jaune 55 euros.jpg

    Lampe boule, 55 €

    banquette-annees-60 275 euros.jpg

    Banquette, 275 €

     

    VIVIANE VINTAGE

    Armoire_ à pharmacie 120 euros.jpg

    Armoire à pharmacie, 120 €

    Etag__re_style_T_4e6f5ece9ae74 60 euros.gif

    Etagère murale, 60 €

    Lampe_de_table_c_4ed4b2b2c8d8c 30 euros.jpg

    Lampe, 30 €

     

    LUCINE VINTAGE

    service-sauces 35 euros.png

    Service à sauces, 35 €

     

    miroir-rotin-cloute 45 euros.png

    Miroir en rotin clouté, 45 €

     

    reveil-violet 30 euros.png

    Réveil, 30 €

    porte-oeuf-jaune-3 45 rutpd.png

    Porte-oeufs, 45 €

    cendrier-tripod 100 euros.png

    Cendrier tripode, 100 €

     

    Crédit photos : Little Vintage /

    L'Atelier de Mr Jacques /

    Viviane Vintage /

    Lucine Vintage

  • HOT HOTTE #1

    T O U T  A  C O M M E N C É

    lorsque j'ai voulu régler mon maigre assortiment de chaussettes multicolores chez Uniqlo. Tout absorbé dans mes pensées et dans le dernier album de Charlotte Gainsbourg que j'étais, je ne les avais pas remarqués en entrant dans le magasin... Je veux parler des 378 personnes qui faisaient la queue aux caisses pour troquer leur carte bleue contre des pulls en cachemire bradés qui trouveront bientôt leur place... sous le sapin... Le sapin ? Mais oui, bien sûr ! Tous ces gens qui s'excitent autour de moi s'excitent car, contrairement à moi, ils savent. Ils savent qu'on est en décembre, ce qu'ils vont manger le 24 au soir, ils savent ce qu'ils vont s'offrir le 25 au matin, ils savent, ils savent, ils savent... que Noël approche. Noël, joyeux Noël, bons baisers de l'Île-de-France ! Et vlan. Prends Noël dans ta face. (Et va reposer tes chaussettes là où tu les as prises sans passer par la case départ et sans prendre 20 000  francs)

    Cette année, je laisse la foule aux fans d'Edith P., le Printemps aux hirondelles, les bûches à Danièle T. et les chocolats à Sabine P. En revanche, à moi la Toile et à vous mes coups de coeur dénichés dans mes boutiques de meubles et objets rétro préférées pour un Noël 100% old-school !

    Aujourd'hui, je vous invite chez Baos, chez Edmond et chez Les Happy Vintage. Bon, les objets que j'ai sélectionnés dans chacune de ces boutiques ont peut-être été vendus à l'heure où j'écris ce billet, mais voici a few of my favorite things...

     

    BAOS

     

    chaise-gerrit-rietveld 55 euros.jpg

    Chaise, 55 €

    coussin  25 euros.jpg

    Coussin, 25 €

    IMG_3907-banc-ecolier 150 euros.jpg

    Banc, 155 €

    SAC-PERLES 60's 45 euros.jpg

    Sac en perles, 45 €

     

    EDMOND

    chaise enfant Eames 160 euros.jpg

    Chaise enfant Eames, 160 €

    porte-parapluie 70 euros.jpg

     

    Porte-parapluies, 70 €

    bout de canapé 95 euros.jpg

    Bout de canapé, 95 €

    bois de renne 55 euros.jpg

    Bois de renne, 55 €

     

    LES HAPPY VINTAGE

     

    Casalino-junior-120 euros.jpg

    Chaise enfant Casalino, 120 €

    Devidoir-de-scotch- 20 euros.jpg

    Dévidoir de ruban adhésif, 20 €

    Chaise-Pop-vert-pomme-40 euros.jpg

    Chaise, 40 €

    Miroir triptypque 80 euros.jpg

    Miroir triptyque, 80 €

     

    Crédit photos : Baos / Edmond / Les Happy Vintage

     

  • DE BRIQUES EN AIGUILLES

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    à London, baby ! Comme pour Monica et Chandler, les héros de mes années estudiantines... sauf que le sujet de cette note n'a absolument rien à voir avec "Friends". Je m'égare, tu t'égares, il s'égare... dans la gare de Saint-Pancras où depuis quelques jours, se dresse un arbre de Noël qui n'en finit plus de faire fantasmer les geeks et les touristes de passage. Il faut dire qu'il est balèze le Christmas tree de Sa Majesté - 10 mètres de haut quand même - et  surtout, most of all, ladies and gentlemen, il est constitué de plus de 600 000 briques Lego ! Mon moi régressif jubile. Parce que j'aime plus trop les arbres de Noël, mais parce que j'aime toujours les Lego.

     

    "Votre attention, s'il vous plaît... Le train Eurostar à destination de Londres Saint-Pancras va entrer en gare. Veillez à ne rien avoir oublié dans le train, et prenez 2 minutes pour admirer l'arbre que voici." >

     

    1179.jpg

    2st-pancras-lego-xmas-tree-.jpg

    lego-christmas-tree-at-king-s-cross-station-pics-pa-image-1-905834742.jpg

    lego-christmastree00-528x349.jpg

    293.jpg

     

    On est d'accord, ça reste un arbre "kitschouille", mais si vous avez des réclamations au sujet de Noël, merci de les adresser directement au gros bonhomme rouge qui n'existe pas.

  • IN THE MOOD FOR...

     

     

     IN THE MOOD FOR...

    Tout et n'importe quoi

     

    FROM THE GENTLEWOMAN.jpg

    Photographie extraite de The Gentlewoman

     

    DESIGN CARDON PHILIP WEBB.jpg

    Illustration couverture, Cardon Webb

     

    domitille collardey.jpg

    Illustration, Domitille Collardey

     

    freediving by enric adrian gener.jpg

    Freediving, Enric Adrian Gener

    by aled lewis.jpg

    Illustration couverture, Aled Lewis

     

    guested.jpg

    Anonyme

     

    dezeen_Stadsmissionen-School-by-Codesign-08.jpg

     Aménagement Stadmissionen School,

    Stockholm, CoDesign

    JasonMunn_SFMOMA_Photography_Poster.png

    Affiche, Jason Munn

    Temporary-Trees-by-RawColor-et Studio Mkgk.jpg

    Temporary Tree, RawColor et Studio Mkgk

    Dead-Pencil-by-Studiolav.jpg

    Dead Pencil, Studiolav

     

    photo,graphisme,jaune,noir,blanc,art,dessin,animaux

    Georgie Ichikawa et James Hamilton Butler

    by Susanna Vento.jpg 2.jpg

    Photographie, Susana Vento

    diskhandduk_via_trendenser.jpg

    Anonyme

    IT'S BLITZ BY YEAH YEAH YEAHS.jpg

    It's Blitz, The Yeah Yeah Yeahs

    H-57_pictogram_7.jpg

    Illustration, H-57

    sloveLeDanseweb.jpg

    Pochette EP (Slove - Le Danse), Les Graphiquants

    Jörn Kaspuhl out of Hamburg..jpg

    Illustration, Jörn Kaspuhl 

     

  • NOMADES' LAND

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    à la Star Academy du Design de Eindhoven. Si vous avez aimé la prestation de Lotty Lindeman, tapez 1 !

    (Rhooo... Ben je sais pas comment ils font à la télé pour enchaîner derrière ça, mais là, j'ai comme une sorte de writer's block...)

    Faisons simple. Aujourd'hui, j'aimerais déclarer à ma flamme à une jeune designer originaire des Pays-Bas. Elle s'appelle donc Lotty Lindeman, on peut dire qu'elle a été à bonne école (littéralement), et je propose qu'on se lève tous non pas pour Danette mais pour Tassenkast !

     

    dzn_Tassenkast-by-Lotty-Lindeman-01_squ.jpg

    Tassenkast, chers lecteurs, c'est une collection de valises uniques en leur genre, des valises qui se muent en étagères lorsqu'on les suspend ou en tables de chevet lorsqu'on les pose à côté d'un lit.

     

    dzn_Tassenkast-by-Lotty-Lindeman-06_squ.jpg

     

    dzn_Tassenkast-by-Lotty-Lindeman-041.jpg

     

    lotty-lindeman-4.jpg

    lotty-lindeman-3.jpg

    136-4.jpg

    Intérieur d'une chambre de l'hôtel Lloyd à Amsterdam

     

    Tassenkast, c'est la mobilité au service des intérieurs trop statiques, c'est l'élégance du bois, du tissu et du cousu main, c'est un parfum d'escapade à Londres, Tokyo, Stockholm, Buenos Aires et / ou Dunkerque à domicile... C'est aussi l'incarnation parfaite de la destructuration massive de nos foyers...  Bref, selon moi, Tassenkast, c'est purement brillant.

     

    PS : Lotty Lindeman fait plein d'autres trucs canons que je vous invite à découvrir ici.

     

  • MARIE, COUCHE-TOI LÀ

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    par un constat moins terre à terre qu'il n'y paraît : un sol, c'est pas juste un sol, quoi, je veux dire, non mais c'est vrai, moi par exemple, ben quand je me lève le matin, je me rallonge presque aussitôt par terre pour faire ma gym, tu vois, et les enfants, on se demande pourquoi on leur a acheté un bureau puisque de toute façon ils font leurs devoirs allongés par terre à plat ventre, et le canapé, oh ben le canapé il est pas près d'être usé à ce rythme-là vu que de toute façon, on est toujours vautrés sur le tapis du salon, alors !

    En clair : nous sommes des tas à pratiquer des tas d'activités à même le sol. Et cette manie n'est pas passée inaperçue aux yeux des 5.5 Designers qui ont imaginé ça >

     

    1901-architecture-design-muuuz-web-magazine-blog-5-5-designers-karpett-1.jpg

     

    Karpett est un distributeur de confort, messieurs, dames ! Il suffit de le dérouler et hop, un tapis pour faire son yoga, hop, un terrain de jeu pour les mômes, hop, un lit d'appoint pour les amis jeunes qui n'ont pas froid aux yeux et pas mal au dos, et hop, hop, hop !

     

     

    1901-architecture-design-muuuz-web-magazine-blog-5-5-designers-karpett-2.jpg

    1901-architecture-design-muuuz-web-magazine-blog-5-5-designers-karpett-3.jpg

    Crédit photos : Tarkett / C. Clier

    Petite précision : Karpett a été imaginé dans le cadre d'une exposition organisée en partie par Tarkett, le spécialiste du revêtement de sol - CQFD

     

    Petite opinion : Karpett, c'est chouett (pouett pouett).

     

  • BANG BANG (MY BABY SAT DOWN)

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un arrivage massif de chères petites têtes brunes autour de moi. Ben oui, c'est Noël avant l'heure pour de nombreux couples (de bruns, donc) de ma connaissance. Un calvaire s'éteint, un bonheur s'éveille, vive les biberons, les insomnies, les pédiatres, les papouilles et autres massages californiens. Mamans, papas, tontons, tatas, papis, mamis et tutti quanti sont fous de joie. Les bébés (les "bébelles", en l'occurrence), eux, se demandent bien dans quel monde de fous ils viennent de mettre les pieds. La vie suit son cours, quoi... Pendant ce temps, certains réfléchissent à des solutions pour faciliter et embellir la vie de toutes ces petites familles.

    Les chaises hautes évolutives, on connaît déjà. Mais est-ce que vous connaissez Ovo, la dernière création de CuldeSac ? Non, parce que Ovo, c'est juste la classe. Ca vous transforme une banale prise de Blédiberk dans la cuisine familiale en brunch new-yorkais sur un rooftop avec Hercules and Love Affair aux platines ! Enfin bon, je dis ça, je dis rien...

     

    093011-highchair1_rect540.jpg

    ovo-highchair-minimal-culdesac.jpg

    dezeen_Ovo-high-chair-by-CuldeSac-5.jpg

    dezeen_Ovo-high-chair-by-CuldeSac-3.jpg

    prod_4756.jpg

    Crédit photos : CuldeSac

     

  • COME ON, VAUGH

    T O U T  A  C O M M E N C É

    au sein du département de design industriel de l'Institute of Technology de Carlow (Ceatharlach en gaélique, pour les curieux) en Irlande. C'est là que Trevor Vaugh et Nic Shannon se sont rencontrés, et c'est à Dublin, en 2007, qu'ils ont finalement ouvert leur studio. J'ai envie de dire qu'ils ont bien fait, car dans l'onglet "Projects" de leur website, il y a du bon, du très bon, du beau et du très beau. C'est bien simple, je ne sais plus si j'ai envie de m'asseoir, de me laisser choir, de danser devant le miroir ou d'allumer toutes les lampes alors qu'il ne fait pas encore noir (non, non, vous ne rêvez pas : je fais des rimes). Plus sérieusement, ce qui me séduit dans leurs créations, c'est la réflexion qu'il y a derrière, parce que je veux pas faire mon Charles Ingalls 2.0, mais sans réflexion, la création ne vaut rien. Voilà, c'est dit. Pfiou ! Engagé, le mec, ce matin !

    Bref. Je vous laisse découvrir tout ça en images, ça vaudra mieux...

     

     

    p03_c_large.jpg

    p03_b_large.jpg

    p03_d_large.jpg

    Wedge Stool

    p13_b_large.jpg

    p13_e_large.jpg

    cambium.jpg

    Cambium

    walking mirror.jpg

    Walking Mirror

    private jet.jpg

    Private Jet

    p10_b_large.jpg

    crunch.jpg

    Crunch

    NAL.jpg

    p05_g_large.jpg

    NAL

    p07_f_large.jpg

    Cityscape -Dublin.jpg

    Cityscape (Dublin)

    happy lamp.jpg

    p08_d_large.jpg

    Happy Lamp

     

    Crédit photos : Vaugh Shannon

     

    PS : Et la guerre, c'est pas bien, na !

  • FERME TA BRAGUETTE ET MONTE LE SON

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une grosse envie de planche à découper. Non, je rigole. Ma superficialité a ses limites. Pour être tout à fait franc, je me fiche des planches à découper comme de l'an 40 (tant qu'elles ne sont pas en bois et que la moitié de l'Alsace n'a pas disséminé ses germes dégusté une tarte flambée dessus avant moi...). Néanmoins (cherchez l'erreur), c'est bel et bien de planches à découper dont j'aimerais vous parler aujourd'hui. Parce qu'un peu de légerté n'a jamais fait de mal à personne, parce qu'il y a des gens dont c'est le métier d'en créer (si, si) , mais surtout parce qu'en furetant sur le site français de Urban Outfitters, je suis tombé sur ces créations "esthéticalement" sympathiques de Joseph Joseph (vendues en exclusivité sur le site susnommé) >

     

    planche à decouper joseph joseph sur urbanoutfitters.jpg

    5533411590002_Assort_l1.jpg

    5533411590000_Red_l1.jpg

     

    5533411590026_Assort_l1.jpg

    Crédit photos : Urban Outfitters

     

    Et tel un DJ aux platines du design, je profite de cette intro musicale pour enchaîner avec la présentation d'un autre morceau de choix : les écouteurs YI de Ji Woong (qui, à ma connaissance, n'ont malheureusement toujours pas trouvé de distributeur) parce qu'ils sont canons, et parce que je me rends compte que, depuis le retour des cache-nez, c'est vraiment une super idée.

     

    yi_earphones2.jpg

    3468911995_2f4923bdd3.jpg

    yi_earphones4.jpg

    Crédit photos : Ji Woong

     

    Sur ce, je vais refermer le site de Urban Outfitters, je vais continuer à couper mes tomates sur ma vieille planche Ikea, et avec l'argent économisé (!), je vais m'acheter une place pour le prochain concert de Feist et / ou Metronomy. Question de priorités ;)

     

  • IN THE MOOD FOR...

     

    I N  T H E  M O O D  F O R...

    Hans Wegner's Wishbone Chair

     

    weg.jpg

    wishbone chairs via style files.jpg

    5.png3.png

    96792_0_8-0972-contemporary-dining-room.jpg

    CH24-Wishbone-photo.jpg

    modern_furniture.jpg

    09124d1f703b.png

    tumblr_kz4lwh7PtJ1qzib5qo1_500.jpg

    dining_room_furniture-620x825.jpg

    4.png

    JohnJuliLiving.jpg

     

  • LE COUP DU BAMBOU

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à Shangai, tout a continué à Honk Kong, et tout se poursuit aujourd'hui à Paris. Maxime, Sébastien et Louis-Florent se sont rencontrés en Asie et se sont fait remarquer lors du dernier salon Maison et Objets avec leurs meubles en bambou chouettes comme tout fabriqués dans la province du Zhejiang, en Chine. Si vous passez par la rue du Pont aux choux, dans le 3e arrondissement, arrêtez vous au numéro 4. Vous pourriez trouvez chez Seng Tai la table, la chaise ou le buffet que vous cherchez en vain depuis plusieurs mois. Des lignes pures, des courbes charmantes, quelques touches de couleur, un matériau écolo, des prix raisonnables… Voilà qui méritait bien une note (et qui aurait mérité une note plus originale, mais mon cerveau est à l'image du ciel parisien ce matin : embrumé) TGI Friday, donc, et bonne découverte !

    media_7704.jpg

    media_7680.jpg

    media_7681.jpg

    media_7779.jpg

    media_7786.jpg

    media_7799.jpg

    Crédit photos : Seng Tai

  • TOUS À POIL

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à Rennes pour elles, chez Fleux pour moi. Elles, c'est Céline Merhand et Anaïs Morel, alias Les M, deux jeunes créatrices qui se sont rencontrées aux Beaux-Arts à Rennes. Moi… euh, ben, inutile d'entrer dans les détails. Et Fleux, comme bon nombre d'entre vous le savent, c'est la boutique incontournable du Marais (et du Web depuis quelques mois) pour tous les fans de design. C'est là que j'ai fait la connaissance des miroirs Halo, designé par Les M et édité par ENO en collaboration avec la brosserie Julio. Halo, c'est quoi ? C'est une série de miroirs ronds comme des ballons sertis de brosse fluo ou naturelle.

     

    Miroir-Halo_créateurs les m.jpg

     

     

    204489.jpg

    67767598.jpg

    Et puisque la brosse a le vent en poupe (croisons néanmoins les doigts très, très forts pour que les cheveux en brosse ne reviennent pas à la mode, parce que j'ai longtemps donné, et disons que c'est une période capillaire de ma vie sur laquelle je préférerais ne pas revenir), les M ont également imaginé ce chouette porte-lettres, baptisé Colline, toujours édité par ENO, toujours en collaboration avec la brosserie Julio.

     

     

    porte lettres eno.jpg

     

  • HORS / SÉRIE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    le 10 novembre, chez Centre Commercial, la boutique lancée par les créateurs de la marque Veja qui n'en finit plus de faire baver notre portefeuille. Je ne vous refais pas le topo sur ce lieu incontournable puisque tout est déjà .

    Depuis le 10 novembre, disais-je donc, Centre Commercial accueille une exposition baptisée Hors Série qui met à l'honneur 6 créateurs de mobilier contemporain qui, plus à dessein qu'à défaut d'avoir trouvé des éditeurs prêts à s'engager, fabriquent leurs pièces en édition limitée. Ils sont designers, ébénistes, artisans, collectionneurs et l'on peut d'ores et déjà saluer leur démarche qualitative (à mettre en opposition avec "abattage quantitatif").

    Hier, les portes de Centre Commercial étaient ouvertes à tous ceux qui souhaitaient rencontrer ces jeunes talents. J'y suis allé pour vous (et un peu beaucoup pour moi aussi..) et je vous ai rapporté quelques clichés (bon, un IPhone, ça vaut pas un Canon 450…)

    Honneur à la seule demoiselle de cœur de l'exposition, j'ai nommé Anouchka Potdevin, dont je vous avais déjà parlé l'an passé. Si, si, rappelez-vous...

     

    Après les vases muraux en porcelaine / Formica, voici les meubles (fidèles au concept "junk to funk" de la créatrice rennaise). Gros coup de cœur pour cette banquette née de l'union des piètements de deux chaises anciennes… 

     

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

    ... et pour le tissu Kvadrat rouge pétard qui met en valeur le blond naturel du bois de la chaise Dsàt.

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

     Crédit photo : Centre Commercial 

     

    Enorme coup de cœur également pour les appliques lumineuses de l'ébéniste Antoine Mazurier.

     

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

     

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

    Crédit photo : Antoine Mazurier

     

    Installé depuis peu dans la Creuse, cet artisan (j'ai bien dit - enfin, c'est lui qui le dit, et à juste titre - "artisan" et pas "designer) réalise du mobilier sur mesure et des luminaires qui font rimer rareté avec beauté. 

     

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

      Crédit photo : Centre Commercial

     

    Question du jour (débattue hier avec le très sympathique Antoine Mazurier) : vaut-il mieux claquer 1000 euros chez Ikea et s'offrir 25 babioles ou dépenser 1000 euros pour s'offrir une pièce unique ? (Est-il bien nécessaire que je développe… ? Oui ? Non ? Oui, non, je crois qu'on va plutôt enchaîner)

    Je tire également mon bonnet (je ne suis pas très "chapeau" comme garçon) à Charles Kalpakian pour son étagère murale Bistable dont les couleurs et les volumes ont mis mes yeux sens dessus dessous.

     

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

     

    Levez les yeux et laissez-vous surprendre par l'imposant et très beau Vortex de François Corbière

     

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

    Crédit photo : Centre Commercial

     

     Mention spéciale, aussi, à son étonnant Centipede... 

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

    Baissez les yeux et laissez-vous attendrir par les Dogs (porte-revues / luminaires) de Charles Kalpakian (bis)

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

    Ne manquez pas également l'étonnant buffet Backgammon de Gezo Marques  

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaise

    Crédit photo : Centre Commercial  

    Et enfin, laissez-vous embarquer par le projet .21 de Paillerfrères. (très "brochures touristiques" toutes ces formules... mais on est lundi et je dois me mettre d'urgence au boulot... !)

     

    designer, meubles, centre commercial, paris, expo, luminaire, chaiseCrédit photo : Centre Commercial

     

    J'ai fait tout bien, j'ai mis des liens partout, alors allez-y, allez voir les sites, portfolios & co de ces jeunes gens brillants et pleins d'avenir, et courez chez Centre Commercial au 2, rue de Marseille - Paris 10. L'expo dure jusqu'au 30 novembre !

     

    PS : les photos non créditées sont made HSH ...

  • IN THE MOOD FOR...

     

    IN THE MOOD FOR...

    Bêtes de mode, by Helmo

     

    10_lynx.jpg10_insecte.jpg

    10_loup.jpg

    10_cormoran.jpg

    10_oiseau.jpg

    10_faisan.jpg

    10_bouquetin.jpg

    10_papillon.jpg

    Photographies de Laurent Croisier (mode)

    et Christophe Urbain (animaux)

    en collaboration avec Thomas Dimetto

  • MES NUITS SONT PLUS BELLES QUE VOS JOURS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    … quand mon réveil a sonné ce matin. Ma première pensée a littéralement été "Je resterais bien la tête enfouie dans l'oreiller". (Toute relation de cause à effet avec le fait que j'ai peut-être un peu forcé sur le Regio hier soir serait purement fortuite…) J'ai à peine honte d'avouer que mon oreiller compte parmi mes meilleurs amis. (Oui, jai une vie sociale épatante) À ce titre, il est donc normal que je lui consacre une bonne partie de mon temps, non ? Bref. Tout ça pour dire qu'en fouillant dans ma "banque d'images" à la recherche d'une idée pour ma note du jour, j'ai dû réprimer un gros bâillement et une grosse envie de retourner flirter avec ma couette en (re)voyant ces images du "Zzzbook" de Daniel Gantes Redón. Imaginez donc : un oreiller conçu comme un livre dont on peut tourner les pages pour en modifier l'épaisseur… Le rêve, quoi.

     

     

    04_id_may_fe_i_gantes3rev.jpg

    gantes01d.jpg

    gantes02d.jpg

     

  • FUNK YOU

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    par une partie de polo. Oui, si j'ai bonne mémoire, le cadran et le bracelet de ma toute première montre étaient ornés de bonshommes juchés sur des chevaux qui brandissaient des maillets. Yee ha ! Bref. Depuis, il y en a eu d'autres (des montres) que je ne porte quasiment jamais, tout simplement parce que ça m'insupporte. Idem pour les pendules qui, une fois accrochées au mur, me font l'effet d'une épée de Damoclès. Mais, comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (merci, Flamby) je serais prêt à me laisser offrir (prix décourageant oblige) une de ces élégantes petites merveilles…

     

    qlock1.jpg

     

    qlock4.jpg

     

    QLOCKTWO_es_CHERRY_CAKE_672x672.jpg

     

    Qlocktow est éditée par Biegert & Funk, elle est dispo en version murale (à partir de 885 €) ou version réveil (Qlocktow Touch, à partir de 395 €), elle donne l'heure en allemand, en anglais, en néerlandais, en italien, en espagnol, en français, en danois, en russe, en suédois, en arabe, en norvégien, en turc, et elle existe en noir, en rouge, en blanc, en gris, en violet, en vert, en marron et en bleu. Inspirez, expirez.

     

     

     

    qlocktwo_collage.jpg

     

    Crédit photos : Biegert & Funk

     

     

  • FLOWER POWER

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un scoop. Ce matin, en ouvrant le journal, point de gros titre à vous retourner l'estomac à base de "crise", "dette" ou "attentat", mais des fleurs, prêtes à être relevées du papier sur lequel elles ont été couchées et à faire leurs crâneuses dans le vase de votre choix.

    "Fresh Flowers" est un quotidien de 32 pages édité par Itunube qui fait du bien. Démonstration.

    148_itunube_fresh_flowers01.jpg

    148_itunube_fresh_flowers03.jpg

    148_itunube_fresh_flowers04.jpg

     

    148_itunube_fresh_flowers18.jpg

    _itunube_fresh_flowers06.jpg

    148_itunube_fresh_flowers24.jpg

     

    Le chic des photos sans le poids des mots...

     

    Crédit photos : Itunube

     

  • IN THE MOOD FOR...

    I N  T H E  M O O D  F O R...

    SMEG

    frigo, intérieur, inspiration

    frigo, intérieur, inspiration

    frigo, intérieur, inspiration

    frigo, intérieur, inspiration

     

    frigo, intérieur, inspiration

     

    frigo, intérieur, inspiration

    frigo, intérieur, inspiration

    frigo, intérieur, inspiration

    frigo, intérieur, inspiration

     

    frigo, intérieur, inspiration

    frigo, intérieur, inspiration