isabel marrant

  • ALLÉCHANTE VITRINE 2e partie

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    ... hier. Comme je le disais dans ma note, une deuxième artiste de talent réalise régulièrement des installations pour les vitrines des boutiques Isabel Marant. Elle s'appelle Emilie Faïf, elle a des doigts de fée, de la poésie et de la magie dans les veines, et elle nous en met plein les mirettes ! 

    77f1358fbbffc69c220ed001fdc40dab.jpg
    6789b2afdc48d9c82c0a868c77b04ff6.jpg
    0da61c509de5793a37804c966cba96c5.jpg
    7693dc712d86f7d55b5eebf0b33e062d.jpg
    64aff74365608f3b33a3d255835596c0.jpg
    e80087c63ff1a1c118f6d13edf2fc00f.jpg
    e43f4d2dec87a72533f17e11880d9370.jpg
    396cefc4f62236c470752c3e568ab81c.jpg
    6e6a082534396794e59d5089a2f7b0bd.jpg
    d3e1b47937a3b57e45c9b2d68bc37f06.jpg
    3263edfba90264ae05690c97cdf3261c.jpg
    28ba08318fdef91fae964e65ed09772d.jpg
    2c0e9d6da732f01e77e16525f73b8672.jpg
    e4b4954faacaa2c68f0222d193b7c47d.jpg
  • ALLÉCHANTE VITRINE 1e partie

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à l'époque où, fraîchement diplômé et davantage occupé à me tourner les pouces qu'à travailler (malgré moi !), j'allais chaque jour à l'assaut de Paris, ses petites rues, ses grandes avenues, ses troquets, ses boutiques... Le 11e arrondissement a été mon premier terrain d'exploration. Au Pause Café, je jouais à "chacun cherche son chat", je m'étonnais de croiser Jean Dujardin à la boulangerie, j'avais de longues conversations animées avec la gardienne de mon immeuble sur la Croatie et mille autres choses, j'évitais soigneusement la rue de Lappe à laquelle je préférais la rue de Charonne, "ma" rue... et chaque fois que mes pas me menaient vers le Faubourg Saint-Antoine, je m'arrêtais pour contempler la vitrine de la boutique Isabel Marant... parce que les vitrines de ses boutiques, c'est vraiment quelque chose ! Chacune d'elle est un véritable petit événement en soi. Baudelaire rencontre Lépine (celui du concours) : voilà ce qu'elles m'évoquent.

    A ma connaissance, deux artistes se relaient pour illuminer les vitrines de l'ancien mannequin reconvertie en star du stylisme : Arnold Goron et... Je vous dévoilerai le nom de l'autre demain, car l'époque où je n'avais rien de mieux à faire que lever le nez en l'air du matin au soir est révolue. On est lundi, les fichiers m'attendent sur mon ordi, il fait gris... mais - il en faut toujours un ! - heureusement, il nous reste la magie >

    785f452e9ab385e3bb58fe0e14c5e2d7.jpg
    1d4c720e15d23aae23674fb24383621a.jpg
    ce246ba310f5b534d6b8b84b630bcb5e.jpg
    a3904fb3ec3169d3b6b7349d52f69e91.jpg
    f52f259c2038eb43cf227b99c31f8924.jpg
    ddfcb23e3c28273294c4ce3d396caf67.jpg
    37e21cc756a5a569a1e78ee2599bf8aa.jpg
    cec407c549d55952a66189dbb5691b0c.jpg

     

    4012edccdf5ff13e6094d9de7df31aca.jpg
    1608f4e2ba1b550af190e2645636be74.jpg