lego

  • MAL LÉCHÉ

     

    T O U T A C O M M E N C É

    comme ça > http://hommesweethome.blogs.marieclairemaison.com/archive/2011/11/09/nanimo.html

    et tout a continué avec un petit week-end à Londres d'où mes amis m'ont rapporté un sachet de Nanoblock / Polar Bear, parce que j'aime les Lego, parce que j'aime plus trop Brigitte Bardot mais que j'aime les animaux, parce que j'aime le blanc (la dominante de mon nouvel appartement), parce que j'aime me casser la tête, parce que je que préfère jouer sur mon tapis que travailler devant mon ordi, parce que je déteste la laine polaire mais que j'adore les ours polaires, et parce que je suis resté un grand enfant. Bref.

     

    Tout a vraiment commencé à... (en présence de mon fidèle assistant)

    photo.JPG

    1.JPG

    Le compte à rebours est lancé...

    2.JPG

    Etape n°1 accomplie !

    3.JPG

    Ah non... Etape n°1 très, très, très mal accomplie...

    5.JPG

    Etape n°1 ré-accomplie !

    7.JPG

    8.JPG

    10.JPG

    F I N A L L Y !

    123.JPG

    Il est à présent 15h39, et mon lundi s'annonce TRES productif...

     

     

  • DE BRIQUES EN AIGUILLES

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    à London, baby ! Comme pour Monica et Chandler, les héros de mes années estudiantines... sauf que le sujet de cette note n'a absolument rien à voir avec "Friends". Je m'égare, tu t'égares, il s'égare... dans la gare de Saint-Pancras où depuis quelques jours, se dresse un arbre de Noël qui n'en finit plus de faire fantasmer les geeks et les touristes de passage. Il faut dire qu'il est balèze le Christmas tree de Sa Majesté - 10 mètres de haut quand même - et  surtout, most of all, ladies and gentlemen, il est constitué de plus de 600 000 briques Lego ! Mon moi régressif jubile. Parce que j'aime plus trop les arbres de Noël, mais parce que j'aime toujours les Lego.

     

    "Votre attention, s'il vous plaît... Le train Eurostar à destination de Londres Saint-Pancras va entrer en gare. Veillez à ne rien avoir oublié dans le train, et prenez 2 minutes pour admirer l'arbre que voici." >

     

    1179.jpg

    2st-pancras-lego-xmas-tree-.jpg

    lego-christmas-tree-at-king-s-cross-station-pics-pa-image-1-905834742.jpg

    lego-christmastree00-528x349.jpg

    293.jpg

     

    On est d'accord, ça reste un arbre "kitschouille", mais si vous avez des réclamations au sujet de Noël, merci de les adresser directement au gros bonhomme rouge qui n'existe pas.

  • NANIMO

     

    T O U T  A  C O M M E N C É 

    par un petit tour chez Merci... Si ma banquière lit ce billet, surtout pas d'affolement. J'y suis allé uniquement en observateur et pour accompagner une amie qui avait un besoin urgent (si, si) de gobelets en verre La Rochère (lire Pari Pris page 60 dans le dernier Marie Claire Maison si ce n'est pas déjà fait ;). Pèlerinage à Saint-Sébastien Froissart oblige, on va où en sortant de Merci ? Ben, chez Bonton, pardi ! (Je dis ça comme si j'étais une espèce d'attachée de presse perchée sur des Louboutin qui ne mange que des sushis le midi et ne retrouve jamais son paquet de Marlbo Light au fond de son sac Jérôme Dreyfuss qu'elle a eu à -40% grâce à son amie Irina qui travaille au showroom... Mais bref) Bonton, donc. La boutique qui me fascine autant qu'elle m'agace... mais où l'on trouve toujours des petits riens cool qui feront plaisir aux enfants des amies (pas celles qui bossent dans les showrooms - les Irina et autres Tamara n'ont pas le temps de faire des enfants, entre la gym suédoise, les ventes privées et les ateliers Wool & The Gang au Comptoir Général... pfiou !). Tout ça pour dire que, si je m'étais écouté hier, je serais bien reparti avec l'un de ces petits sachets. Pour moi. Parce que je sais que c'est pas vrai, mais j'ai 10 ans...

    2.JPG

    Il y a quoi dedans ? Des nano-Lego, made in Japan, pour fabriquer des petits nids à poussière ultra-kitsch mais néanmoins assez irrésistibles. J'aime.

    photo.JPG

    block-7.JPGSelectAnimals.jpg

     

  • BEAUTOX

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une idée lancée parmi tant d'autres lors d'une foire d'art contemporain en Italie, à savoir combler les rides creusées par le temps assassin dans la chair des bâtiments qui nous entourent avec... des Lego ! Portée par l'enthousiasme immédiat du public, l'idée s'est rapidement muée en projet d'envergure internationale.

    cba5b1e6329864c8f5b5fbc00d0d8d16.jpg

     

    110e24b75cd1b657f7de1393e99f8e62.jpg

    Aujourd'hui, les fans de Dispatchwork sévissent aussi bien en Europe qu'en Amérique ou en Océanie. De Berlin à Quito, d'improbables maçons s'amusent (car il s'agit avant tout d'un jeu) à panser les plaies et à réparer les fractures architecturales d'édifices plus ou moins grièvement blessés. Regardez, et dites-moi franchement : c'est pas la classe internationale ?

    7c395886a8f6e3d64593256f2a59627f.jpg
    Linz, Autriche 
    9c16350bf0e14f54309a3445cb1ccf83.jpg
    New York, USA
    086a3c37d05e2694a5a73570c6e30ef4.jpg
    Toulouse, France
    1cabf952b2faf6913ea283f774d9b256.jpg
    Amsterdam, Pays-Bas / Arhus, Danemark
    155abbce41d6d2cdf27e967b00636cad.jpg
    Quito, Equateur
    5b9e08ddcbf91effd5e20b0110d0e474.jpg
    Genk, Belgique
    d047b0479ec5fe46cd4be120b86763fc.jpg
    Tel Aviv, Israël
    0cfb0ef5684a20d73d525497f1053a13.jpg
    Londres, Royaume-Uni
     
    527d64ac7c455926a58f585db52e9a72.jpg
    Bâle, Suisse
    Crédit photos : Dispatchwork

    Comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, sachez que vous êtes allègrement conviés à exhumer vos vieux Lego et à aller faire mumuse dans la rue. Avouez que rejoindre la communauté des Dispatchers Worldwide, c'est quand même beaucoup plus drôle comme résolution que d'arrêter la clope... non ? 

     

  • FRANK-SUCCÈS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une discussion animée sur l'architecture autour d'un café et d'une panière de croissants... Et puis la discussion a gentiment dérapé sur les Lego autour d'une deuxième tasse de café... et d'un joli paquet de miettes. Comment en sommes-nous arrivés là ? Frank Lloyd Wright. Son nom vous dit forcément quelque chose, right ? Mais si, c'est lui qui a imaginé l'immense escargot de béton qui abrite le musée Guggenheim de New York ! Ah ben voilà, maintenant vous situez mieux...

    Bref, tout ça pour dire que la Fondation Frank Lloyd Wright a cédé à la marque Lego... Lego, ça vous parle, right ? Mais si, c'est la marque danoise qui a inventé les mini-briques en plastique pour les enfants ! Si vous y mettez pas un peu du vôtre aussi, on va jamais y arriver... Bref. Je disais donc que la Fondation Frank Lloyd Wright avait cédé à Lego les droits de reproduction de 2 bâtiments signés FLW : le musée Guggenheim et Fallingwater (aka Maison Kaufmann ou Maison de la cascade).

    ef4fbf78d1ea780b3a0176974a38f784.jpg
    Musée Guggenheim
    331a5239170f408b690ec49c4d0c4d1d.jpg
    Fallingwater

    Pour une poignée de dollars (d'euros, bientôt ?), petits et grands peuvent désormais s'amuser à (re)construire sur le tapis du salon ces deux bâtiments de légende.

    d205de06c751699df1c71688406ca1c1.jpg
    ff947dd720769b5216c9f6c5350ab1f0.jpg

    On est d'accord, ça reste des Lego, et les Lego, c'est pas ce qu'on a inventé de plus torride sur le plan esthétique... mais ça change des garages auto et autres fermes aux couleurs criardes qui ont accompagné certains d'entre nous dans leur enfance !