mur

  • IN THE MOOD FOR...

     

     

    I N T H E M O O D F O R...

    Masking Tape

     

    woven-paper-gift-topper-1.jpg

    washi-tape-twist-tie.jpg

    301938_2472119240872_1189130900_2981398_1389928014_n.gif

    Antlers.jpg

    ikea_leksvik_worktable_inspiration2.gif

    washi-tape-clothespin-DIY-e1322572753239.jpg

    washi-tape-walls.jpg

    DSC_0001.JPG

    washi tape diy art.jpg

    japanese-tape-garland-project-wedding-frolic-.jpg

    6a00e008ccf11088340120a5daf664970c-800wi.jpg

    colored-tape-idea-board-F-y-D.jpg

    black-tape1.jpg

    pink-tape-8.jpg

    tinted-mint-colored-tapes.jpg

    Washi-Tape-Holder.jpg

     

  • OFF THE WALL

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    comme chez les Tenenbaum, les Pierrafeu ou les Fisher : en famille. Gala et Nicolas sont cousins. Elle a étudié les arts graphiques, il a fait une école de peinture décorative, et ensemble, ils ont créé Bartsch, une agence qui "remet au goût du jour l'exigence de la tradition française de la peinture décorative en imaginant pour les enfants d'aujourd'hui des collections aux motifs et aux couleurs modernes". Traduction : Bartsch propose un catalogue de motifs qui sont peints à la main directement sur vos murs. Enfin… quand je dis vos murs… vous n'êtes pas obligés de leur confier vos murs, mais disons que l'idée (bon, et aussi le budget, ne nous voilons pas la face) mérite d'être étudiée tellement c'est beau, et doux, et élégant, et unique, et beau (mais je l'ai déjà dit). Bon, moi je n'ai pas d'enfants (mais j'ai vue sur une cour d'école), je viens de prendre une loc (y a que les imbéciles qui changent pas d'avis), les soldes m'ont ruiné (mais je suis rhabillé pour l'hiver), et j'ai décidé que j'aimais de nouveau les murs blancs (La maison d'Anna G, c'est comme la montagne, ça vous gagne) donc la question ne se pose pas vraiment… mais n'empêche.

     

     

    NuagesVerts.jpg

     LunesNoires_2.jpg

    TartanG.jpg

    rea2.jpg

    VichyN.jpg

    LibertitiM_1.jpg

    rea1.jpg

    EtoilesGuimauve_3.jpg

    mur,peinture,motif,kids

    Crédit photos : Bartsch 

     

  • ARTY SHOW

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    le 19 janvier 2012, au coeur de l'hiver, en prévision du prochain hiver, celui qui ne manquera pas de nous refroidir une fois l'été consommé sans modération. Bienvenue dans le monde de la mode, un monde où les saisons ont toujours un an d'avance, un monde où les hommes se plaignent de gagner moins que les femmes, un monde où les blagues sur les Belges sont passibles de blacklisting à vie, un monde où les rois de la sape se la donnent au Petit Palais, un monde où tout est permis, comme demander à des artistes néerlandais d'achever une fresque en direct pendant un défilé... C'est ce qu'on fait Gijs Frieling et Job Wouters (+ une bardée d'assistants) lors du dernier show Dries Van Noten, à Paris, capitale de la mode, du bon goût, du raffinement, de l'élégance et des mollets enflés. 

    Bon, c'est le moment où je balance des photos qui parleront mieux que je ne le ferai jamais. Show devant ! (jeu de mots également passible de blacklisting dans le monde merveilleux de la mode, la mode, la mode !)

    the sarto 4.jpg

    the sarto 2.jpg

    the sarto 3.jpg

    Crédit photos : The Sartorialist

    NOTEN_MCFF12_0032.jpg

    photo Gijs Frieling 2.jpg

     

    Cela n'aura sûrement pas échappé à vos yeux avertis : certains motifs de la fresque ont été reproduits sur les vêtements... De l'art de son fondre dans le paysage, quoi !

     

    photo Gijs Frieling 3.jpg

    Crédit photo : Gijs Frieling

     

    Et donc sinon, pour la petite histoire, Gijs Frieling est spécialisé dans les fresques hautes en couleurs. Job Wouters, lui, son truc c'est plus la calligraphie. CQFD.

     

     

    photo Job Wouters 2.png

    Crédit photo : Job Wouters

     

    Ensemble, ils ont récemment imaginé un livre intitulé "Vernacular Painting" (publié chez Valiz) auquel vous pouvez jeter un oeil là.

     

     

    photo Job Wouters.png

    Crédit photo : Job Wouters

     

    Last but not least, si vous avez un peu moins de deux minutes à tuer, vous pouvez jeter un oeil à la vidéo accélérée de l'avant-pendant-après défilé Dries Van Noten collection homme automne / hiver 2012 sur le site de l'éminent membre du Club des 6 d'Anvers >

    http://www.driesvannoten.be/videoPrepShowJan2012.php

     

  • SAVEZ-VOUS PLANTER LES CLOUS ?

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une idée bête comme chou (à la mode, à la mode de chez nous) : pourquoi se contenter de planter des clous dans les murs pour accrocher les cadres quand on peut aussi planter des clous, à tête colorée de préférence, dans les cadres ? Vous n'avez rien compris ? C'est normal, c'est lundi, mon cerveau ne vaut pas un clou ce matin (la preuve avec ce jeu de mots médiocre) mais peut-être que si vous êtes sages, je pourrais vous montrer quelques images ? (Sortez les cymbales !)

    double_dowel.jpg

    dot_dot_2.jpg

     

    Bon, ben, voilà... Je vous l'avais dit, c'est tout bête, et c'est le genre de détail que personne ne remarquera (un peu comme quand ces demoiselles se font couper les pointes...) mais vous, au fond de vous, vous aurez la satisfaction d'avoir des cadres pas tout à fait comme les autres, et c'est bien ça l'essentiel, non ?

  • MACADAM COWBOY

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à Maastricht. Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire un cours d'histoire sur le TUE. J'en serais de toute façon bien incapable. Je devais avoir piscine le jour où la question a été abordée en classe... Si je vous "emmène" à Maastricht aujourd'hui, c'est pour vous faire découvrir un mur. Aucun rapport avec celui de Berlin, vous vous en doutez. Non, le mur, dont j'aimerais vous entretenir est celui de la galerie F65. Qu'est-ce qu'il a de si spécial ? Il a tout simplement été récemment rhabillé par l'artiste John Franzen avec trois bandes (rien à voir avec Adidas) de goudron qui forment un haïku (c'est le nom de l'oeuvre) que je trouve d'une élégance folle. Pas sûr que vous me suiviez sur ce coup-là, mais je vous montre quand même >

    f367edd64f5f02081cca500d7fde2595.jpg
    a135c3aa2b31566acd746dfae818d1da.jpg
    22563433c9ef5c5d6bcbe2d2fcfea92f.jpg
    cf2574c1aa211cbbd51c078d72b3e7b5.jpg
    2242289ee62a6696e9b9af1eb1e59738.jpg
    b5eaa164f0e948c334b19a3fc3c90095.jpg
    Crédit photos : Daniel Van Hauten
  • PAPIERS, S'IL VOUS PLAÎT !

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une idée un peu folle... Alors que certains fabricants de papier peint consacrent leurs journées à essayer de mettre au point des matériaux qui ne partent pas en lambeaux au premier coup de griffe, d'autres au contraire consacrent les leurs à créer du papier facile à arracher. Mais pas n'importe comment, attention ! Comment ça vous n'avez pas compris un traître mot à mon intro ? On va essayer avec des images alors...

     

    3caa395502cd68f109c9c82ab1e71265.jpge8dc9798f4ab3b42cb9f6dac56d87482.jpg0bbfb631daaf320788b6e0f904cdc935.png
    37bd7b0659e328f48bd86de2f839808f.png
    a3574c35a0ff99a24d2d206f198b40ac.jpg

    Non, non, vous ne rêvez pas. Oui, oui, il s'agit bien d'un papier peint évolutif qu'on peut effeuiller à sa guise. Le concept est d'Aldo Kroese, un artiste néerlandais. Et le résultat, baptisé "Tears Off", est dispo chez ZNAK.

    Dans une prochaine note, je vous apprendrai (ou pas) comment rhabiller élégamment (ou pas) vos murs avec un cousin du papier peint...

    4c5cd7b0b7d9cb12f9d0c49fc20289a1.jpg
  • VENUS BEAUTE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    au poil ! J'ignore s'il revient à la mode (le poil), mais une chose est sûre, il inspire les jeunes designers.

    1) Chez Gonçalo Campos, qui a fait ses armes chez Fabrica, le labo de recherche en communication de Benetton et qui a récemment collaboré avec Sam Baron, les poils s'affichent fièrement !

    4346f00e9a650f2caabdd0a6773174a0.jpg
    0e328ebeb2f593395074233058fd2aee.jpg
    f9395fe9c5dc14f43b11570dbaa4e49c.jpg
    Dedo Message Board, de Gonçalo Campos
    110 €

    Dedo Message Board est un tableau tapissé de fourrure acrylique qui invite aux caresses, à rebrousse-poil de préférence. C'est ludique et attachant, mais... je ne suis pas certain d'être suffisamment "détendu de la déco" pour avoir ça chez moi.

    2) Chez Julia Fellner, qui a notamment étudié aux Arts Déco à Paris, les poils se chatouillent et se gratouillent.

    c1522426185ba51fe3025f7e22e89acf.jpg
    c0f9e695bbbc3ed479491077bfc13c4d.jpg
    7236ac39411a23fab28efbfc7f74371c.jpg
    Fauteuil Pellepeloso, projet de fin d'étude de Julia Fellner

    Pellepeloso est un fauteuil habillé d'un élégant tissu écru paré d'une guirlande de trous desquels on peut faire jaillir des touffes de poils. Là encore, il y a de l'idée... Mais je n'arrive pas à dire si je trouve ça excellent ou repoussant... Disons que c'est fascinant. Oui, finalement, c'est le mot : je trouve fascinant le parti-pris de ces deux créations qui donnent à jouer avec la matière. Ma seule réserve, dans cette histoire, c'est la matière...

    1 et 2) Par contre, aucune réserve pour ces deux créations des designers susmentionnés !

    1f027d4ba319a5c4db8b6be520ece8ee.jpg
    Imaginé par Gonçalo Campos pour Zanotta à la Fabrica
    16ab2a084972b193083692ebf972776e.jpg
    82d902f4e4d8b86ef95170dedd3845ad.jpg
    Lampe Yes!, projet de fin d'études de Julia Fellner
  • DÉSHABILLEZ-MOI

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une brève incursion, samedi après-midi, rue Saint-Honoré (une bonne idée, si vous aimez vous faire tirer le portrait par des ladies gaga qui  mitraillent tous les usagers sortant du métro dans l'espoir qu'une célébrité se rendant à un défilé ait été suffisamment désespérée pour s'engouffrer dans le ventre de Paris...) où j'ai découvert une toute nouvelle boutique (dont j'ai oublié de noter le nom...) dédiée au design et aux jolies choses... comme ce calendrier baptisé Kalenderschal Gregor 2011 et imaginé par Patrick Frey, qu'il suffit d'effilocher pour décompter les jours.

    caa41c84e83e0cf3f277f9966b9ef8fb.jpg
    e31656eca36b27a1e90106b6e3933a84.jpg
    Kalendarschal Gregor 2011, de Patrick Frey
    Environ 55 €

    Ludique, décalé, beau... Vu et approuvé !

    Ma note est légèrement décousue... Désolé, j'ai le mimétisme facile.

  • ANIMALEMENT VÔTRE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    - ou plus exactement recommencé - avec la sortie du nouvel album des Klaxons, Surfing The Void. A l'exception du premier single, je n'ai pas encore eu le temps de l'écouter, mais peu importe. Ce n'est pas la musique qui m'intéresse : c'est la pochette !

    949c0d8d699aa5ae3d1628678598edfe.jpg

    Ben oui, je l'avoue, j'ai un gros faible pour les représentations d'animaux habillés. J'insiste sur le mot "représentations", sinon vous allez croire que derrière ce blog se cache un simplet qui organise des tea-parties costumées pour son chat et ceux des voisins...

    Petit, j'étais fan de la série animée Le tour du monde en 80 jours dont les héros étaient tous des animaux. Je crois que ceci explique cela.

     

    ee8d0e44311002ae0c215c120f196f4d.jpg

    Ma nouvelle obsession du moment, c'est donc de trouver une litho représentant un ou des animaux habillés. J'aime beaucoup les gravures anciennes à la Gustave Doré...

    bfa8b69f56b787119bb2d3e4cd3ca841.jpg
    Le chat botté, Gustave Doré

    Ou très contemporaines, comme celle-ci de l'artiste K.I.M.

    c0e63c015d03780d3f3c4c11271a0b68.jpg
    Crédit photo : K.I.M. / Arty Dandy

    Dans un autre genre, j'aime bien aussi les portraits peints, comme ceux de Franck Le Gall...

    bdd228acaac9a496a23098f6a6d5e6a1.jpg
    Crédit photo : Franck Le Gall

    Et je craque pour le rhino en papier de Muse et Homme !

    fce9f24e94f7d4eabfa24a3523064d08.jpg
    Crédit photo : Muse et Homme

     

    Voilà, vous en savez un peu + sur moi... Vous êtes bien avancés, hein ?

  • DE BRIC ET DE BROC

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une brocante, puis une deuxième... Le week-end a été chargé en tournage de pouces ! Résultat, je suis un peu débordé en ce début de semaine, et donc, les notes qui trottent dans ma tête devront attendre avant d'être couchées sur le clavier... Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, je vais la faire courte. Si, comme moi, vous aimez bien zieuter dans les caddies des gens, je vous invite à découvrir mes trouvailles dominicales...

    b21d60c62c300281a87c70b193ac7c69.jpg

    Bambi voit rouge...

    6505f7452ee5ece53ca0f1f3e4e9f08c.jpg
    La lumière sera (dès que j'aurai trouvé une seconde coupelle...)
    aae1c00a511d872a867dee20116e7a30.jpg
    Prions pour que je ne me lasse pas de cette bondieuserie dans 2 jours...

    986c26a9e487fab1eb6e5cf0ab4ddb3a.jpg

    La "Tour de Babel Bordel" grandit, grandit...

    c41bb6e4f46ecd5458d27e616117313c.jpg
    Et tourne la Terre !
  • DU MONDE AU SALON

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par l'achat d'une carte postale, puis deux, puis trois... Mon ami J. a une petite manie : quand il visite un musée, il n'en repart jamais sans quelques représentations de ses tableaux préférés. Au fil des ans, il s'est ainsi constitué un joli butin. Récemment, il a pris son courage à deux mains, s'est procuré des cadres à la douzaine qu'il a tous teintés de la même couleur, puis il s'est emparé de son plus beau marteau et a rhabillé l'un des murs de sa pièce à vivre.

    c81da1ae23be57b5e087379e6a9785db.jpg
    0e724baebd77b76268067114b8edf72f.jpg

    J'aime beaucoup cette galerie de portraits rectiligne d'où s'échappent quelques spécimens. L'accrochage est très réussi (si un jour, j'arrive à me décider pour chez moi, je vous ferai signe ...) et en soirée, ces cadres font toujours leur petit effet : on observe, on donne son avis, on compte les tableaux qu'on a vus en vrai, on se creuse les méninges pour trouver le nom du peintre ou du personnage historique représenté (la réponse figure au dos de chaque cadre), on élit son Top 3... C'est ce qu'on appelle des cadres dynamiques !

     

    4c75d443370f0877aa08018f91adae6b.jpg