béton

  • AUTRE COUTURE

     

    T O U T A C O M M E N C É

    avec ça >

    5811400341_7778c9bd5c.jpg

    Ca, c'est du Concrete Canvas, un matériau qui, comme son nom anglais l'indique est constitué de tissu et de béton et qui, une fois mouillé, peut être moulé, et qui devient rigide, waterproof et fireproof au séchage. Truc de oof, quoi.

    ConcreteCanvas_1.jpg

    Ca sert à quoi ? Un peu à tout et n'importe quoi.

    concrete-fabric-by-concrete-canvas-large.jpg

    medium_award_for_material_of_the_year_09_01c1_medium.jpg

    Ca sert à faire des tuyaux (Waouh...), des abris (Re-waouh...), des toitures (Re-re-waouh), des murs... et je vais m'arrêter là, car je suis à court de "waouh". Pas très excitant tout ça.

    Mais, mais... ça sert aussi à faire des fauteuils... (Waouh ? Mouais...)

    by Swedish-Ninja.jpg

    Swedish Ninja 

    ConcreteCanvas_3.jpg

    medusa erasmus scherjon.jpg

    Medusa, Erasmus Scherjon

     

    Et surtout, ça sert à faire des tabourets. Waouh ! (la présence d'un point d'exclamation indique que cette fois, il s'agit d'un vrai "waouh")

    concrete2.jpg

    concrete1.jpg

    concrete3.jpg

     

    Ces petites merveilles sont signées Florian Schmid, et... re-waouh !

    PS : note pour le futur > Ne jamais mettre plus de photos moches que de belles photos dans une note, car cela peut fausser l'impression générale... > Je vous invite donc à vous concentrer sur les trois dernières photos uniquement ;)

  • L'OSCAR EST ATTRIBUÉ À...

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à São Paolo, dans une résidence imaginée il y a plusieurs décennies par le célébrissime Oscar Niemeyer dont il ne restait plus que les murs, les colonnes et les cheminées. Les architectes Felipe Hess et Renata Pedrosa ont investi ces 140 mètres carrés laissés en jachère et leur ont redonné splendeur et modernité, sans pour autant faire disparaître l'empreinte du maître. Béton, lumière, fluidité, rigueur, splendeur...

    Le Playmobil qui sommeille en moi est conquis.

     

    97c20b4dfb541d56e6ab3114877bb568.jpg

     

    4adff87b083372bc00b0651c5d00e198.jpg
    b617b5d271ef0ee389b23e8f0812a61b.jpg
    1aa5f5d27b3ac704e8d73bd2b8def44d.jpg
    08384c2fb644819a5a70f7103a5c5b19.jpg
    bcc4283a8d53437e184575a45a2003f4.jpg
    ef028588fd75a37345d1686e5dc13862.jpg
    e9516bc74e6d432eee17ffac6680d23d.jpg
    173f0563038ba00249c8c6ea5312ae78.jpg
    ced5e9ca3f09a1284f41a73fbf1b5837.jpg
    88b7b54fead938cdf9e838431fa76856.jpg
    Crédit photos : Fran Parente
  • LC2 B-TON

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par  l'envie de faire un clin d'oeil à l'auteure du blog Le Bazar Marseillais qui propose dans son joli Room Bazar des tas d'accessoires (au sens très large du terme) en béton tous plus sympathiques les uns que les autres.

    J'ignore si Sa Majesté Marseillaise du Béton en rêvait, mais quoiqu'il en soit, l'artiste Stefan Zwicky l'a fait. Son Grand Confort, Sans confort, Dommage à Corbu ferait un joli trône, non ?

    1c48953c7991b727aa10af5ac775e1ae.jpg
    Crédit photo : Stefan Zwicky

     

    Moi, je veux bien jouer les bouffons dans cette sublime revisitation (un bouffon a le droit d'inventer tous les mots qu'il veut pour distraire son auditoire) de l'emblématique Chaise Série 7 d'Arne Jacobsen.

     

    60f77747b7e8b3d700790d7f9917b4b7.jpg
  • MISE EN PLIS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à Stockholm. C'est là qu'est né Whatswhatcollective qui, comme son l'indique est un collectif de jeunes designers (John Astbury, Bengt Brümmer and Karin Wallenbäck) qui, comme le nom du collectif ne l'indique pas, sont tous originaires de pays différents. Je suis tombé sur leurs créations lumineuses par hasard, et j'ai été bluffé. Je vous montre ?

    d4f435926fb6d2d26ea40fa06766079e.jpg
    8e0752f5a6f80581fc813121a1caf668.jpg
    69c145406fc061b7fe298790724b1835.jpg
    7f3d8a681034d606d9b6d1f6606f0632.jpg
    19b2d531eaf1e4bd7735ccae435d39ef.jpg

    La lampe qui se lasse et se délasse comme un corset et change de forme au gré des envies, j'adore. Son élégance empreinte d'un soupçon d'excentricité est tout simplement irrésistible.

    Dans un autre genre, cette lampe qui mélange bois et béton et qui rentre sa tête comme un escargot est une petite merveille.

    aa90d8adbc0144b88ca6579979338cde.jpg
    d5057ffe830dc6954d275eb5b91edc37.jpg
    Crédit photos : Stephanie Wiegner

    Je le confesse, les lampes, c'est un peu mon péché mignon... et pourtant, dans mon couloir et dans ma cuisine, les ampoules continuent de pendre tristement dans le plus grand dénuement... Ben oui, j'arrive pas à me décider ! Trop de choix tue le choix.