paulin

  • UN PAULIN DANS LE TIROIR

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une petite annonce chopée par hasard sur le nouveau petit coin préféré des Français : Le Bon Coin. "Vends bureau deux tiroirs, 100 €". Annonce éliptique s'il en est, mais néanmoins correcte. Le bureau Tanis de Pierre Paulin compte effectivement deux tiroirs. De toute évidence, la vendeuse était au courant que son bureau avait deux tiroirs, mais elle ignorait que c'était un Paulin (et j'espère pour elle qu'elle l'ignore toujours, sinon elle risque d'avoir de sérieux regrets) C'est là que mon coeur s'emballe et que j'empoigne mon téléphone pour appeler cette brave Mireille qui me répond d'une voix navrée que le bureau vient d'être vendu... (à un antiquaire avisé ou à un voisin qui cherchait juste un bureau pas trop cher et fonctionnel ? J'ignore ce qui m'attristerait le plus)

    6598720be5142f27c1c4fac1ecbfe1c7.jpg
    Bureau Tanis, de Pierre Paulin
    Réédition, Ligne Roset

    Voyons le bon côté des choses : je n'aurais pas à m'arracher mon casque de Playmobil pour savoir s'il vaut mieux garder le bureau pour moi (et être tenté de commencer tous mes courriels par "Salut, je t'écris depuis mon bureau Paulin...") ou le revendre et empocher entre 1500 et 3000 euros (moins la mise de départ de 100 euros, évidemment)

    Tout ça pour dire que 12 heures se sont écoulées depuis que la triste nouvelle est tombée et que je ne m'en suis toujours pas remis...