pays-bas

  • UN FAUTEUIL POUR DEUX

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    à la Design Academy de Eindhoven. Que ne donnerais-je pour pouvoir balancer une info pareille sur mon curriculum vitae... ! (soupir) Mais on est d'accord, je ne parle pas de moi. (re-soupir) Bref. Tirons un trait.

    pencil.jpg

    Par contre, Lotty Lindeman et Wouter Scheublin, eux, ils y sont allés à la Design Academy, et quand on jette un oeil à leurs sites respectifs, on comprend pourquoi.

     

    Lotty Lindeman, je vous en ai déjà parlé récemment. C'est cette jeune designer bourrée de talent qui a imaginé ce formidable système de rangement nomade >

     

     

    Tassenkast-Lotty-Lindeman-1.jpg

    Tassenkast

    Remember ?

     

    Elle est également à l'origine de ces superbes Tentlamps  >

     

     

    tentlamp lotty lindeman.jpg

    51.jpg

    Picture 9.jpg

    Tentlamp

     

    Wouter Sheublin, lui, est le concepteur de cette étonnante Walking Table >

     

     

    walking table.jpg

    Walking Table

     

    Ensemble, Lotty Lindeman et Wouter Scheublin ont imaginé ce fauteuil sculptural (et un tantinet "arachnéen", comme dirait Arielle D.)  >

     

    14_dsc1820b-chair2011-wouterscheublin-5001.jpg

     

    Mélangez un peu de bois, de la corde, du tissu.... et pouf pouf ! On obtient un Stoel 2011 bien plus beau qu'un camion !

     

    chair 2011.jpg

    DSC_1938b-Chair2011-ScheublinLindeman-600.jpg

    DSC_1868b-Chair2011-ScheublinLindeman-600.jpg

    image © Lotty Lindeman and Wouter Scheublin ATOEL et VOETBAL.jpg

    Crédit photos : Lotty Lindeman & Wouter Scheublin

     

  • ARTY SHOW

     

    T O U T A C O M M E N C É

     

    le 19 janvier 2012, au coeur de l'hiver, en prévision du prochain hiver, celui qui ne manquera pas de nous refroidir une fois l'été consommé sans modération. Bienvenue dans le monde de la mode, un monde où les saisons ont toujours un an d'avance, un monde où les hommes se plaignent de gagner moins que les femmes, un monde où les blagues sur les Belges sont passibles de blacklisting à vie, un monde où les rois de la sape se la donnent au Petit Palais, un monde où tout est permis, comme demander à des artistes néerlandais d'achever une fresque en direct pendant un défilé... C'est ce qu'on fait Gijs Frieling et Job Wouters (+ une bardée d'assistants) lors du dernier show Dries Van Noten, à Paris, capitale de la mode, du bon goût, du raffinement, de l'élégance et des mollets enflés. 

    Bon, c'est le moment où je balance des photos qui parleront mieux que je ne le ferai jamais. Show devant ! (jeu de mots également passible de blacklisting dans le monde merveilleux de la mode, la mode, la mode !)

    the sarto 4.jpg

    the sarto 2.jpg

    the sarto 3.jpg

    Crédit photos : The Sartorialist

    NOTEN_MCFF12_0032.jpg

    photo Gijs Frieling 2.jpg

     

    Cela n'aura sûrement pas échappé à vos yeux avertis : certains motifs de la fresque ont été reproduits sur les vêtements... De l'art de son fondre dans le paysage, quoi !

     

    photo Gijs Frieling 3.jpg

    Crédit photo : Gijs Frieling

     

    Et donc sinon, pour la petite histoire, Gijs Frieling est spécialisé dans les fresques hautes en couleurs. Job Wouters, lui, son truc c'est plus la calligraphie. CQFD.

     

     

    photo Job Wouters 2.png

    Crédit photo : Job Wouters

     

    Ensemble, ils ont récemment imaginé un livre intitulé "Vernacular Painting" (publié chez Valiz) auquel vous pouvez jeter un oeil là.

     

     

    photo Job Wouters.png

    Crédit photo : Job Wouters

     

    Last but not least, si vous avez un peu moins de deux minutes à tuer, vous pouvez jeter un oeil à la vidéo accélérée de l'avant-pendant-après défilé Dries Van Noten collection homme automne / hiver 2012 sur le site de l'éminent membre du Club des 6 d'Anvers >

    http://www.driesvannoten.be/videoPrepShowJan2012.php

     

  • NOMADES' LAND

    T O U T  A  C O M M E N C É

     

    à la Star Academy du Design de Eindhoven. Si vous avez aimé la prestation de Lotty Lindeman, tapez 1 !

    (Rhooo... Ben je sais pas comment ils font à la télé pour enchaîner derrière ça, mais là, j'ai comme une sorte de writer's block...)

    Faisons simple. Aujourd'hui, j'aimerais déclarer à ma flamme à une jeune designer originaire des Pays-Bas. Elle s'appelle donc Lotty Lindeman, on peut dire qu'elle a été à bonne école (littéralement), et je propose qu'on se lève tous non pas pour Danette mais pour Tassenkast !

     

    dzn_Tassenkast-by-Lotty-Lindeman-01_squ.jpg

    Tassenkast, chers lecteurs, c'est une collection de valises uniques en leur genre, des valises qui se muent en étagères lorsqu'on les suspend ou en tables de chevet lorsqu'on les pose à côté d'un lit.

     

    dzn_Tassenkast-by-Lotty-Lindeman-06_squ.jpg

     

    dzn_Tassenkast-by-Lotty-Lindeman-041.jpg

     

    lotty-lindeman-4.jpg

    lotty-lindeman-3.jpg

    136-4.jpg

    Intérieur d'une chambre de l'hôtel Lloyd à Amsterdam

     

    Tassenkast, c'est la mobilité au service des intérieurs trop statiques, c'est l'élégance du bois, du tissu et du cousu main, c'est un parfum d'escapade à Londres, Tokyo, Stockholm, Buenos Aires et / ou Dunkerque à domicile... C'est aussi l'incarnation parfaite de la destructuration massive de nos foyers...  Bref, selon moi, Tassenkast, c'est purement brillant.

     

    PS : Lotty Lindeman fait plein d'autres trucs canons que je vous invite à découvrir ici.

     

  • MACADAM COWBOY

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    à Maastricht. Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire un cours d'histoire sur le TUE. J'en serais de toute façon bien incapable. Je devais avoir piscine le jour où la question a été abordée en classe... Si je vous "emmène" à Maastricht aujourd'hui, c'est pour vous faire découvrir un mur. Aucun rapport avec celui de Berlin, vous vous en doutez. Non, le mur, dont j'aimerais vous entretenir est celui de la galerie F65. Qu'est-ce qu'il a de si spécial ? Il a tout simplement été récemment rhabillé par l'artiste John Franzen avec trois bandes (rien à voir avec Adidas) de goudron qui forment un haïku (c'est le nom de l'oeuvre) que je trouve d'une élégance folle. Pas sûr que vous me suiviez sur ce coup-là, mais je vous montre quand même >

    f367edd64f5f02081cca500d7fde2595.jpg
    a135c3aa2b31566acd746dfae818d1da.jpg
    22563433c9ef5c5d6bcbe2d2fcfea92f.jpg
    cf2574c1aa211cbbd51c078d72b3e7b5.jpg
    2242289ee62a6696e9b9af1eb1e59738.jpg
    b5eaa164f0e948c334b19a3fc3c90095.jpg
    Crédit photos : Daniel Van Hauten
  • BOOMBAASTIC

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    comme dans un Skitsch. Maarten Baas, le petit prodige du design qu'on ne présente plus, mais dont voici un chouette portrait en noir et blanc...

    b5c172f303381e3c4b8128f019fe5192.jpg

    ... s'invite désormais sur nos tables basses avec un service à thé / café tout blanc, baptisé The Haphazard Symphony, tout rond et too cute édité par Skitsch, le spécialiste italien du "online shopping of good design" (c'est comme le Port-Salut, c'est marqué dessus).

    7be149082eddc3d8726df305c4755775.jpg
    fc9376d894f4c7a8acab6941406f369c.jpg
    4fb7232568d8cb30959766f56155400b.jpg
    310951be0ae2f4b6f7f525b5782c4883.jpg
    356802ae2779bab3938f355c26a3b79c.jpg
    cdeb78b8f6dcbc5da6cf5b01ba50ed06.jpg

    Après nous avoir vendu du Liberty et de l'indigo, le concept store Merci mise actuellement tout sur le blanc, alors c'est le moment de se lâcher, de faire tourner les serviettes - blanches, bien sûr - et d'inviter Alice & co pour une tea party à l'ombre des jeunes figuiers en fleurs. Cheers !

  • UTILITAIRE DU TEMPS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    en 1926. Les années sont folles et Hema ouvre alors son premier magasin à Amsterdam.

     

    af4d7b9992decc5f430737de0036a017.jpg

    L'idée : améliorer le quotidien de chacun avec une gamme de produits simples mais de qualité à 10, 25 ou 50 centimes. 84 ans plus tard, on prend les mêmes - ou presque - et on recommence... à Paris, dans le quartier des Halles. Inutile de préciser qu'il vaut mieux éviter le samedi pour se glisser dans les rayons Beauté, Manger, Cuisiner, Dormir, Bureau, Bain, Enfant et Bébé... Mais à l'occasion, je vous invite à pousser la porte (ou plus exactement à vous présenter devant le détecteur qui vous ouvrira automatiquement les portes - si, si, soyons précis). Pourquoi ?

    1) parce qu'on a toujours besoin de basiques pour la maison (demandez à Sharon)

    2) parce qu'on n'a pas tous une voiture pour faire une virée à deux, tous les deux sur les chemins qui mènent à Rome et chez Ikea

    3) parce que les petits prix sont nos amis (et qu'il faut les aimer aussi...)

    4) et enfin, parce que c'est le genre de magasin qui réserve toujours une ou deux bonnes surprises  (et à part le Schtroumpf grogon, on aime tous ça, non ?)

    f3bd7a41a9e4708fcf4051f00496d184.jpg
    b3ab7b61a894aa488f1c7625461177be.jpg
    05e7fbeab4666f252f32bf8d7f8d8f3b.jpg

    Puisque vous avez été sages (ou pas, mais on s'en fiche) je vous offre quelques images. Toute la subtilité de la phrase précédente réside dans l'adjectif indéfini "quelques"... J'ai trouvé peu de photos sur le site et sur la Toile. Pour compenser, j'ai donc photographié des articles (photo de photo = photo²) dans le petit catalogue que la gentille (il faut le souligner) hôtesse a glissé dans mon sac.

    2cf0007e3ddbe0c39f27e50e6eface42.jpg
    VERRE A VIN / 1,75 €
    (= bonne surprise pour mettre
    de l'eau dans son verre à vin tous les jours) c5b55da3ca930b19a575ac3d3871d622.jpg
    RAISINS SECS 220 G / 1,75 €
    (= bonne surprise "Vous parlez Danois, Simon ?)
    8dafeeea92c2b5c06f8513faf05c1c75.jpg
    LAPIN EN PELUCHE / 6 € 
    73ef48514525824deefda26a9746dd6f.jpg
    TABLIER / 7€
    (= bonne surprise pour les fans de cuisine et de Buren)
    0f449a02f65de004b947e52b04ad7d66.jpg
    BOUGIES 12 UNITES / 4€
    c1ae6192bf6bd460f5aaa16a8dab2b4e.jpg
    LOT DE 2 TORCHONS ET 2 ESSUIE-MAINS / 5€
    2152af2f4a1b60b4402fa61465b24429.jpg
    BODY / 4€
    (= bonne surprise pour les BB qui n'ont pas le permis)
    HEMA
    118, rue de Rambuteau - 75001 Paris
    ou
    Centre commercial Euralille, 59000 Lille
  • BEAUTOX

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une idée lancée parmi tant d'autres lors d'une foire d'art contemporain en Italie, à savoir combler les rides creusées par le temps assassin dans la chair des bâtiments qui nous entourent avec... des Lego ! Portée par l'enthousiasme immédiat du public, l'idée s'est rapidement muée en projet d'envergure internationale.

    cba5b1e6329864c8f5b5fbc00d0d8d16.jpg

     

    110e24b75cd1b657f7de1393e99f8e62.jpg

    Aujourd'hui, les fans de Dispatchwork sévissent aussi bien en Europe qu'en Amérique ou en Océanie. De Berlin à Quito, d'improbables maçons s'amusent (car il s'agit avant tout d'un jeu) à panser les plaies et à réparer les fractures architecturales d'édifices plus ou moins grièvement blessés. Regardez, et dites-moi franchement : c'est pas la classe internationale ?

    7c395886a8f6e3d64593256f2a59627f.jpg
    Linz, Autriche 
    9c16350bf0e14f54309a3445cb1ccf83.jpg
    New York, USA
    086a3c37d05e2694a5a73570c6e30ef4.jpg
    Toulouse, France
    1cabf952b2faf6913ea283f774d9b256.jpg
    Amsterdam, Pays-Bas / Arhus, Danemark
    155abbce41d6d2cdf27e967b00636cad.jpg
    Quito, Equateur
    5b9e08ddcbf91effd5e20b0110d0e474.jpg
    Genk, Belgique
    d047b0479ec5fe46cd4be120b86763fc.jpg
    Tel Aviv, Israël
    0cfb0ef5684a20d73d525497f1053a13.jpg
    Londres, Royaume-Uni
     
    527d64ac7c455926a58f585db52e9a72.jpg
    Bâle, Suisse
    Crédit photos : Dispatchwork

    Comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, sachez que vous êtes allègrement conviés à exhumer vos vieux Lego et à aller faire mumuse dans la rue. Avouez que rejoindre la communauté des Dispatchers Worldwide, c'est quand même beaucoup plus drôle comme résolution que d'arrêter la clope... non ? 

     

  • MARAVILLOSA

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une envie de publier une note sur mes vases préférés... mais il y en a tellement que j'ai très vite laissé tomber l'idée. Enfin... Faut quand même que je vous parle de Mara Skujeniece et de sa collection de vases Spool.

    Mara S., c'est une brillante créatrice d'origine lettonne qui possède sa propre agence de design et qui enseigne à la Design Academy de Eindhoven. En gros, c'est le genre de personne brillante qui en voyant ça >

    b4605f388332755bd7e94ad6f2f3f0fc.jpg
    77248d12d89c608b1e9c04184e829d8c.gif

    ...se dit : Tiens, je vais faire ça... >

     

    b75589a3c533dc369edc11eba54979a4.jpg

    et réussit à obtenir ça >

     

    4d84efb10d1d1c1e0a7d7883074ab96b.png

     

    a30922fb57caec00d563182ec7ac685c.jpg

    J'adore. Tout simplement. C'est beau, c'est blanc, c'est pur, c'est simple et compliqué à la fois, c'est fait main, ça se décline à l'infini, c'est sublime. Tout comme le reste de ses créations :

     

    b4825dd6b0ad024de4627d57c8befdab.jpg
    46a92ea0fdfb4ed651fd406bf83a95cf.png
    23d88b383c9ec8cd7722c1d8f94776c5.png
    Armoires et étagères en bois inspirées des cabanes lettonnes
    463ef7713840bd0c289b1284a753a30a.jpg
    Vaisselle en porcelaine blanche subtilement illustrée
    Collection Homeland
    2df2977a0cb0164cfa045a0d752276cb.jpg
    Vaisselle en porcelaine délicatement colorée
    ba78e0946090babac00e26b66febe6ef.png
    Sculptures en porcelaine
    inspirées des sculptures en bois lettonnes
    ec9f696ebfeee12a54dbeca9835be3ed.jpg
    Etc, etc, etc... etc
    Je vais arrêter là, sinon, je vais y passer des heures...
    Si j'étais ado, je crois que j'accrocherais des posters de Mara dans ma chambre tellement je suis fan !