cadres

  • LET'S MAKE LLOV AND LISTEN TO DEATH FROM ABOVE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    par une déclaration d'amour que les curieux ou les nostalgiques (ouais, bon, ce blog n'est pas non plus "Le petit conversatoire de Mireille"...) pourront retrouver . Je vais pas me lancer dans une ode à Llot Llov, mais on va dire que le coeur y est. Je vais plutôt laisser parler les photos de leurs dernières créations qui, à l'instar, des précédentes, me donnent des frissons (alors que concrètement il est 5 heures de l'aprèm et non du mat'). Zou !

     

    1_bild.jpg

     

    dezeen_Earl-by-llot-llov_5.jpg

    EARL est une suspension lumineuse articulée composée de 20 billes de bois enfilées sur un câble que l'on peut orienter à sa guise. Beau.

     

    7_bild.jpg

    9_bild.jpg

    10_bild.jpg

    ELIAS and SON sont des tables composées d'un plateau en verre coloré et d'un piètement en bois agrémenté d'un miroir qui ouvrent le champ des perspectives.

     

    2_bild.jpg

    4_bild.jpg

    5_bild.jpg

    ET est une collection de cadres / étagères dont la profondeur invite au "lâchage" de pulsions artistiques. Pour un peu qu'on ait du talent et des idées, comme Tiphaine Verdier-Mangan dont les oeuvres embellisent actuellement les vitrines de Bonton, ça peut valoir le coup de s'en procurer quelques-uns...

     

    photo1.JPG

    photo.JPG

     

    Crédit photos (à l'exception des 2 dernières -

    mais est-il bien nécessaire de le préciser ?) :

    Llot Llov

     

     

  • SAVEZ-VOUS PLANTER LES CLOUS ?

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une idée bête comme chou (à la mode, à la mode de chez nous) : pourquoi se contenter de planter des clous dans les murs pour accrocher les cadres quand on peut aussi planter des clous, à tête colorée de préférence, dans les cadres ? Vous n'avez rien compris ? C'est normal, c'est lundi, mon cerveau ne vaut pas un clou ce matin (la preuve avec ce jeu de mots médiocre) mais peut-être que si vous êtes sages, je pourrais vous montrer quelques images ? (Sortez les cymbales !)

    double_dowel.jpg

    dot_dot_2.jpg

     

    Bon, ben, voilà... Je vous l'avais dit, c'est tout bête, et c'est le genre de détail que personne ne remarquera (un peu comme quand ces demoiselles se font couper les pointes...) mais vous, au fond de vous, vous aurez la satisfaction d'avoir des cadres pas tout à fait comme les autres, et c'est bien ça l'essentiel, non ?

  • PLEIN CADRE(S)

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un mur. Il y avait longtemps que j'avais choisi celui sur lequel je voulais accrocher mon assortiment de cadres. Le problème (déjà évoqué dans des notes précédentes), c'était l'accrochage. Mon rêve c'était plus ou moins ça >

    f9bf7e47710c24f07d638e48b0faecb6.jpg

    Des cadres, pas forcément tous de la même couleur, et des oeuvres, pas forcément toutes du même style... En somme, un joyeux faux-bordel avec un alignement habilement dissimulé... Inutile de préciser que je me suis creusé la tête pendant plusieurs semaines, que j'ai sondé tous mes amis (lesquels y ont mis du leur !), que j'ai écumé les blogs de déco... mais au final, j'ai eu les chocottes. J'ai fait des essais d'agencement au sol, et rien ne m'a convaincu... et j'ai bien senti que flinguer mon beau mur avec des dizaines de clous pour un accrochage qui allait me filer la nausée en moins de 48 heures, c'était pas une bonne idée... Donc, après avoir freiné des 4 fers pendant tout l'été, j'ai finalement opté pour une cimaise : disons que c'est un bon compromis quand y a pas marqué Jeu de Paume sur la boîte aux lettres et qu'on n'a pas une équipe d'ouvriers qui peuvent refaire les murs en deux temps trois mouvements entre deux expos... Ah oui, parce que le problème, c'est que je change d'avis comme de chemise, donc le coup des tableaux figés pour l'éternité... Au moins, avec ma cimaise, je vais pouvoir déplacer, replacer et remplacer mes cadres à volonté, sans passer à chaque fois par l'étape "arrachage de clous > trou > arrachage de cheveux".

    Je parle, je parle, mais je vous ai toujours rien montré... Ta da !

    a35bfce1d52df05264ae3f951623c4c3.jpg

    Tout a commencé par 2 cimaises suédoises Ribba de 115 cm de long chacune qu'il a fallu poncer...

    976bbd6a4aa4991a090e60f417e1ff7f.jpg
    Ribba poncée & Ribba nature

    ...puis scier (230 cm de cimaise, faut pas exagérer !), puis repeindre de la couleur du mur (c'est les cadres qu'on veut voir, pas Ribba & Ribba)... Et quelques heures plus tard... Ta da !

    a3dbb62668fc6bb2393bddbe710bcc82.jpg
    d3d19a001ee441ca0ef4762893bb7e59.jpg

     

    c726030ab7629ccf98c97978dc3d04d5.jpg

    Pour l'instant, j'ai fait sobre (j'ai surtout fait très vite, car le week-end a été studieux...) mais je vais essayer de mettre un peu de couleur un de ces jours. A l'impossible nul n'étant tenu, je ne vous promets pas de faire aussi bien que cette jeune fille très kawaï mitraillée au gros objectif depuis mon salon...  mais je vais faire de mon mieux !

    95750934e401ca00680c9f5050751788.jpg
    Crédit photos (à l'exception de la 1e) : HommeSweetHome
  • DU MONDE AU SALON

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par l'achat d'une carte postale, puis deux, puis trois... Mon ami J. a une petite manie : quand il visite un musée, il n'en repart jamais sans quelques représentations de ses tableaux préférés. Au fil des ans, il s'est ainsi constitué un joli butin. Récemment, il a pris son courage à deux mains, s'est procuré des cadres à la douzaine qu'il a tous teintés de la même couleur, puis il s'est emparé de son plus beau marteau et a rhabillé l'un des murs de sa pièce à vivre.

    c81da1ae23be57b5e087379e6a9785db.jpg
    0e724baebd77b76268067114b8edf72f.jpg

    J'aime beaucoup cette galerie de portraits rectiligne d'où s'échappent quelques spécimens. L'accrochage est très réussi (si un jour, j'arrive à me décider pour chez moi, je vous ferai signe ...) et en soirée, ces cadres font toujours leur petit effet : on observe, on donne son avis, on compte les tableaux qu'on a vus en vrai, on se creuse les méninges pour trouver le nom du peintre ou du personnage historique représenté (la réponse figure au dos de chaque cadre), on élit son Top 3... C'est ce qu'on appelle des cadres dynamiques !

     

    4c75d443370f0877aa08018f91adae6b.jpg
  • CADRES DYNAMIQUES

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un week-end à Rennes (sur lequel je reviendrai dans mes prochaines notes, si mon emploi du temps de cette semaine me le permet) et la découverte d'un atelier-boutique (auquel je consacrerai une note d'ici la fin de la semaine... si mon emploi du temps me le permet) pour lequel j'ai eu un véritable coup de foudre et où j'ai notamment déniché ça :

    910dbfcc78f006b3db7c346ee251dfdb.jpg

    C'est noir, c'est blanc (ça peut être gris aussi), c'est ludique, c'est délicieusement régressif, ça s'empile, ça s'aligne, à la verticale, à l'horizontale, en diagonale... En 3 mots : ça me plaît !

    56cb25af16a30b3f3c93c2fe0ee982f4.jpg

    Il faut que je fasse le tri dans les vieilles photos en noir et blanc que j'ai chinées ces dernières années pour en trouver 3 à la bonne dimension, mais voilà à peu près ce que ça donnera (quand mon emploi du temps - toujours lui - me permettra de me pencher plus longuement sur la question).

    efa8012be1adc882c400964abb425e1f.jpg
    efb107c4a6e2a0743f0b11c431d9196d.jpg

    Sur ce, je file ! Je jouerai aux Lego quand... quand ? Quand j'aurai le temps, tout simplement ;)