photomaton

  • DANS LA PEAU DE JOHN MALKOVICH

    T O U TAC O M M E N C É

    en 1934 sur l'inititative de trois mousquetaires et d'une milady : les frères Jacques et Jean Lacroix, tous deux hommes de presse, Robert Ricci, le fils de la célèbre styliste, et Germaine Hirschefeld alias Cosette Harcourt. A l'heure où les grands studios de photo de la capitale ferment faute de clientèle, ils décident d'ouvrir un atelier de portraits d'art.

    harcourt.jpg

    Le Studio Harcourt est né et devient un passage obligé pour toutes les vedettes. Il impose sa griffe : un noir et blanc sobre, nimbé d'une lumière diffuse qui place les sujets photographiés au coeur d'un halo vaporeux. Mythique.

    large_c4a77bd7019310fca8d14403f37c7ee700cffd0a.jpg

    Josephine Baker

    RMN_Michele-MORGAN-24x30-1947_HD_galleryphoto_paysage_std.jpg

    Michèle Morgan

    RMN_Gerard-Philipe-07-519648_HD_galleryphoto_paysage_std.jpg

    Gérard Philippe

    RMN_Simone-Signoret-07-523058_HD_galleryphoto_paysage_std.jpg

    Simone Signoret

    RMN_Romy-Schneider-07-519685_HD_galleryphoto_paysage_std.jpg

    Romy Schneider

    Après avoir connu la prospérité, la Seconde Guerre mondiale, la naissance du star-system et la consécration, le célèbre studio évite de justesse la faillite en 1990 grâce à Jack Lang qui fait racheter par le biais de son ministère les 5 millions de négatifs archivés par Harcourt depuis le début des années 30.

    Vingt ans plus tard, le studio est toujours là. Les Jean Dujardin et autres Mélanie Laurent ont pris la place des Gabin et des Simone Signoret devant l'objectif...

    cc1a6edb4c1aacc1.jpg

    Sabine Azéma

    large_b46c7cd3fe4fadbc6e4acb593c4585c2efa60644.jpg

    Tomer Sisley

    large_79237c871f437b07cbfbaab2077d7f5253a7ada3.jpg

    Isabelle Carré

    large_29307d3bc7e38cf4d323268e1f322bd2217b0145.jpg

    Jean Dujardin

    Et (j'en arrive au but de cette note...)  depuis quelques semaines, le commun des mortels peut s'offrir son quart d'heure de gloire grâce à une cabine de type Photomaton qui, moyennant 10 euros, vous délivre un portrait 10x15 ou une planche de 4 photos (jusqu'à 3 essais possibles) en quelques minutes seulement. Pas de signature emblématique en bas de la photo, mais halo garanti !

     

    cabine-photo-harcourt-1753088.jpg

    Crédit photos : Studio Harcourt

     

    A Paris, deux cabines sont actuellement à la disposition du public  : au MK2 Bibliothèque et chez Franck et Fils. D'autres devraient voir le jour prochainement en région. (Et là, je continue de me demander ce qui est pire : "en région" ou "en province" ? Bref) Alors à vos marques... Prêts ? Shootez ! Et hop, je sais déjà ce que je vais offrir à mamie pour son prochain anniversaire... !

     

    PS : sachez que pour 5000 €, vous pouvez louer une cabine et tirer le portrait de 700 amis. Sinon, il vous en coûtera 900 € pour un portrait "Instant" réalisé en 1 heure chez Studio Harcourt ou 1900 € pour un portrait "Prestige" réalisé en 2 heures.

  • OBJECTIF NUL

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    comme ça >

    1346e8b22b4cbd7ffbafb419fef444b2.jpg

    Quelques mois (heures ?) de réflexion et un "SuperStarck" à la rescousse plus tard, voilà le résultat >

    24845df906d00f4b87671eb5fd7f27e4.jpg

    La société Photomaton a dit banco et s'est adjoint les services d'un ponte du design pour tirer un nouveau portrait à ses cabines. Bon, pourquoi pas... C'est vrai que l'ancien appareil donnait un peu envie de pleurer - ce qui, vous en conviendrez, est fâcheux compte tenu de la fonction dudit appareil. Mais que dire de la nouvelle bête ? Le premier mot qui me vient à l'esprit, c'est... mouais. Le tabouret réglagle en hauteur a été remplacé par un tabouret translucide (une fantaisie désormais possible, puisque grâce à ses nouveaux capteurs intelligents,  la machine évalue la distance et la position du sujet, autrement dit, c'est la machine qui s'adapte au client et non l'inverse). Ce nouveau trône sera disponible en plusieurs coloris. C'est super, mais enfin y a pas de quoi déboucher le champagne non plus... La façade, elle, est plus lisse, plus sobre, plus moderne, etc... Mais j'ai envie de dire : encore heureux ! C'est le but d'un lifting sur une septuagénaire, non ? Bref, vous l'aurez compris, je ne raffole pas du Photomaton + by Starck. L'ancien était moche, mais on avait appris à ignorer sa présence. Le nouveau est sobre, il se fondra sûrement mieux dans la paysage (reconnaissons-lui au moins cette qualité), mais il n'a pas de quoi casser deux jambes à un passant.

     

    1dffe10afa4244077c54afbd95f1a5dd.jpg

    Allez, allez... Oublions l'intérieur et glissons-nous à l'intérieur ! Car c'est là que se trouve les vraies nouveautés. Le Photomaton 2011 est notamment équipée de la 3G, ce qui permettra aux utilisateurs d'envoyer leur bobine à qui n'en veut par email ou de la publier sur le Web en quelques secondes. Quant à l'écran, il sera tactile, et l'interface, nous dit-on, accessible à tous (on verra ça quand ma grand-mère fera renouveler sa carte d'identité !) Ah oui, et puis sinon, on pourra toujours se taper des délires de sale gueule pour... pour combien au juste ? Les tarifs vont-ils rester les mêmes ou va-t-on nous faire payer l'intervention du Maître ?

     

    c959c9e3a649cdb134641c478855c2f0.jpg
  • FLASH-BACK

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une trouvaille au fond d'une boîte toute cabossée... Au milieu des photos de famille - à la mer, à la montagne, à la campagne - erraient des portraits rassemblés par 4 sur du papier jauni datant de l'ère préhistorique pré-numérique. Je ne vais pas sortir les violons, mais quand même, ça avait une autre gueule !

    183b3e3e8af67d250af022fcdc54a7d6.jpg

    Les bons vieux photomatons ont déserté les entrées de métro et les galeries marchandes (à Paris, il en reste une à l'entrée du Point Éphémère), mais... mais... si vous possédez une webcam, vous pouvez faire un saut dans le temps en vous connectant à laphotocabine.com. L'avantage, c'est que vous n'avez pas besoin d'insérer 25 francs (!) à chaque fois. C'est inutile, mais plutôt amusant, et ça donnera peut-être des idées aux plus inventifs/tives.

     

    f02bb2d9b84db78679bbf092bceb2c2f.jpg
    Je crois que je vais aller brancher l'imprimante, moi...