bois

  • WOODY WOODMAKER

    T O U T A C O M M E N C E

    à East London, le (plus très) nouveau repère des jeunes designers de Sa Majesté. C'est là qu'a choisi de s'implanter Gavin Coyle, un atelier / studio spécialisé dans la création d'objets à vivre et à kiffer (D'aucuns estimeront que "l'utilisation du verbe "kiffer" à mon âge est comparable à l'achat d'une voiture de sport, rouge de surcroît, après 60 ans, mais c'est plus fort que moi : je kiffe "kiffer")

    Bref. Tout ça pour dire que Gavin Coyle a du talent.

     

    Contrail_02.jpg

    Contrail Chair

    Son truc en + : l'absence déconcertante de dossier

     

    Beam_Bed_021.jpg

    Beam Bed

    Son truc en + : le sommier bleu en guise de fil rouge

     

    Compass_011.jpg

    Compass_02.jpg

    Compass Desk

    Son truc en + : un profil d'enfer

    Splay_01.jpg

    Splay Chair

    Son truc en + : ses gambettes biseautées de compète

     

    Trestle_01.jpg

    Trestle Toolbox

    Son truc en + : la boîte à outils colorée incorporée

     

    Beam_Table_01.jpg

    Beam Table

    Son truc en + : son impudeur

     

    Dockland_02.jpg

    Dockland

    Son truc en + : ses points de suture en bois

     

    Crédit photos :

    Gianluca De Girolamo et James Champion

  • IN THE MOOD FOR...

     

    I N T H E M O O D F O R

    a Butterfly Stool by Sori Yanagi

    2216678740_c213e4982c.jpg

    3250146876_3af9d4d718.jpg

    3249320465_8aca30c92f.jpg

    12761_159358288308_130107678308_2766796_1916216_n.jpg

    119480_0_8-9702-modern-living-room.jpg

    12761_159358173308_130107678308_2766795_3471102_n.jpg

    butterfly-stool-393x600.jpg

    on_butterfly_stool.jpg

    e2814c22b28951a.jpg

    replica-butterfly-stool.jpg

     

     

    tabouret,bois,vitra

    butterfly03dailyicon.jpg

  • EASTENDERS

    T O U T A C O M M E N C É

    par une exclamation. "J'ai découvert un atelier / boutique dans Brick Lane, tu vas adorer !" Brick Lane, c'est dans le East End. Le East End, c'est à Londres. Et Londres... on aime.

    L'atelier / boutique en question s'appelle Unto This Last et on y trouve un assortiment de petits meubles et objets en contreplaqué de bouleau laminé fabriqués sur place. Oui, oui, sur place ! Avouez qu'au 21e siècle, c'est assez épatant, non ?

     

    FrontCover5%20-i%20T4jpg.jpg


    Bon... le hic, c'est que toutes ces jolies choses sont également plus ou moins réservées aux gens vivant sur place... Les créateurs de la marque ont effectivement fait le choix de limiter les livraisons à la seule ville de Londres (pour résoudre le problème des emballages et réduire les coûts). Dommage... car les prix sont attractifs, et c'est du joli, messieurs, dames. La preuve en images.

     

    londres,adresse,bois,meubles

    CoffeeBaseNatFront_2E-T.jpg

    CoatstandDarkDist.jpg

    londres,adresse,bois,meubles

     

    GA_CageBinDarkFront-T.jpg

    AnimalRange1-i.jpg

     

    SlatGroupPers3-T.jpg

    Copy-of-Oak-front-2.jpg

    your_dots_portrait.jpg

    HoneyCombStackPers-i.jpg

    BedDblWhite_RE+frontLight-T.jpg

    Sideboard%20Ply%20Feet%20Range-3-Thumb.jpg

    Twist-lamp.jpg

    CubeWithShelfWhiteSideLow-T.jpg

    Tealight3.jpg

    Crédit photos : Unto This Last

     

    Brick Lane Workshop
    230 Brick Lane
    London E2 7EB

  • UNE FAMILLE FORMIDABLE

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    par une promesse écrite, à la fin de mon précédent billet : The Quick Brown Fox.

     

    C'est ni les Kennedy, ni les Windsor (ni les Beaumont... shame on me), mais ils méritent bien un petit coup de projecteur sur ce blog. Je vous présente The Hansen Family !

     

    sss.jpg

    Bon, il faut savoir qu'ils sont assez discrets, les Hansen... On sait néanmoins que la marque a été créée par Gesa Hansen, une jeune designer scandinave née dans une famille de charpentiers, designers et architectes. Traduction : elle est née avec un marteau en argent dans la bouche. Après avoir travaillé dans de prestigieux studios en France et au Japon, elle a décidé de créer sa propre marque. La classe. L'atelier de The Hansen Family est implanté au milieu des bois, en Allemagne - des bois labellisés bio dans lesquels Gesa & co puisent la matière première de leur artisanat. Re-la-classe.

     

    Du bois cultivé maison, des meubles assemblés à la main, des lignes néo-scandinaves... Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais perso, je trouve la philosophie de la marque assez irrésistible. Et alors le résultat est carrément canon >

     

    4.jpg

     

    timthumb8.jpg

    timthumb6.jpg

    timthumb7.jpg

    timthumb9.jpg

    timthumb10.jpg

    5.jpg

    Crédit photos : The Hansen Family

     

    PS : Ah ben voilà ! En consultant l'onglet "Press" sur leur site, je viens de découvrir que leur table basse figurait dans le Marie Claire Maison de janvier... celui que je n'ai jamais reçu pour cause d'abonnement-à-problème -qui- commence-à-me-soûler me -prive-régulièrement-de-mon-magazine-préféré.

     

  • THE QUICK BROWN FOX

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    comme ça >

     

     

    11.jpg

    06.jpg

     

    Vous voilà bien avancés. Un tas de bois, une espèce d'armoire contemporaine abandonnée au milieu d'un atelier remplis de toiles qui ne déplairaient pas à Spiderman... Mais que suis-je ?

     

    Je suis un produit de commande constitué de bois écologique certifié, j'ai été fabriqué de toutes pièces dans le Sauerland, en Allemagne , je suis le fruit de l'imagination de The Hansen Family, un label fondé par la designer Gesa Hansen, ancienne élève de la Bauhaus-University et ex-disciple de Jean Nouvel et H5, j'ai été dessiné et réalisé pour les besoins de la marque Kitsuné, j'ai traversé l'Atlantique en 2010 pour m'installer au coeur du grand magasin Barneys à New York, je suis... je suis... Un pop-up store !

     

    KITSUNE.jpg

     

     

     

    timthumb.jpg

     

    2.jpg

    timthumb1.jpg

    Crédit photos : The Hansen Family

     

    Incroyable et magnifique comme tout, non ?

     

    Je reviens très vite pour vous en dire un peu plus sur les concepteurs de cette incroyable mais vraie malle en bois...

     

  • TOP TOP

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    par un "Regarde, y a plein de trucs mignons" sur mon mur (Mon mur FB, hein... Sur celui du salon / chambre / atelier, ça serait chelou...)  Moi, qu'est-ce que je fais ? J'obéis bien sûr, mon capitaine. Et je confirme : y a plein de trucs mignons sur le site de kamkam. Et je dirais même plus : y a plein de trucs incroyables !

     

    Hyunjin Seo et Jaekyoung Kim, le duo qui se cache derrière le studio coréen de design kamkam, ont de l'imagination et du talent. Beaucoup.

     

    Je l'ai déjà dit, mais je le redis pour ceux qui avaient piscine ce jour-là, j'aime les meubles et objets multifonctionnels, parce qu'on est en 2012, parce que je vis dans un espace réduit où ce genre de concept prend tout son sens, et aussi parce que l'idée du tout-en-un me fascine depuis que je suis né vers la fin des années 70 et qu'on m'a vendu une image de l'an 2000... ben, multifonctionnelle, quoi ! On s'est compris. (Inutile de faire votre CDG et de me répondre "Je vous ai compris" en commentaire. Vous pouvez me tutoyer ;)

     

    Bref. Place aux photos.

     

     

    An_furniture.jpg

    An_furniture%20(2).jpg

    An_furniture%20(6).jpg

    An Furniture, design by kamkam

    ... ou comment déconstruire pour mieux (se) reconstruire

    themotion%20(1)%20.jpg

    themotion%20(3)%20.jpg

    themotion%20(2)%20.jpg

     The Motion, design by Hyunjin Seo

    ... ou comment mettre ses sens sens dessus dessous

    thecrossing%20(2).jpg

     

    thecrossing%20(1).jpg

    The Cross Chair, design by Hyunjin Seo

    ou comment un siège devient bibliothèque et vice-versa

    dressedupfurniture%20(4).jpg

    dressedup%20(5).jpg

    cham%20(1).jpg

    chambench%20(4).jpg

    The Dressed Up Furniture, design by kamkam

    ... ou comment être sur son 31 365 jours par an

     

    Crédit photos : kamkam

  • JOUR NUIT JOUR NUIT

    T O U T A C O M M E N C É

    par une crise de naïveté : "Je fonce au rayon luminaire du BHV et je suis sûr que je vais trouver une super suspension pour remplacer l'horrible cône sans intérêt que les anciens locataires, dans un élan de lucidité, (On va quand même pas se faire ch*** à démonter et à déménager cette horreur ?) ont eu la gentillesse d'abandonner dans l'entrée de mon nouvel appart. Ouais, bon... J'y ai cru très fort pendant quelques minutes, et puis j'ai vite déchanté. On le sait : trouver le bon luminaire, c'est la galère.  "Je voudrais le même, mais en plus petit, si possible en blanc, et sans ce truc chelou, là, qui le défigure complètement..." Généralement, c'est à ce moment-là que le vendeur dégaine ce futur horripilant : "Ah non, j'aurai / je vais pas avoir, monsieur". Bref. Un mois plus tard, je vis toujours avec un cône dans mon entrée. Il m'éclaire, je l'époussette, le reste du temps, on s'ignore, e la nave va. Ouf, j'ai frôlé la crise de superficialité ;)

    Tout ça pour dire que tel un Champollion du 21e siècle, j'ai fouillé, fouillé, fouillé, et j'ai trouvé, trouvé, trouvé plein de chouettes luminaires. Je vous montre ? 

    coco-mini01.jpg

    Coco Pendant et Coco Pendant Mini, COCOFLIP

    Suspensions en bois et alu

     

    FOSCARINI_CHOUCHIN_S.jpg

    Chouchin, Ionna Vautrin pour FOSCARINI

    Suspensions en verre soufflé dont le coloris

    est une partie intégrante de la forme

    MARIE DE LIGNEROLLES POUR BHV.jpg

    Pill, Marie de Lignerolles pour BHV

    Suspension en maille textile

    891-2304-zoom_produit.jpg

    Grandtrianon PAULA ARNTZEN.jpg

    Petit Trianon et Grand Trianon, Paula Arntzen pour ARTECNICA

    Suspensions en Tyvek recyclé

    LA COURONNE.jpg

    la_couronne_1-82cc4bfea9.jpg

    La Couronne, Paula Arntzen pour ARTECNICA

    Suspension aérienne en aluminium cuivré

    untitled.jpg

    adonde2-664x442.jpg

    Sans titre, ¿ADÓNDE?

    Collection évolutive de luminaires

  • UN FAUTEUIL POUR DEUX

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    à la Design Academy de Eindhoven. Que ne donnerais-je pour pouvoir balancer une info pareille sur mon curriculum vitae... ! (soupir) Mais on est d'accord, je ne parle pas de moi. (re-soupir) Bref. Tirons un trait.

    pencil.jpg

    Par contre, Lotty Lindeman et Wouter Scheublin, eux, ils y sont allés à la Design Academy, et quand on jette un oeil à leurs sites respectifs, on comprend pourquoi.

     

    Lotty Lindeman, je vous en ai déjà parlé récemment. C'est cette jeune designer bourrée de talent qui a imaginé ce formidable système de rangement nomade >

     

     

    Tassenkast-Lotty-Lindeman-1.jpg

    Tassenkast

    Remember ?

     

    Elle est également à l'origine de ces superbes Tentlamps  >

     

     

    tentlamp lotty lindeman.jpg

    51.jpg

    Picture 9.jpg

    Tentlamp

     

    Wouter Sheublin, lui, est le concepteur de cette étonnante Walking Table >

     

     

    walking table.jpg

    Walking Table

     

    Ensemble, Lotty Lindeman et Wouter Scheublin ont imaginé ce fauteuil sculptural (et un tantinet "arachnéen", comme dirait Arielle D.)  >

     

    14_dsc1820b-chair2011-wouterscheublin-5001.jpg

     

    Mélangez un peu de bois, de la corde, du tissu.... et pouf pouf ! On obtient un Stoel 2011 bien plus beau qu'un camion !

     

    chair 2011.jpg

    DSC_1938b-Chair2011-ScheublinLindeman-600.jpg

    DSC_1868b-Chair2011-ScheublinLindeman-600.jpg

    image © Lotty Lindeman and Wouter Scheublin ATOEL et VOETBAL.jpg

    Crédit photos : Lotty Lindeman & Wouter Scheublin

     

  • COME ON, VAUGH

    T O U T  A  C O M M E N C É

    au sein du département de design industriel de l'Institute of Technology de Carlow (Ceatharlach en gaélique, pour les curieux) en Irlande. C'est là que Trevor Vaugh et Nic Shannon se sont rencontrés, et c'est à Dublin, en 2007, qu'ils ont finalement ouvert leur studio. J'ai envie de dire qu'ils ont bien fait, car dans l'onglet "Projects" de leur website, il y a du bon, du très bon, du beau et du très beau. C'est bien simple, je ne sais plus si j'ai envie de m'asseoir, de me laisser choir, de danser devant le miroir ou d'allumer toutes les lampes alors qu'il ne fait pas encore noir (non, non, vous ne rêvez pas : je fais des rimes). Plus sérieusement, ce qui me séduit dans leurs créations, c'est la réflexion qu'il y a derrière, parce que je veux pas faire mon Charles Ingalls 2.0, mais sans réflexion, la création ne vaut rien. Voilà, c'est dit. Pfiou ! Engagé, le mec, ce matin !

    Bref. Je vous laisse découvrir tout ça en images, ça vaudra mieux...

     

     

    p03_c_large.jpg

    p03_b_large.jpg

    p03_d_large.jpg

    Wedge Stool

    p13_b_large.jpg

    p13_e_large.jpg

    cambium.jpg

    Cambium

    walking mirror.jpg

    Walking Mirror

    private jet.jpg

    Private Jet

    p10_b_large.jpg

    crunch.jpg

    Crunch

    NAL.jpg

    p05_g_large.jpg

    NAL

    p07_f_large.jpg

    Cityscape -Dublin.jpg

    Cityscape (Dublin)

    happy lamp.jpg

    p08_d_large.jpg

    Happy Lamp

     

    Crédit photos : Vaugh Shannon

     

    PS : Et la guerre, c'est pas bien, na !

  • IN THE MOOD FOR...

     

    I N  T H E  M O O D  F O R...

    Hans Wegner's Wishbone Chair

     

    weg.jpg

    wishbone chairs via style files.jpg

    5.png3.png

    96792_0_8-0972-contemporary-dining-room.jpg

    CH24-Wishbone-photo.jpg

    modern_furniture.jpg

    09124d1f703b.png

    tumblr_kz4lwh7PtJ1qzib5qo1_500.jpg

    dining_room_furniture-620x825.jpg

    4.png

    JohnJuliLiving.jpg

     

  • LET'S MAKE LLOV AND LISTEN TO DEATH FROM ABOVE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    par une déclaration d'amour que les curieux ou les nostalgiques (ouais, bon, ce blog n'est pas non plus "Le petit conversatoire de Mireille"...) pourront retrouver . Je vais pas me lancer dans une ode à Llot Llov, mais on va dire que le coeur y est. Je vais plutôt laisser parler les photos de leurs dernières créations qui, à l'instar, des précédentes, me donnent des frissons (alors que concrètement il est 5 heures de l'aprèm et non du mat'). Zou !

     

    1_bild.jpg

     

    dezeen_Earl-by-llot-llov_5.jpg

    EARL est une suspension lumineuse articulée composée de 20 billes de bois enfilées sur un câble que l'on peut orienter à sa guise. Beau.

     

    7_bild.jpg

    9_bild.jpg

    10_bild.jpg

    ELIAS and SON sont des tables composées d'un plateau en verre coloré et d'un piètement en bois agrémenté d'un miroir qui ouvrent le champ des perspectives.

     

    2_bild.jpg

    4_bild.jpg

    5_bild.jpg

    ET est une collection de cadres / étagères dont la profondeur invite au "lâchage" de pulsions artistiques. Pour un peu qu'on ait du talent et des idées, comme Tiphaine Verdier-Mangan dont les oeuvres embellisent actuellement les vitrines de Bonton, ça peut valoir le coup de s'en procurer quelques-uns...

     

    photo1.JPG

    photo.JPG

     

    Crédit photos (à l'exception des 2 dernières -

    mais est-il bien nécessaire de le préciser ?) :

    Llot Llov

     

     

  • NOCES DE VERRE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É 

    par une série de regards appuyés dans un club de Helsinki. Il lui a offert un verre, Elle a accepté. Elle l'a invité à danser, Il a dit oui. Elle ne devait rester en Finlande que 5 jours, en moins d'une heure Il  l'avait convaincue de prolonger son séjour. Elle avait 30 ans, Il en avait 32, et aucun des deux ne croyaient au mariage. Lorsqu'Il lui a proposé d'envoyer valser les conventions et de célébrer leurs noces de verre sans plus attendre, Elle s'attendait à tout sauf à ça >

    dezeen_Garden-Shed-by-Ville-Hara-and-Linda-Bergroth-01.jpg

    dezeen_Garden-Shed-by-Ville-Hara-and-Linda-Bergroth-12.jpg

    dezeen_Garden-Shed-by-Ville-Hara-and-Linda-Bergroth-06.jpg

    dezeen_Garden-Shed-by-Ville-Hara-and-Linda-Bergroth-08.jpg

    dezeen_Garden-Shed-by-Ville-Hara-and-Linda-Bergroth-05.jpg

    dezeen_Garden-Shed-by-Ville-Hara-and-Linda-Bergroth-11.jpg

    dezeen_Garden-Shed-by-Ville-Hara-and-Linda-Bergroth-02.jpg

    dezeen_Garden-Shed-by-Ville-Hara-and-Linda-Bergroth-04.jpg

     

    Bon, sinon, concrètement, il s'agit d'un abri de jardin (judicieusement baptisé Garden Shed) imaginé par Ville Hara et Linda Bergroth pour la collection Home & Garden de Kekkilä Garden. Entièrement préfabriqué, cet abri est composé d'une serre et d'un espace de rangement, le tout pouvant être assemblé à l'aide d'un simple tournevis (c'est eux qui le disent). Et j'ajouterai que c'est juste la classe.

  • JUJU TUTU CHAPEAU POINTU

    T O U T  A  C O M M E N C É

    en 2009 à Singapour. C'est là que Timo Wong et Priscilla Lui ont ouvert Studio Juju, une sorte de laboratoire pluridisciplinaire qui donne aussi bien dans le design industriel que dans les meubles, les accessoires, la recherche, l'aménagement intérieur et les travaux conceptuels. La messe est dite. Et en voyant les photos de leurs créations, j'ai envie de dire "Amène". (Ils - les germes-  m'ont mis la fièvre pendant des heures, et niveau flow, j'ai un peu atteint le degré zéro de l'antibio, mais je lâche pas, non j'enchaîne…)

     

     

    duck2.jpg

    Duck Lamp

    70_5r0012138web.jpg

    Rabbit Tables

     

    72_7bb2.jpg

    Bollard and the black box (touch sensor lamp)

    piatti en corian.jpg

    Dough & Piatti

     

    60_20saporitiluxurytowers1.jpg

    Luxury Towers

    69_6os2.jpg

    69_6os1.jpg

    One-Shelves

    66_5826019-bambi-chairhandle.jpg

    Bambi Chair

    67_5728002-platypus-duo.jpg

    67_5728003-platypus-glass.jpg

    Platypus Chairs

     

    AT-lamps_green-and-wood_web.jpg

    AT Lamps

     

    Wobble_stack_web.jpg

    Wooden-cases_web.jpg

    Wobble and Mushrooms

     

    RAAQ+++

    Rien A Ajouter, Que du +++

     

    Crédit photos : Studio Juju

  • I LOVE VELO

    T O U T  A  C O M M E N C É

    avec une paire de roulettes. Ben oui. J'aimerais bien vous faire croire qu'à 4 ans j'étais une sorte de Clark Kent du vélo, mais non. J'ai appris à faire du vélo comme tout le monde. Il était rouge. J'étais maladroit. Le suivant fut vert. J'avais 6 ans, j'étais toujours aussi maladroit. Le suivant fut bleu, et de course. J'avais 10 ans et j'envisageai de remettre les roulettes. 15 ans s'écoulèrent au cours desquels je n'osai plus toucher à une bicyclette. Puis je partis vivre à Paris, je décidai que le vélo était le plus agréable des moyens de transport. Bon... Je changeai légèrement d'avis sur ce point au fil des mois et des accidents évités de justesse mais continuai néanmoins à emprunter les couloirs de bus sur le beau Peugeot vert métalisé piqué à mon grand-oncle. Puis des amis de fraîche date me convièrent à prendre l'apéro chez eux, et sitôt la porte d'entrée franchie, je me pris les pieds dans un VTT garé dans le hall de leur appart. Deux pensées me traversèrent alors l'esprit : "C'est pas très pratique" et  "Mais décidément, j'adore l'idée du vélo intégré à la déco intérieure Berlin style". D'où mon émerveillement, quelques semaines plus tard, lorsque je tombai devant ça en furetant sur la Toile >

     

    photo_bikerack_cu_books.jpg

     

    bike shelf knife and saw.jpg

    photo_bikerack_cu_bars.jpg

    Bike Shelf, Knife & Saw

     

    Franchement, elle est pas belle comme un camion cette "étagère porte-vélo" en frêne ou noyer (selon vos désirs et / ou vos moyens) ? Et pratique ? Et belle ? Euh... je vous ai déjà posé la question, non ? Bref. J'aime.

    berkeley_04_02.jpg

    Crédit photos : Knife & Saw

  • BOL D'AIR FRAIS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    au Japon, au sein du cabinet Torafu Architects. Ce nom ne vous dit rien, hein ? C'est pas grave, on ne peut pas retenir les noms de tout le monde. C'est ce que je me dis quand on me présente 10 personnes d'affilée en soirée... qui elles-mêmes finissent de toute façon par m'appeler Gabriel ou Jean-Marc (alors que je ne m'appelle ni Gabriel ni Jean-Marc). Bref. Tout ça pour dire que vous connaissez peut-être les Tapehooks, ces patères imitant un bout de scotch recourbé ?

    ed756d79632ea2ca760adcfd37fe787f.jpg
    ac959fb1308a97ac2abb14bc60a47cda.jpg

    Bon, ben, elles sont signées Torafu Architects. Mais ce n'est pas d'elles que j'ai envie de vous parler aujourd'hui. Le "new object of my affection", c'est elle, Catchbowl, l'étagère qui - attention, jeu de mots ! - sait arrondir les angles >

    a37702a46e49bca6685de87dd89d57a3.jpg
    375b6ddd115d65fbef4e94ecef2f4c44.jpg
    41e29202870cc151adcb1fab6ccdb798.jpg
    af56daa1c045694ed5a143ed60b83818.jpg
    9c0978f8d8a4985559143f12d0ed06a4.jpg

    Crédit photos : Torafu Architects

    Je la trouve juste parfaite : élégante, décalée, pratique, repositionnable... Elle n'a que des qualités ! Mais on ne va pas lui dire, sinon elle risque de choper le melon.

  • LA TÊTE DANS LES NUAGES

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à >

    f2156515b095ed1ab1739d8af4fcda1c.jpg

    Et je vais la faire très courte tellement ça se passe de commentaires.

    fed88d938d03f2cc199269527374eb3e.jpg

    Disons juste que le (7e) ciel que l'artiste Takeshi Sano a imaginé et créé pour le restaurant japonais Tsujita ne manque pas... de piquant. Ok, elle est facile quand on sait qu'il a utilisé environ 25000 piques en bois pour réaliser cet incroyable plafond en relief qui doit être très frustrant pour les fakirs (en même temps, sont-ils bien nombreux dans les rues de L.A. ?), très tentant pour les pique-assiettes (!)... et qui donne très envie de se perdre dans les nuages, en charmante compagnie de préférence...

    b3be0dbb94e66c6810abf8ea6804bd31.jpg
    72b3a13528875133d31b1fb0c82b6a3e.jpg
    26ffa179cf5d3b31e4f69de2a0a016df.jpg
    2b92f7ef497f48be70241b09b9f1e634.jpg
  • PO PO PO PO POKI FACE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    en 2010 à Essen. Comment ça vous n'avez "jamais entendu parler de ce bled" ? Essen, c'est un peu la nouvelle mecque teutonne de la création (toutes proportions gardées...). Et c'est dans la Ruhr. (Je connais des gens très bien qui y ont étudié - bon, une fois leur diplôme en poche, ils ont repris le premier train pour Paris, mais bref ;) Je disais donc que c'est donc à Essen qu'est né le studio de design Halloessen(non, il ne s'agit pas de la version doublée en allemand de "Good morning, Vietnam"). Ils sont trois (deux garçons, une fille, des tas de possibilités), mais je ne citerai que deux d'entre eux : Jennifer Heimann et Holm Giessler, les créateurs de Poki, une mini-collection de tiroirs en tissu Kvadrat ("simply the best", comme dirait Tina T.), à fixer au mur ou sur pieds, (inspirés des anciennes tables de couture danoises) qui claqueraient bien chez moi...

     

    31e14166ac3f7aa33bb483c8127a218a.jpg

    79a65ec3a6ba2630df3b8064dc4730f1.jpg

     

    d7698737e253ea38712d91ad71181533.jpg
    Crédit photos : Halloessen

    PS : Suis-je le seul bloggeur abonné à Marie Claire Maison qui ne reçoit JAMAIS son magazine et doit appeler tous les mois la centrale d'abonnement pour régler le problème ?!

  • BOUILLON DE CUBES

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une invasion discrète. Les cubes sont parmi nous, chers lecteurs ! Ils ont débarqué sans prévenir et voilà que depuis quelques semaines, on les voit poindre leurs coins et arêtes dans nos boutiques, nos magazines et nos intérieurs. Je vous le dis : nous ne pourrons bientôt plus les éviter ! Ici, une petite précision s'impose : je ne vous parle pas des Rubik's Cubes et encore moins des Apéricubes. Non, je vous parle des cubes tout court, ceux qui sont en train d'évincer nos traditionnelles étagères, ceux qui sont en train de mettre le grappin sur nos murs, ceux qui donnent des idées aux plus bricoleurs d'entre nous, ceux dont j'envie l'aérienne légerté...

    Comme les cubes emboîtables Babushka en MDF vendus en exclusivité dans les Galeries Sentou. 3 finitions / set de 11 cubes de 18 x 18 cm à 40 x 40 cm / 660 euros >

    e8163b32e05633ede582af75a5636a8f.jpg

    Crédit photo : Sentou

    Comme ces cubes en bois vus (et hautement approuvés) dans une boutique de meubles près de la Galerie Serge Bensimon >

    32849c94a21946d1b05e9758ab2f45dc.jpg
    765fdee1eb731889c03687fa235e4ef9.jpg

    Comme ces cubes fermés furieusement 50, créés par un disciple de Nouvel pour la boutique Little Trotters, qui devraient être prochainement commercialisés tant la clientèle en raffole > 

     

    6bafc0f539ff318a5761aed99dd9d733.png

    Comme ces 11 Boxes en érable imaginées par Studio Vit et présentées lors de la dernière Milan Furniture Fair >

     

    dd4cc86a1a257b5d98e22a283e104753.jpg

    Comme ce gros cube-penderie intégralement réalisé par mes amis M & L qui devrait prochainement être agrémenté de portes et rejoint par des mini-cubes ouverts qui serviront d'étagères >

    a420e72470f8797f2caf4664ece1a7e1.jpg
    e74ef228cfd69b8644ed888ecf7202e8.jpg

    Comme ce néo-buffet constitués de cubes chez la créatrice Aurélie Mathigot >

     

    50817eac81a123b752846f31393dc156.jpg
    e118031e24caab6da0d3151c53d63db4.jpg
    Crédit photos (intérieur Aurélie Mathigot) :
    Yves Duronsoy pour Elle Deco

     

  • IL N'Y A QUE LA MAILLE QUI M'AILLE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    Irlande. C'est de là qu'est originaire la créatrice east-londonienne Claire-Anne O'Brien,  et je ne crois pas trop m'avancer en disant qu'elle s'est inspirée des pulls from back home pour donner jour à cette série de tabourets aux assises moelleuses comme un pain au chocolat sortant du four (je suis en train de prendre mon petit-déjeuner - CQFD).

    581a19bb1e11205f129b5b79d31e809a.jpg

    La maille est énorme, disproportionnée, les couleurs sont parfaites, les pieds sont tout simples et légèrement rétro comme on les aime, les formes sont généreuses... tellement généreuses qu'on s'assoirait volontiers  (oui, parce que les tabourets jolis, c'est pas le problème, on en trouve à la pelle, mais les tabourets confortables, en revanche, ça court pas franchement les rues) Tout ça pour dire que j'aime les Knit Stools de Claire-Anne (ne pas confondre avec Anne-Claire Petit, l'autre reine de la maille).

    367df69e88fa5aca9063a3fc947c7154.jpg
    b3c85f2d184bcf57c62cf11baaf4534a.jpg
    edb0e7decc59c514011ded841039bd22.jpg
    36f817938a538d7067e0a00cdd8e8d42.jpg
    525d0f73f4eb9c237da861ca041d532f.jpg
    Crédit photos : Claire-Anne O'Brien

     

  • IN THE MOOD FOR...

    I N   T H E   M O O D   F O R...

    White & Wood

    ebfb84e5d1bfd1ad9ab128aff59ce811.jpg
    391fb390ee331f77d58f24e6a1eccaea.jpg
    2546d6ef1b7a4df9123f2177b023eb0a.jpg
    55b5c95f6bdb18c2645a96f2046b4a92.jpg
    cc8dddd97fe82afdb6b51d904fea8295.jpg
    6ae0247ed39e03c688161a3d6eff0b08.png
    Et pour terminer, une petite table trouvée dans la rue,
    que j'ai repeinte et revernie,
    et qui vient d'être vendue aux enchères >
    0184d2a6ff3a94b5d8e16b22b7e1d2e6.jpg
  • MINT FRAÎCHE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par cette petite phrase "Va faire un tour chez The Collection, ils ont des meubles, tu vas surkiffer" (c'est le printemps, le retour du soleil, des soirées qui s'étirent doucement mais sûrement, des déjeuners en terrasse, de l'insouciance, et l'affaiblissement de la chair étant proportionnel à celui du vocabulaire, on ne dit plus "kiffer", mais "SURkiffer" - CQFD)

    Tout ça pour dire que j'ai fait une halte rue de Poitou il y a deux jours, histoire de jeter un oeil à cette fameuse collection de meubles modublables dont on m'avait vanté l'esthétisme irréprochable, les finitions impeccables, les coloris pop, les pans légèrement inclinés, la touche 50 revisitée... et que je suis moi aussi tombé sous le charme des créations made in Lettonie de MINT Living (exclusivement distribuées chez The Collection, pour l'instant) Je vous montre ?

    927a39f72197114aed5258eccbafd8d6.jpg
    30d303ede4e79f96f1cdc14f7efce7a7.jpg
    c015f939f6817804490e24ad3840f266.jpg
    2a488fd34b04c0caaad79768f2bfd690.jpg
    88b963e58a0a21f2aec91ec3d0e6ff98.jpg
    b4cdc3bfedb0960e6ee3b442710e12cb.jpg
    bde5f055e9b5c34c45b9b47190ecf1f9.jpg
    7ee67f1ba5296a549bc8485332017ac4.jpg
    Crédit photos : Imantz Kîkules pour Mint Living

    Et parce que je vous aime bien (c'est le printemps, non ?) je vous offre un scoop : le Module 6 de Mathilde Nivet pour The Collection Editions va bientôt être éditée dans de nouveaux coloris : vraisemblablement un mix de couleurs douces et sourdes et un autre de couleurs fities (bleu, orange, noir...) Vu en boutique et approuvé !

     

    b9ae6583b62b0292bce681bfcc3a88a7.jpg

     The Collection

    33, rue de Poitou - Paris 3

     

  • GUEULE DE BOIS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à l'Ecole Boulle (rien à voir avec le passe-temps lyonnais, mais si vous avez atterri sur ce blog, je doute que vous cherchiez des infos sur les cochonnets) au sein de l'atelier ébénisterie. C'est là qu'Olivier Dollé a appris toutes les ficelles (rien à voir avec l'atelier macramé) du métier.

    Installé loin de ses Alpes natales (rien à voir avec les Pyrénées) , au coeur de la Mecque parisienne du meuble fait main (rue du faubourg Saint-Antoine, donc), l'artisan designer triplement médaillé édite des meubles de haute qualité, en petites séries... et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a un talent incroyable (rien à voir avec l'émission fourre-tout de la sixième chaîne).

    Mention TB et félicitations du jury pour ce buffet "pixelisant" aux lignes faussement rétro >

    d26e2e083af43e375b9482a9728c60a5.png
    fa5bc58cf2ccc593a8421754e1f4fa6b.jpg
    ae65a745170be1b3cc1bd85790425109.jpg

     

    Mention TB et encouragements du jury pour cette étagère branchée et dans l'air du (prin)temps >

     

    ef02dec7c99a52f8ae9ed8a71e9db4a4.jpg
    893377dec3b0bf6671e930323a21821d.jpg
    a4a906a1ae3052d4c11727c6d01dadf4.jpg

    Et mention TB pour ce fauteuil aux élégantes jambes de bois >

    226f7a9177b76e294dc40467b7d6c315.jpg
    5d7993a6870a425409a5f7a957e39148.jpg
    Crédit photos : Olivier Dollé

    Les autres créations de Monsieur Dollé sont à découvrir sur son site...

  • COMME CHIEN ET CHAT

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une question banale : "C'est combien ?" Réponse : "10 euros". Petite précision, la scène se déroule un dimanche matin, aux alentours de 8h30, sous la pluie, sur un parking investi par les videurs de grenier et autres brocanteurs.

    J'ai dit banco, et c'est comme ça que je suis rentré chez moi avec cette jolie petite chaise sous le bras.

    984c8d6374243a9284ccdf1f2f8871dd.jpg

    Je vous épargne l'épisode où je prends le train et où la chaise tombe du porte-bagages et s'écrase par terre après avoir frôlé le bras d'une passagère, ainsi que celui où les portes du métro se referment sur ma nouvelle acquisition...

    Il y a 8 jours, la chaise était donc comme ça (= aussi cracra que la photo) >

    bf9e63c6cda0c6072c0697d9b3336b1a.jpg

    Il y a 6 jours, elle était comme ça (= aussi cracra que le sol de ma cuisine)

    43bfea55c0e2c2a16c7ccf7dc060786c.jpg

    Il y a 5 jours, en grattant la sixième et dernière couche de peinture, je découvre ça :

    a7a8670b7e324dbe4f1ac1a67d7925e1.jpg

    Aujourd'hui, elle est comme ça (= presque aussi propre que la parquet de mon salon) >

     

    e94458c302ffe97b4432ba3252720be1.jpg

    Et je ne sais pas si je dois la vernir et garder le motif...

     

    04b578ad0dd9da06d62b0260fa015850.jpg

     Ou la repeindre comme ça >

    7d3ab2eb43b0487b10e273de41155645.jpg

    Ou comme ça >

    c1c6c179f34658110aabd3a8d646cff7.jpg

    Ou comme ça >

    ab3c2a5572908439dc3a2ceccc1a3c2b.jpg

    Je crois que le plus simple, c'est encore de laisser les parents de la petite princesse qui siègera bientôt sur ce mini-trône décider... ! Si vous avez un avis sur la question, n'hésitez toutefois pas à m'en faire part.

  • TOUT DOUX, TOUT DOUX...

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par la création d'une USIN-e pas comme les autres. Déjà, vous remarquerez la coquetterie orthographique... Bon et puis autant appeler un chat un chat, USIN-e, c'est pas vraiment une usine. C'est plus un studio de design. Créé en 2009, à Lyon par Amaury Poudray et Rémi Bouhaniche . Voilà vous savez tout. On jette un oeil à leur dernière création ?

    0ec77056374211bf5b668dd8c13f0d70.jpg

    Il a fait sensation lors du salon Maison et Objet 2011,  Serge Bensimon a dit banco, il s'appelle PAPA et il a été crée en partenariat avec la Brosserie Julio (CQFD). Son piètement est en chêne, son assise est un mélange de fibres synthétiques et de crin de cheval...

     

    ca95ce728b724d6a5edfbca8cb4a8403.jpg

     ... et il est dispo en 3 couleurs : bleu cobalt, blanc et moka.

     

    6e3015f98cd2736fa68acebde2609c5c.jpg
    f8eac14d0309f142d6c4a50b51c9b31c.jpg
    Crédit photos (à l'exception de la dernière) : Loïc Benoit

    Mon petit doigt me dit que cette fois, les tabourets 70's recouverts de moumoute orange ou blanc argenté, avec lesquels nous n'avons été que trop indulgents, sont définitivement en voie d'extinction...

  • CAFÉ OF THE DAY

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une balade virtuelle à New York... Je sais, je ferais mieux de prendre l'air pour de vrai, mais quand je regarde par ma fenêtre, je distingue très nettement une plaque sur laquelle il est écrit "rue X" et un bandeau lumineux avec les lettres L.A.P.O.S.T.E. Pfff... C'est beaucoup moins exotique que X Street et Post Office, vous en conviendrez. Tout ça pour dire que si j'étais à New York, là, tout de suite maintenant (ah ouais, on dirait que je m'appelle Sebastian (prononcez Seubachtieune) et que j'ai un blog baptisé Ciel, My Home! - ou une connerie dans ce genre - !), j'irais prendre un café chez Despresso, sur Madison, parce que la déco du lieu est tout simplement renversante...

    41c52126ecaf552bc08e58b9bdac14c1.jpg
    1e140eb97b0f7aa8b24c3de93e408dfe.jpg
    112a9c47d3ed8b6c987ec8634f9bb5ef.jpg

    Et si on met tout ça dans un shaker et qu'on secoue bien...

     

    1769fb4da24dc94ed777120d3cedb9b4.jpg
    Crédit photos : Despresso

    Et puis ce soir, j'irais prendre un verre au comptoir du Vandaag, parce que je trouve l'endroit chouette comme tout !

    159862cd90e952c92f72ef068a425b27.jpg
    cc0e67e2b85b7b1ed0a252502da3200c.jpg
    f1d684af7ea0c3560aff4ebb200f6529.jpg
    756b0bb98cfc72dc2bc103b4024a94b0.jpg
    d36e16fdf1f8353489fe734859c6bed3.jpg
    0877af112a0189d38c0e184d5c8cc32f.jpg
    Crédit photos : Vandaag

     

  • TREE OR TRICK ?

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à la sortie du métro, à l'heure où les maraîchers remballent leur marchandise et abandonnent leurs cagettes vides sur le trottoir. J'ai eu un flash. J'avais vu sur Wood & Wool Stool des petits sapins de Noël fabriqués à partir de bois de récup (en vente au prix de 25 euros), et j'avais trouvé l'idée amusante. Et pratique pour les propriétaires de félins des villes.

    02612642f5df8144cedc9170cdba01f5.jpg
    193300bd5089312f96407da9c7091432.jpg

    Ces deux dernières années, je n'avais pas fait d'arbre de Noël, mais cette année, j'ai pris mon courage à deux mains et j'en ai confectionné un à la va-vite (car bien que je ne sois pas très porté sur cette fête, je trouve ça limite glauque de sortir les cadeaux du placard et de se les offrir comme ça, entre le fromage et le dessert) Je me suis donc inspiré des arbres vus sur la Toile, sauf que comme je n'avais pas de palettes sous la main, je suis parti de ça >

     

    f24c680a3a5b090fc285b9417a27b504.jpg

     

    Quelques coups de scie et de marteau plus tard, voilà le résultat (rien à voir avec l'original, on est d'accord...) >

     

    681b5b1316f40e936cbd996269172ae1.jpg
    c863dae31e3ebdfdde700da66c7f689e.jpg
    39195f9b8fa78b6e6b2658253c196398.jpg

    Bon, ill n'y a pas de quoi fouetter un chat (la preuve : j'ai eu de la visite et mon tigre se porte mieux que jamais), mais il ne m'a pas coûté un centime et au moins, je ne le retrouverai pas tout arthritique et nu comme en verre en rentrant de ma brève escapade provinciale... En cette fin d'année, tâchons de voir la coupette à moitié pleine !

     

    PS : Plus que 3 jour pour élire le meilleur blog de l'année @ http://www.marieclairemaison.com/,elisez-le-blog-deco-de-l-annee-2010,200317,58968.asp !

  • TABLE DE MIXAGE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par l'envie de créer un meuble coloré et fonctionnel, adapté à tous ces petits appartement dans lesquels nous sommes nombreux à vivre. Mia Hamborg est fan de Sir Terence Conran, elle est attachée aux traditions artisanales suédoises et elle croit en la démocratie. Démonstration avec la pièce maîtresse de sa collection : la Shuffle Table.

    7466ff20036175bb08500022ecc3dd11.jpg
    2d6fac40668e69ab09e7b6d79c993966.jpg

    Vous l'aurez compris, il s'agit d'une petite table d'appoint dont chacun est libre de faire ce dont il a envie ! On peut en régler la hauteur à loisir, jouer avec les différents éléments... Bref, c'est une vraie petite merveille. Et belle comme une sculpture d'Ettore Sottsass en plus ! Un grand bravo à cette jeune designer suédoise, donc, que je vous laisse découvrir au milieu de ses prototypes...

    397d05d54059baf280ef1c63adea9b0a.jpg
    7f2a86c35b34dcb907f43feff2a48b53.jpg
    Crédit photo : Mia Hamborg
  • LES MAINS EN L'AIR

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    en 2002 à Seattle. C'est là que Darin Montgomery, métallo et sculpteur de son état, a fondé Urbancase, un studio de design spécialisé dans l'ameublement. Son objectif était de créer des meubles simples, esthétiques et fonctionnels. Objectif atteint ! Mon premier coup de coeur se prénomme The Ledge.

    0e07fbaf1b5dbec9faddb60991f9d0a1.jpg
    2c99ff1ccfaf1da2d4b22af6fc5c7a86.jpg
    f12d71073fccb96549e2262219f751a7.jpg
    The Ledge

    The Ledge est une console suspendue en noyer avec un tiroir extensible + étagère assortie qu'on croirait tout droit sorti d'un (du) film de Tom Ford. Pour moi, c'est la quasi-perfection : bois noble, lignes modernes, épurées, léger comme l'air... En 4 mots : je veux le même.

    J'aime également beaucoup le mini-bar "Cocktail Station", avec ses faux-airs d'armoire de toilette, qui  s'ouvre comme le petit bureau années 50 que j'ai dans ma chambre. C'est le genre de meuble qui a complètement disparu de nos intérieurs, alors que ça peut être très chic un mini-bar. Et ça fait très James Bond. Et James, il a la classe.

    38ada058260c59298463228d18a10270.jpg
    ed40c6d2575a4b2567480f29e7bcd76f.jpg
    Cocktail Station

    Enfin, je craque pour la lampe Otis, aussi gracile et gracieuse qu'une mante religieuse. Elle irait bien sur mon futur bureau The Ledge que j'aurai jamais, non ?

    50477747e65d5789547ffd107b2f716b.jpg
    Otis Lamp
    Crédit photos : Urbancase
  • DE 7 A 77 ANS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    en soirée par une conversation à flûtes de champagne rompues sur la difficulté de maintenir une déco soignée lorsqu'on a des enfants qui crapahutent partout et confondent salle à manger et salle de jeux. Moi, des enfants, je n'en ai pas, donc mes invités ne risquent pas de trébucher sur un Zoo Zoo Pet avant même d'avoir ôté leur manteau. Il y a bien un Playmobil qui traîne sur mon bureau et deux ou trois ficelles que le chat prend un malin plaisir à laisser traîner dans les recoins... mais de manière générale, on peut circulement libremement dans ma très modeste demeure. Et j'ai envie de dire heureusement puisque cette semaine, j'ai réussi sans aucune aide extérieure à pulvériser un vase, crépir de café un des murs de la cuisine, éclater une tasse et péter un carreau de carrelage, et renverser un mug plein de café sur mon canapé... Qu'est-ce que ça serait si j'étais susceptible de me prendre les pieds dans un camion de pompier à tout moment !

    Tout ça pour dire que le monde des adultes et les jouets des enfants ne font pas toujours bon ménage... Partant de ce constat, Nathan Wierink et Tineke Beunders de Ontwerpduo ont imaginé une table susceptible de réconcilier petits et grands. Ils l'ont baptisée Marbelous (contraction de marble / marvelous > bille / merveilleux) et vous allez tout de suite comprendre pourquoi !

     

    3e7e68764f92854a2d637106689550b0.jpg

    3220dfde5ab976bed757787a97002951.jpg
    d59cf5bcd2a34f3d1416e2e6b401b289.jpg
    42ed6abc7cfaae4886b4914caf62f8f0.jpg
    0b848ca25c01f584cdf0c5b5adf28c4d.jpg

    Elle est pas "merbilleuse" cette table ?

    Le duo néerlandais a également imaginé des rideaux et des coussins en tissu perforés que parents et enfants peuvent s'amuser à customiser à l'aide de rubans et autres fanfreluches.

    3e2e3e9db0ec25c1e2f73a1cdc398c1a.jpg
    c685750f3d74530ed2a52caf9c72c98b.jpg
    098b185260ea134b0f22decebe8b75bc.jpg
    Crédit photos : Ontwerpduo

    Je trouve ces accessoires moins probants que la table, mais l'intention n'en demeure pas moins excellente. Sur ce, je vais aller me faire une tasse de café moi...

  • MISE EN PLIS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à Stockholm. C'est là qu'est né Whatswhatcollective qui, comme son l'indique est un collectif de jeunes designers (John Astbury, Bengt Brümmer and Karin Wallenbäck) qui, comme le nom du collectif ne l'indique pas, sont tous originaires de pays différents. Je suis tombé sur leurs créations lumineuses par hasard, et j'ai été bluffé. Je vous montre ?

    d4f435926fb6d2d26ea40fa06766079e.jpg
    8e0752f5a6f80581fc813121a1caf668.jpg
    69c145406fc061b7fe298790724b1835.jpg
    7f3d8a681034d606d9b6d1f6606f0632.jpg
    19b2d531eaf1e4bd7735ccae435d39ef.jpg

    La lampe qui se lasse et se délasse comme un corset et change de forme au gré des envies, j'adore. Son élégance empreinte d'un soupçon d'excentricité est tout simplement irrésistible.

    Dans un autre genre, cette lampe qui mélange bois et béton et qui rentre sa tête comme un escargot est une petite merveille.

    aa90d8adbc0144b88ca6579979338cde.jpg
    d5057ffe830dc6954d275eb5b91edc37.jpg
    Crédit photos : Stephanie Wiegner

    Je le confesse, les lampes, c'est un peu mon péché mignon... et pourtant, dans mon couloir et dans ma cuisine, les ampoules continuent de pendre tristement dans le plus grand dénuement... Ben oui, j'arrive pas à me décider ! Trop de choix tue le choix.