londres

  • WOODY WOODMAKER

    T O U T A C O M M E N C E

    à East London, le (plus très) nouveau repère des jeunes designers de Sa Majesté. C'est là qu'a choisi de s'implanter Gavin Coyle, un atelier / studio spécialisé dans la création d'objets à vivre et à kiffer (D'aucuns estimeront que "l'utilisation du verbe "kiffer" à mon âge est comparable à l'achat d'une voiture de sport, rouge de surcroît, après 60 ans, mais c'est plus fort que moi : je kiffe "kiffer")

    Bref. Tout ça pour dire que Gavin Coyle a du talent.

     

    Contrail_02.jpg

    Contrail Chair

    Son truc en + : l'absence déconcertante de dossier

     

    Beam_Bed_021.jpg

    Beam Bed

    Son truc en + : le sommier bleu en guise de fil rouge

     

    Compass_011.jpg

    Compass_02.jpg

    Compass Desk

    Son truc en + : un profil d'enfer

    Splay_01.jpg

    Splay Chair

    Son truc en + : ses gambettes biseautées de compète

     

    Trestle_01.jpg

    Trestle Toolbox

    Son truc en + : la boîte à outils colorée incorporée

     

    Beam_Table_01.jpg

    Beam Table

    Son truc en + : son impudeur

     

    Dockland_02.jpg

    Dockland

    Son truc en + : ses points de suture en bois

     

    Crédit photos :

    Gianluca De Girolamo et James Champion

  • EASTENDERS

    T O U T A C O M M E N C É

    par une exclamation. "J'ai découvert un atelier / boutique dans Brick Lane, tu vas adorer !" Brick Lane, c'est dans le East End. Le East End, c'est à Londres. Et Londres... on aime.

    L'atelier / boutique en question s'appelle Unto This Last et on y trouve un assortiment de petits meubles et objets en contreplaqué de bouleau laminé fabriqués sur place. Oui, oui, sur place ! Avouez qu'au 21e siècle, c'est assez épatant, non ?

     

    FrontCover5%20-i%20T4jpg.jpg


    Bon... le hic, c'est que toutes ces jolies choses sont également plus ou moins réservées aux gens vivant sur place... Les créateurs de la marque ont effectivement fait le choix de limiter les livraisons à la seule ville de Londres (pour résoudre le problème des emballages et réduire les coûts). Dommage... car les prix sont attractifs, et c'est du joli, messieurs, dames. La preuve en images.

     

    londres,adresse,bois,meubles

    CoffeeBaseNatFront_2E-T.jpg

    CoatstandDarkDist.jpg

    londres,adresse,bois,meubles

     

    GA_CageBinDarkFront-T.jpg

    AnimalRange1-i.jpg

     

    SlatGroupPers3-T.jpg

    Copy-of-Oak-front-2.jpg

    your_dots_portrait.jpg

    HoneyCombStackPers-i.jpg

    BedDblWhite_RE+frontLight-T.jpg

    Sideboard%20Ply%20Feet%20Range-3-Thumb.jpg

    Twist-lamp.jpg

    CubeWithShelfWhiteSideLow-T.jpg

    Tealight3.jpg

    Crédit photos : Unto This Last

     

    Brick Lane Workshop
    230 Brick Lane
    London E2 7EB

  • TISTOU LES POUCES VERTS

    T O U T A C O M M E N C É

     

    par le grand retour du froid... Non, je déconne ! On s'en fiche du froid et de l'hiver (même si je viens de découvrir que mon nouvel appart souffrait d'un cruel manque d'isolation). Laissons la météo à Catherine, Evelyne, Nathalie et compagnie, et parlons verdure pour changer un peu, parce qu'on peut très bien avoir zéro plante verte chez soi et s'intéresser quand même à la botaniqueuniqueunique, surtout quand elle est made in London par Another Studio For Design.

     

    Si vous avez gardé une âme d'enfant, que vous n'avez pas deux pieds gauches à la place des mains, que vous aimez encombrer vos étagères avec des babioles que vous n'aurez aucun scrupule à jeter le jour où elles vous sortiront par les trous de nez, que vous aimez les plantes mais que votre adorable studio ne vous permet pas de consacrer plus de 15 cm² à votre passion, vous allez adorer les créations de nos amis londoniens (si, si, les sujets de Sa Majesté sont nos amis).

     

    Ladies and gentlemen, voici... Plantini !

     

     

    plantini_1.gif

     

     

    Plantini est livré comme ça >

     

    pl_pack1.gif

     

     

    Et si vous prenez le temps de lire les instructions comme il faut, vous obtiendrez une mini-serre en métal du temps jadis de 15 x 15 x 9 centimètres.

     

     

    pl_sidef3.gif

     

     

    Et sinon, si vous êtes + branchés décors en carton, vous pouvez toujours vous offrir un Postcarden, soit une carte pop-up à monter soi-même avec mini-jardin à faire pousser soi-même, parce qu'on n'est jamais mieux servi que par... ? Soi-même, bien sûr.

    Et alors, j'aime autant vous dire m'ssieurs, dames, qu'y en a pour tous les goûts ! Cottage, maison de ville, jardin ouvrier,ville, village... Suffit de demander !

     

     

    MATCHCARDEN CITY STREET.jpg

    mc_vill_c_shelf.jpg

    pc_a_front.jpg

    pc_a_grown_wh.jpg

    pc_b_shelf.jpg

    mc_vill_ch_kitchen.jpg

    pc_city_shelf.jpg

    Crédit photos : Another Studio For Design

     

    Blague à part, c'est cute, non ? Ok, ça sert à rien, mais ça change les idées. Et par ces temps de grand froid... Ha ha ha !

     

  • DE BRIQUES EN AIGUILLES

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    à London, baby ! Comme pour Monica et Chandler, les héros de mes années estudiantines... sauf que le sujet de cette note n'a absolument rien à voir avec "Friends". Je m'égare, tu t'égares, il s'égare... dans la gare de Saint-Pancras où depuis quelques jours, se dresse un arbre de Noël qui n'en finit plus de faire fantasmer les geeks et les touristes de passage. Il faut dire qu'il est balèze le Christmas tree de Sa Majesté - 10 mètres de haut quand même - et  surtout, most of all, ladies and gentlemen, il est constitué de plus de 600 000 briques Lego ! Mon moi régressif jubile. Parce que j'aime plus trop les arbres de Noël, mais parce que j'aime toujours les Lego.

     

    "Votre attention, s'il vous plaît... Le train Eurostar à destination de Londres Saint-Pancras va entrer en gare. Veillez à ne rien avoir oublié dans le train, et prenez 2 minutes pour admirer l'arbre que voici." >

     

    1179.jpg

    2st-pancras-lego-xmas-tree-.jpg

    lego-christmas-tree-at-king-s-cross-station-pics-pa-image-1-905834742.jpg

    lego-christmastree00-528x349.jpg

    293.jpg

     

    On est d'accord, ça reste un arbre "kitschouille", mais si vous avez des réclamations au sujet de Noël, merci de les adresser directement au gros bonhomme rouge qui n'existe pas.

  • SUR-LE-CHAMP !

     

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    ... et tout est déjà terminé. Il m'arrive d'être sérieusement à la bourre, je veux dire dans la vie en général, mais alors là, je crois que j'ai explosé mon record. Mais ne dit-on pas qu'il vaut mieux tard que jamais ? (ouf... que ferait-on sans tous ces proverbes déculpabilisants...)

    Si vous avez eu la chance de participer au London Design Festival 2011 qui s'est achevé le 25 septembre, vous n'avez pas pu passer à côté. 30 x 8 mètres. C'est la taille du sublime Textile Field (champ de tissu, donc) imaginé par les frères Bouroullec pour l'éditeur de tissu danois Kvadrat et implanté au sein de la Raphael Gallery du Victoria and Albert Museum.

    Que dire, à part que ça en jette, que l'idée d'un lit immense sur lequel s'asseoir ou s'allonger pour admirer de l'art est torride, que ça me conforte dans l'idée qu'on devrait tous avoir chez soi une pièce dont le sol serait exclusivement composé de coussins, que j'aime Londres, que j'aime Kvadrat, que j'aime les frangins B... (et que j'espère qu'une personne va se désister et que je vais être admis en CAP de couture d'ameublement- si, si, je vous jure)

    Sur ce, je vous laisse admirer >

    dezeen_Textile-Field-by-Ronan-and-Erwan-Bouroullec_7.jpg

    dezeen_Textile-Field-by-Ronan-and-Erwan-Bouroullec_top1.jpg

    dezeen_Textile-Field-by-Ronan-and-Erwan-Bouroullec_10.jpg

    dezeen_Textile-Field-by-Ronan-and-Erwan-Bouroullec_11.jpgdezeen_Textile-Field-by-Ronan-and-Erwan-Bouroullec_3.jpg

     

  • SOMETHING OLD, SOMETHING NEW

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une envie et un besoin de recréer que la jeune designer sud-africaine Katie Thompson (ne vous fiez surtout pas à son nom passe-partout) a eu l'audace de concrétiser sous la forme d'une mini-collection de meubles et objets qui lui ressemble et qu'elle a judicieusement baptisée... Recreate.

    Dans ses ateliers du Cap et de Londres, la jeune créatrice s'applique à mettre un peu d'extra dans l'ordinaire, comme en témoigne ces malles anciennes reconverties en fauteuils flambant neufs.

    56e30d24027f6b39bfda61677affd5b6.jpg
    7eafdefa1038839e75738897f93de343.jpg
    83e7e891f6fddf6cefec4455962f0bca.jpg
    8bd8cc97e8927a54eb272be286d67084.jpg

    On est d'accord, le détournement d'objets, ça ne date pas d'hier. Ah, les bouteilles changées en lampes et les obus transformés en vases ! Comment dire ce que j'en pense sans écrire un roman... ?

    BERK.

    Depuis 3, 4 ans, nombre d'ambitieux ont repris ce concept à leur compte... avec plus ou (souvent) moins de succès, et perso, je n'ai jamais vraiment accroché. Mais comme dirait Justin B. (soyons aussi rebelle que sa mèche) : Never Say Never.

    En l'occurence, je dis oui à Katie. Allez, Fontaine ! Je suis prêt à boire de ton eau !

    094f4507aedf41d24a8dce0a55bd9b6d.jpg
    acf78a863c542530ff2b7c92efbe3586.jpg
    Porte-serviettes
    b006815dad37add7537883da0fc47b34.jpg
    4bea6da2640aa7ceea095ebf73625f68.jpg
    ca9c0c731ab1b42474293bc348757eb7.jpg
    be83795b737489526fedda9b004116fc.jpg
    Crédit photos : Katie Thompson

    PS : Bon, je viens de me rendre compte que K.T. transformait également des bouteilles en lampes... Moralité : personne n'est parfait.

  • BEAUTOX

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une idée lancée parmi tant d'autres lors d'une foire d'art contemporain en Italie, à savoir combler les rides creusées par le temps assassin dans la chair des bâtiments qui nous entourent avec... des Lego ! Portée par l'enthousiasme immédiat du public, l'idée s'est rapidement muée en projet d'envergure internationale.

    cba5b1e6329864c8f5b5fbc00d0d8d16.jpg

     

    110e24b75cd1b657f7de1393e99f8e62.jpg

    Aujourd'hui, les fans de Dispatchwork sévissent aussi bien en Europe qu'en Amérique ou en Océanie. De Berlin à Quito, d'improbables maçons s'amusent (car il s'agit avant tout d'un jeu) à panser les plaies et à réparer les fractures architecturales d'édifices plus ou moins grièvement blessés. Regardez, et dites-moi franchement : c'est pas la classe internationale ?

    7c395886a8f6e3d64593256f2a59627f.jpg
    Linz, Autriche 
    9c16350bf0e14f54309a3445cb1ccf83.jpg
    New York, USA
    086a3c37d05e2694a5a73570c6e30ef4.jpg
    Toulouse, France
    1cabf952b2faf6913ea283f774d9b256.jpg
    Amsterdam, Pays-Bas / Arhus, Danemark
    155abbce41d6d2cdf27e967b00636cad.jpg
    Quito, Equateur
    5b9e08ddcbf91effd5e20b0110d0e474.jpg
    Genk, Belgique
    d047b0479ec5fe46cd4be120b86763fc.jpg
    Tel Aviv, Israël
    0cfb0ef5684a20d73d525497f1053a13.jpg
    Londres, Royaume-Uni
     
    527d64ac7c455926a58f585db52e9a72.jpg
    Bâle, Suisse
    Crédit photos : Dispatchwork

    Comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, sachez que vous êtes allègrement conviés à exhumer vos vieux Lego et à aller faire mumuse dans la rue. Avouez que rejoindre la communauté des Dispatchers Worldwide, c'est quand même beaucoup plus drôle comme résolution que d'arrêter la clope... non ? 

     

  • ON NE BADINE PAS AVEC L'AMOUR

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à Londres où, en plein coeur de Chelsea, j'ai découvert ce drôle de buisson taillé avec amour.

    On aime ou on aime pas, mais pour la Saint-Valentin, on a vu pire comme déclaration...

     

    02ad2d2ed644266368736a4c5422023d.jpg