03 mai 2012

HOMME SWEET STUFF

T O U T A C O M M E N C É

avec un poster de MC Solar et une pendule en plastique à fond interchangeable. Oui, j'ai été une victime de la mode moi aussi. Non, je n'ai pas toujours eu des murs blancs avec des photographies d'art. Oui, j'ai eu des murs couleur saumon avec des visages célèbres en format géant. Et oui, quand j'avais 16 ans, j'ai inventé le poster-avec-horloge-intégrée-effet-3-D-garanti-à-la-Valérie-D. (Vous prenez un poster, vous découpez un rond dedans, vous ne jetez surtout pas le rond en papier, vous placez le rond en papier à l'intérieur d'une horloge ronde, vous fixez l'horloge en question à la place du trou découpé dans le poster, et... ta da ! Votre vie change. Assurément. Je me tiens à votre disposition pour de plus amples renseignements)

Bref. Tout ça pour dire que j'ai toujours aimé bricoler, transformer, redonner du sens, de la vie et de la beauté aux vieilleries qui m'entourent. Alors je chine, je récupère, puis je sors ma boîte à outil, j'étale une bâche en plastique, j'accepte les regards réprobateurs de mon chat qui n'apprécie qu'à moitié de vivre, même temporairement, dans un atelier... et je ponce, je peins, je vernis, je visse, je dévisse, je grogne, je souris, j'oublie tout, et ça me fait du bien.

Au cours des dernières semaines, mon chat a vu défiler un pupitre, des piètements de tabouret, des tables de chevet, des chaises en bois, un portemanteau...

RETROLOGIE 012.JPG

photo3.JPG

photo2.JPG

photo4.JPG

Crédit photos : Homme Sweet Home

 

Il faut bien le dire : tous ces petits meubles avaient plutôt mauvaise mine quand je les ai connus... Depuis, ils ont retrouvé des couleurs et un peu d'éclat. Ils sont prêts à commencer une nouvelle vie, comme moi... et ils sont visibles sur le site de Bel Ordinaire parmi un tas d'autres charmants objets du temps jadis.

bureauseb3.jpg

tabourets.jpg

chevetsseb.jpg

chaises_scandi_seb.jpg

porte_manteauseb.jpg

Crédit photos : Bel Ordinaire

 

Si vous n'avez pas trop envie de vous promener sous la pluie, allez faire un tour sur la Toile, il paraît qu'on y fait de merveilleuses rencontres ;)

 

https://www.facebook.com/BelOrdinaire

 

17 décembre 2011

HOT HOTTE #3

 

T O U T A C O M M E N C É

 

par le commencement, à savoir une note intitulée Hot Hotte #1, suivie d'une note judicieusement intitulée Hot Hotte #2 (j'insiste sur "judicieusement", car je ne suis pas peu fier de moi)... Aujourd'hui, troisième et dernier volet consacré à 3 boutiques en lignes de meubles et objets rétro où les bonnes idées ne manquent pas pour faire (ou se faire) plaisir à l'occasion (ou pas) de ce Noël qui nous tend les bras...

J'ai léché les élégantes vitrines virtuelles de Rien A CirerLes Têtes Chercheuses et Pssstt, et voilà ma sélection.

 

RIEN A CIRER

 

 

caisse-a-outils-electric- 45 euros.jpg

Caisse à outils, 45 €

fauteuil-en-rotin- 140 euros.jpg

Fauteuil en rotin, 45 €

armoire-de-toilette-minette 150 euros.jpg

Armoire de toilette, 150 €

burea helmut 460 euros.jpg

Bureau, 460 €

desserte- 220 euros.jpg

Desserte, 220 €

chaise-knoll 120 euros unité.jpg

Chaises Knoll, 120 € l'une

 

LES TÊTES CHERCHEUSES

 

fauteuil_coiffeur1 185 euros.jpg

Fauteuil, 185 €

lampepiednoir 58 euros.jpg

Pied de lampe, 58 €

 

Vase_50_3 56 euros la paire.jpg

Paire de vases, 56 €

Table_ronde_blanche 62 euros.jpg

Table d'appoint, 62 €

bureau1-2 220 euros.jpg

Bureau enfant, 220 €

artoff152-94b35.jpg

Luge en bois, 36 €

 

PSSSTT

 

 

paire 180 euros.png

Paire de tabourets, 180 €

500_____porte-revue5_1590 80 euros.png

Porte-revues, 80 €

500_____BUREAU_BLEU3_1839 540 euros.png

Bureau, 540 €

 

Crédit photos :

Rien A Cirer /

Les Têtes Chercheuses /

Pssstt

16 décembre 2011

HOT HOTTE #2

T O U T  A  C O M M E N C É...

Allez, soyons fou, zappons l'intro habituelle et plongeons directement au coeur du sujet épineux du moment : les cadeaux de Noël, le retour.

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir une nouvelle sélection de meubles et objets rétro en provenance de Little Vintage, L'Atelier de Mr Jacques, Viviane Vintage et Lucine Vintage. Disons que ça change de Hello Kitty et compagnie...

 

LITTLE VINTAGE

 

lapin-bois-1950 8 euros.jpg

Lapin en bois, 8 euros

ensemble-rotin-rocking-chair-crochet pour enfants 152 euros.jpg

Ensemble en rotin pour enfants, 152 €

bambi-canova-a-bascule 130 euros.jpg

Bambi à bascule, 130 €

planche-de-12-paires-de-lunettes 20 eutod.jpg

Planche de 12 paires de lunettes pour enfants, 20 €

 

L'ATELIER DE MR JACQUES

veilleuse-toucan 250 euros.jpg

Veilleuse toucan, 250 €

walkman tenson 25 euros.jpg

Baladeur Tenson, 20 €

lampe-boule-jaune 55 euros.jpg

Lampe boule, 55 €

banquette-annees-60 275 euros.jpg

Banquette, 275 €

 

VIVIANE VINTAGE

Armoire_ à pharmacie 120 euros.jpg

Armoire à pharmacie, 120 €

Etag__re_style_T_4e6f5ece9ae74 60 euros.gif

Etagère murale, 60 €

Lampe_de_table_c_4ed4b2b2c8d8c 30 euros.jpg

Lampe, 30 €

 

LUCINE VINTAGE

service-sauces 35 euros.png

Service à sauces, 35 €

 

miroir-rotin-cloute 45 euros.png

Miroir en rotin clouté, 45 €

 

reveil-violet 30 euros.png

Réveil, 30 €

porte-oeuf-jaune-3 45 rutpd.png

Porte-oeufs, 45 €

cendrier-tripod 100 euros.png

Cendrier tripode, 100 €

 

Crédit photos : Little Vintage /

L'Atelier de Mr Jacques /

Viviane Vintage /

Lucine Vintage

14 décembre 2011

HOT HOTTE #1

T O U T  A  C O M M E N C É

lorsque j'ai voulu régler mon maigre assortiment de chaussettes multicolores chez Uniqlo. Tout absorbé dans mes pensées et dans le dernier album de Charlotte Gainsbourg que j'étais, je ne les avais pas remarqués en entrant dans le magasin... Je veux parler des 378 personnes qui faisaient la queue aux caisses pour troquer leur carte bleue contre des pulls en cachemire bradés qui trouveront bientôt leur place... sous le sapin... Le sapin ? Mais oui, bien sûr ! Tous ces gens qui s'excitent autour de moi s'excitent car, contrairement à moi, ils savent. Ils savent qu'on est en décembre, ce qu'ils vont manger le 24 au soir, ils savent ce qu'ils vont s'offrir le 25 au matin, ils savent, ils savent, ils savent... que Noël approche. Noël, joyeux Noël, bons baisers de l'Île-de-France ! Et vlan. Prends Noël dans ta face. (Et va reposer tes chaussettes là où tu les as prises sans passer par la case départ et sans prendre 20 000  francs)

Cette année, je laisse la foule aux fans d'Edith P., le Printemps aux hirondelles, les bûches à Danièle T. et les chocolats à Sabine P. En revanche, à moi la Toile et à vous mes coups de coeur dénichés dans mes boutiques de meubles et objets rétro préférées pour un Noël 100% old-school !

Aujourd'hui, je vous invite chez Baos, chez Edmond et chez Les Happy Vintage. Bon, les objets que j'ai sélectionnés dans chacune de ces boutiques ont peut-être été vendus à l'heure où j'écris ce billet, mais voici a few of my favorite things...

 

BAOS

 

chaise-gerrit-rietveld 55 euros.jpg

Chaise, 55 €

coussin  25 euros.jpg

Coussin, 25 €

IMG_3907-banc-ecolier 150 euros.jpg

Banc, 155 €

SAC-PERLES 60's 45 euros.jpg

Sac en perles, 45 €

 

EDMOND

chaise enfant Eames 160 euros.jpg

Chaise enfant Eames, 160 €

porte-parapluie 70 euros.jpg

 

Porte-parapluies, 70 €

bout de canapé 95 euros.jpg

Bout de canapé, 95 €

bois de renne 55 euros.jpg

Bois de renne, 55 €

 

LES HAPPY VINTAGE

 

Casalino-junior-120 euros.jpg

Chaise enfant Casalino, 120 €

Devidoir-de-scotch- 20 euros.jpg

Dévidoir de ruban adhésif, 20 €

Chaise-Pop-vert-pomme-40 euros.jpg

Chaise, 40 €

Miroir triptypque 80 euros.jpg

Miroir triptyque, 80 €

 

Crédit photos : Baos / Edmond / Les Happy Vintage

 

01 décembre 2011

FERME TA BRAGUETTE ET MONTE LE SON

 

T O U T  A  C O M M E N C É

par une grosse envie de planche à découper. Non, je rigole. Ma superficialité a ses limites. Pour être tout à fait franc, je me fiche des planches à découper comme de l'an 40 (tant qu'elles ne sont pas en bois et que la moitié de l'Alsace n'a pas disséminé ses germes dégusté une tarte flambée dessus avant moi...). Néanmoins (cherchez l'erreur), c'est bel et bien de planches à découper dont j'aimerais vous parler aujourd'hui. Parce qu'un peu de légerté n'a jamais fait de mal à personne, parce qu'il y a des gens dont c'est le métier d'en créer (si, si) , mais surtout parce qu'en furetant sur le site français de Urban Outfitters, je suis tombé sur ces créations "esthéticalement" sympathiques de Joseph Joseph (vendues en exclusivité sur le site susnommé) >

 

planche à decouper joseph joseph sur urbanoutfitters.jpg

5533411590002_Assort_l1.jpg

5533411590000_Red_l1.jpg

 

5533411590026_Assort_l1.jpg

Crédit photos : Urban Outfitters

 

Et tel un DJ aux platines du design, je profite de cette intro musicale pour enchaîner avec la présentation d'un autre morceau de choix : les écouteurs YI de Ji Woong (qui, à ma connaissance, n'ont malheureusement toujours pas trouvé de distributeur) parce qu'ils sont canons, et parce que je me rends compte que, depuis le retour des cache-nez, c'est vraiment une super idée.

 

yi_earphones2.jpg

3468911995_2f4923bdd3.jpg

yi_earphones4.jpg

Crédit photos : Ji Woong

 

Sur ce, je vais refermer le site de Urban Outfitters, je vais continuer à couper mes tomates sur ma vieille planche Ikea, et avec l'argent économisé (!), je vais m'acheter une place pour le prochain concert de Feist et / ou Metronomy. Question de priorités ;)

 

13 juillet 2011

ACE DE COEUR

 

T O U T  A  C O M M E N C É

je crois, par l'apparition d'une moustache résolument rétro au-dessus de ma lèvre supérieure... (en dessous, ça aurait été louche...) Bref. Depuis, je me prends à rêver de voyages vers des terres inconnues et arides où palmiers et cactus se côtoient en toute simplicité, sans jamais se faire de l'ombre... Oui, c'est ça : on dirait qu'on est en 1950 et des poussières, que je m'appelle James, Montgomery ou Cary, que le tournage du dernier John Huston m'a éreinté (heureusement que la petite Angelica était là pour amuser la galerie entre deux prises), et que l'idée de regagner mon immense villa de Bel Air me déprime... Devant moi, sur la route, un immense billboard m'annonce qu'un nouveau motel vient d'ouvrir à Palm Springs. Ace, Ace... Ce nom me dit quelque chose. Ce doit être ce motel dont parlait Natalie l'autre soir à table. Sans m'en rendre compte, j'ai déjà mis mon clignotant pour tourner à droite. Ma Mustang (un cadeau de Greta pour mes 40 ans) soulève des nuages de poussière tandis que je m'enfonce sur les petites routes secondaires du Comté de Riverside...  A la radio, Billie Holliday supplie qu'on l'aime ou qu'on la quitte (Love me or leave me). Ca y est, j'aperçois l'enseigne du motel... et quelque chose me dit que c'est pile ce dont j'avais besoin : un lieu où je me sente comme à la maison, sans y être vraiment.

866a19c3e743741e442999bcffb8e110.jpg
d41a6da21d43a17d1b4e5436ad1d68fb.jpg
fc4d4a9cb24e618f581f90c4541fdb06.png
d1d0edcd4c2bfc71a96c75b5903e348e.jpg
2711b2b10358a87d7e3314d3384bbf5f.jpg
f9b4ec1e3d0090687904075e2f6cde2e.jpg
d2b7779b8302a6f2efd7ccc4afafc6ee.jpg
65ad03f7c3a1e3e4061adaf3df31ae0d.jpg
75dfe809eba5495f863cbc89ea52fd5d.jpg
d78f05141dbba9668828339f76d70943.jpg
0f126ea9c0e5c8fa1a48be4a57e04b34.jpg
5e5f394ce4e4121f5768b99862b634e3.jpg
40a043764e5f8e4973b692c6d53a03c9.jpg
ACE Hotel
701 East Palm Canynon Drive
Palm Springs, CA 92264, Etats-Unis
 
 

21 juin 2011

LES TÊTES CHERCHEUSES

 

T O U T  A  C O M M E N C É

… aujourd'hui même ! Mes amies Les Têtes Chercheuses ont enfin réalisé leur rêve, celui d'ouvrir une boutique en ligne de meubles et objets "qui nous parlent d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître". Passionnées de déco et de chine, les TC (pour les intimes !) ont toujours aimé partager leurs coups de cœur. Vous êtes désormais tous conviés dans leur univers qui fait la part belle aux belles choses !

 

Comptez sur elles pour vous présenter leurs coussins et cousines…

81edaf81f3875621b706784db410f658.jpg

… pour faire tourner les tables…

 

b031963e87e09d5c6bcd149a66731dcd.jpg
1d40cc70a53848d219aab6deb0c9a37a.jpg

… pour faire communiquer les vases entre eux…

99ab90c011e6ec4a4046fd7c823b7ade.jpg
658dc4af7a16a1b1c6804141bd531657.jpg

… pour basculer de l'autre côté du miroir…

 

0ecf42fe673070285b3af0cd334d90b3.jpg

 

... pour mettre les petits plats dans les grands...

 

4f8a7563ee8211cbcbfe1ce18f0b966c.jpg
0676f1bcf5882dc70c397723f3755b44.jpg

 

… pour mélanger les torchons et les serviettes…

 

 

10e3b2cdbd9d7ca4d191786ea89fca1b.jpg

... pour vous mettre dans de beaux draps... 

 

 

 

b849d0f2e1dedb3ae9f1b69ea05caf79.jpg

 

… pour mettre des oreilles sur vos murs…

314d8828f3a4cd824b8d536679d6e3f3.jpg

… pour apporter de la lumière et de l'action…

05f185e2e79a4e06228ea4f7ba9055e9.jpg
2e6f49f22b8f6fc63f08746dd93d5d35.jpg

… pour retourner vos vestes…

 

dedee8efbbd76f1defa21c5629da4400.jpg

… pour couper l'herbe sous les pieds (des chaises !)…

 

04de5b0fc66b3430053a1cf7ec897961.jpg
079627263c7b56f7f16f4d614d71b822.jpg
9d589e95adab8e3c90140e36caf381c2.jpg
492fe7574d1540a146cce6ae65016780.jpg

... et pour vous en mettre plein les mirettes avec leur site beau comme un camion !

 

Pour célébrer le lancement de leur boutique en ligne, les Têtes Chercheuses vous invitent à découvrir leur boutique éphèmère le samedi 25 juin 2011, entre 14 - 19  heures au 108, rue Jean-Pierre Timbaud (métro Couronnes).

 

 

LES TÊTES CHERCHEUSES

Meubles et objets vintage

www.lesteteschercheuses-boutique.com

contact@les-tc.com

 

Crédit photos : Les Têtes Chercheuses

18 mai 2011

THÉ OU CAFÉ ?

 

T O U T  A  C O M M E N C É

- je l'ai déjà dit hier - par un week-end à Budapest. A la fin du 19e siècle, la capitale hongroise était (à l'instar de Vienne) une ville à cafés. Notables, artistes, écrivains, journalistes... Plus d'un million de citadins se retrouvaient quotidiennement dans les élégantes institutions de la ville. Aujourd'hui encore, le New York et le Central ne désemplissent pas. Bon, on ne va pas se voiler la face, à l'intérieur, on rencontre surtout des touristes... Comme moi, quoi.

Si vous voulez bien me suivre, j'aimerais vous faire visiter (en images) deux cafés budapestois très différents mais tout aussi charmants l'un que l'autre.

Pour commencer, direction la place Vörösmarty et le salon de thé Gerbeaud avec son cortège d'ors, de stucs, de pampilles, de rideaux... et sa farandole de pâtisseries à déguster sans modération.

 

ff654788435bc33c95a1fecfa58649c9.jpg
97f69f0e45bcadf350bb1ff91fa88c9f.jpg
27143fd473d0ad82becb3e97fedcbd03.jpg
bcd0164514147dfddb49050b5550c8da.jpg
bc2c137efe6007baf5657f9a113e496f.jpg 
7b948e2582d00fd79c5b0e4c2f499f8b.jpg
a3240d8e6ab1b4951d6ee3f80bf3d50a.jpg
9ac00eda9a6abd65782cb98fef62e396.jpg

Et maintenant, cap sur le Taskaradio Eszpresszo, un café résolument pop qui offre un contraste assez saisissant avec l'église située juste en face. La devise de la maison pourrait être "Plus de couleurs, tu meurs !", et on s'attend un peu à voir Aghneta et Anni-Frid sortir des toilettes à tout moment... mais justement, c'est ça qui est chouette !

 

020d69b1772b7b42340089b008099c57.jpg
aa7472952d929b39b61b433927d94505.jpg
c134b3518815d8a58007ce16d0f48c51.jpg
d66aa2cf3db7758d4864f0fefe0d6201.jpg
3388953c03c4dec0cc1dd9f5a4e0e9b0.jpg
0393ca7edbbc28c66cade48b3d64d0a9.jpg
49f9ef9ee12ddf3bf9e0e209700481f4.jpg
Crédit photos : HommeSweetHome
Je ferai prochainement une note
avec un petit carnet de bonnes adresses...
A suivre, donc.

10 mai 2011

TRUE COLORS

 

T O U T  A  C O M M E N C É

par la rénovation d'une demeure datant de la fin du 19e siècle, sur l'île grecque de Nisyros. George Koukourakis, architecte et propriétaire des lieux, a osé la couleur du sol au plafond, et le résultat est stupéfiant. Petite visite guidée des lieux dans les chaussures virtuelles de Michel Pastoureau...

faa0577b0688fd50c722b2794df6d440.jpg
"Avec le blanc, son compère, le noir nous a construit
un imaginaire à part, une représentation du monde véhiculée
par la photo et le cinéma, parfois plus véridique que celle
décrite par les couleurs."

 

1e38216289033712213d30155ea4c1ec.jpg
"Le rouge, c'est le feu et le sang, l'amour et l'enfer."
"Le blanc, partout, il dit la pureté et l'innocence."
f79606ee6c8e45023e2901ec844b6df4.jpg
"Le rouge est une couleur orgueilleuse, pétrie d'ambitions
et assoiffée de pouvoir, une couleur qui veut se faire voir
et qui est bien décidée à en imposer à toutes les autres."
55bdb21ca49f4815423659edb008294f.jpg
"Etant tombée très bas,
et ayant commencé à se relever doucement,
cette couleur-là ne peut que se redresser.
Le jaune a un bel avenir devant lui."
b4763e5558a8cec7841dce5528def1e7.jpg
"Le vert [...] cache bien son jeu."
1bc2c92e2b6d3c33773b6a93c39c62c6.jpg
"Parler de "couleur rouge", c'est presque un pléonasme !"
83536a852ec17aa7c8e4902cf0c771d6.jpg
"Une couleur, c'est un ensemble de symboles et de conventions. 
[...] Une couleur n'existe que parce qu'on la regarde.
Elle n'est en somme qu'un pure production de l'homme."
bb10eac17ca06624979e88b4b65d38c1.jpg
643a683d67ab58f11728a9bf4cb7ba9c.jpg
"Comme il est docile, comme il est discipliné !
Le bleu est une couleur bien sage,
qui se fond dans le paysage,
 et ne veut pas se faire remarquer."
Crédit photos : Vangelis Paterakis pour Yatzer
Citations extraites de "Le petit livre des couleurs"
de Michel Pastoureau et Dominique Simmonnet

04 mai 2011

LA LIFE DE CHÂTEAU

 

T O U T  A  C O M M E N C É

par une crise de conciergite aiguë, traduisez : un accès de curiosité. Je plaide coupable, Votre Honneur. Oui, je l'avoue, j'adore voir "comment c'est chez les gens". Bon, je ne rêvais pas particulièrement de voir à quoi ressemblait l'intérieur de l'artiste américain Moby, mais quand j'ai vu que le New York Times proposait de jeter un oeil à sa nouvelle demeure... disons que je ne me suis pas fait prier.

Moby a quitté son appartement new-yorkais pour s'installer dans une réplique du Château Marmont surplombant le Réservoir de Hollywood. Le choix est discutable, mais le coeur a ses raisons que la raison ignore... A l'intérieur, ça manque un peu de vie, mais j'aime assez le côté garçonnière chic et clean du lieu. Ah oui, et puis ça fleure bon les années 50-60, donc... suivez le guide.

3ff2a9cdf71556c742a40d5ff5f7736a.jpg
17f5aac1d901b4c5c3842ccd4836e551.jpg
17b6d01177e375969fb7b3ca376eb874.jpg
b57e1333c244b6c17d0f90ecc7893ed0.jpg
1382ea9f02647ac93357976f239fdefa.jpg
6490f19262b44f937c11e7bc45df12ba.jpg
96385cdfad232230102d49ee7dd968b5.jpg
fdbb6e3d0a7818f0cd947e8e4dc7ceac.jpg
9d200714b16d586402dd91ae0af660ec.jpg
85dd9c9e73220695a81bd7306d96018c.jpg
b1e152c418dcc0647bf8e226d2866ff2.jpg
9543028ba8ad2896b41d9f1e17d4e3e1.jpg
Crédit photos : Trevor Tondro, pour le New York Times

22 février 2011

SOMETHING OLD, SOMETHING NEW

 

T O U T  A  C O M M E N C É

par une envie et un besoin de recréer que la jeune designer sud-africaine Katie Thompson (ne vous fiez surtout pas à son nom passe-partout) a eu l'audace de concrétiser sous la forme d'une mini-collection de meubles et objets qui lui ressemble et qu'elle a judicieusement baptisée... Recreate.

Dans ses ateliers du Cap et de Londres, la jeune créatrice s'applique à mettre un peu d'extra dans l'ordinaire, comme en témoigne ces malles anciennes reconverties en fauteuils flambant neufs.

56e30d24027f6b39bfda61677affd5b6.jpg
7eafdefa1038839e75738897f93de343.jpg
83e7e891f6fddf6cefec4455962f0bca.jpg
8bd8cc97e8927a54eb272be286d67084.jpg

On est d'accord, le détournement d'objets, ça ne date pas d'hier. Ah, les bouteilles changées en lampes et les obus transformés en vases ! Comment dire ce que j'en pense sans écrire un roman... ?

BERK.

Depuis 3, 4 ans, nombre d'ambitieux ont repris ce concept à leur compte... avec plus ou (souvent) moins de succès, et perso, je n'ai jamais vraiment accroché. Mais comme dirait Justin B. (soyons aussi rebelle que sa mèche) : Never Say Never.

En l'occurence, je dis oui à Katie. Allez, Fontaine ! Je suis prêt à boire de ton eau !

094f4507aedf41d24a8dce0a55bd9b6d.jpg
acf78a863c542530ff2b7c92efbe3586.jpg
Porte-serviettes
b006815dad37add7537883da0fc47b34.jpg
4bea6da2640aa7ceea095ebf73625f68.jpg
ca9c0c731ab1b42474293bc348757eb7.jpg
be83795b737489526fedda9b004116fc.jpg
Crédit photos : Katie Thompson

PS : Bon, je viens de me rendre compte que K.T. transformait également des bouteilles en lampes... Moralité : personne n'est parfait.

04 janvier 2011

CENTRE COMMERCIAL

 

T O U T  A  C O M M E N C É

par un cadeau de Noël provenant d'une boutique dont j'ignorais l'existence. Pardon, d'un concept-store (vivons avec notre temps) dont j'ignorais l'existence.

 

7a98944b70caf11863e03508214446cf.jpg

Sébastien Kopp et François-Ghislain Morillion, les géniaux fondateurs de Veja, la marque de baskets équitables qui n'en finit plus de nous en mettre plein les yeux et les pieds, viennent d'ouvrir une boutique à Paris, très fidèle à "l'esprit Canal" (non, pas comme "Canal + la chaîne ciné-cinéma tchi tcha" ou Canal Street, le paradis new-yorkais de la contrefaçon, mais comme Canal Saint-Martin, ce haut-lieu de la hype dont tout le monde se plaint qu'il est trop hype mais où tout le monde se précipite parce qu'il est trop hype)

 

dbd187333f7e8672413c9de1937bf966.jpg
9b45f7629325acfd9ef744d0ea49f3eb.png

Centre Commercial, comme son nom ne l'indique pas, est donc un espace de 150 m² dévolu à la vente et à la création. Actuellement, on peut y admirer les sculptures lumineuses de l'artiste brésilien Kleber Matheus, mais le lieu est amené à évoluer en fonction des coups de coeur artistiques des propriétaires.

 

0f5d1f171153c882eef55bfe89a0bf19.jpg
67bf2c2b47d0a2a8d39a4c8cda8a7333.jpg

Dans ce cocon brut aux murs soigneusement décrépis et au plancher en bois recyclé, on trouve également un assortiment d'objets et de mobilier chiné, des livres (uniquement ceux que les maîtres des lieux ont envie de partager), des baskets (Veja, bien sûr) et des vêtements fabriqués en France, au Royaume-Uni ou au Danemark (Gloverall, Saint James, Leaf, Floro, Bodkin Brooklyn, A Peace Treaty, Bérangère Claire, Knowledge, Cotton Apparel...)

c59d2972311f61e88321eb4ac654715b.jpg
fe91c45a466ed1a0556759397c063464.jpg
f27329dec644fe33151e2fae83934344.jpg
6ea0fcfbceab0408d850397574fb5def.jpg
df9a49847a5e0d287b4ba42658d6ef8f.jpg
146d64436cb37dbf319ac769045c81c2.jpg

Que du bon, du beau et du bio ! Ca sent la boutique qui ne va pas désemplir de tout l'hiver... mais avouez que c'est mieux qu'un vrai centre commercial, non ?

PS : Et vous voulez un petit secret ? Vous voulez savoir d'où vient le superbe logo de Centre Commercial ? Il faut prendre un peu de hauteur et se concentrer sur les entrelacs des rues du quartier...

e27d450cf0ffe4d9804eccdbf5107fae.jpg
Centre Commercial
2, rue de Marseille - 75 010 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 20h
et le dimanche de 14h à 18h

30 décembre 2010

L.A.-BÀS

 

T O U T  A  C O M M E N C É

par la promesse d'un nouveau long métrage dont voici l'affiche.

6527bbc073753c3b3ce923020a2304cc.jpg

Inutile de m'appeler dans la soirée du 5 janvier, car je serai vraisemblablement au cinéma pour découvrir le dernier film de Sofia Coppola dont l'action se déroule au célébrissime Chateau Marmont (sans accent circonflexe) dans la Cité des Anges (celle-là même qui a inspiré à Marion C. cette phrase dont je ne me lasse pas... "Itiz trou zèriz some endjeulz in ziss siti")

A l'origine (en 1929, donc) le Chateau Marmont était un immeuble d'habitations. Trop chers, les appartements peinent d'emblée à trouver acquéreurs. En 1931, l'endroit est donc reconverti en hôtel... et entre dans la légende.

227b56c010807f8afd140318a446836e.jpg

Depuis Sunset Boulevard, difficile d'ignorer le Chateau. (Encore que...) La bâtisse se dresse fièrement au milieu d'une forêt de palmiers, de tuyaux d'échappement et d'immenses billboards. Oubliez le Val de Loire, bienvenue à Los Angeles.

2f858cb20e43d2e77749c544d2bd4a97.jpg

Le Chateau Marmont, un havre de paix ? A en juger par le nombre de célébrités qui s'y réfugient le temps d'une soirée ou qui s'y installent à demeure le temps de composer un album ou d'écrire un livre, la réponse est oui. Il faut dire que le Chateau n'est pas un hôtel comme les autres. On peut y louer des suites bien sûr, mais aussi des bungalows ou des petites maisons nichées au coeur de la végétation.

303602ca9c86da64bb9256779c771250.jpg
Garden Cottage
Natalie Wood et Nick Adams
7db9c0923869e7ae2a08fa3bfacbb2eb.jpg
Hillside Bungalow
Humphrey Bogart dans le jardin du bungalow
1aa2e49bdb9256d6692c470d5c136885.jpg
Two Bedroom Penthouse Suite
Rex Reed et Raquel Welsh sur la terrasse de la chambre n°64
9765e0277b69d88521cbd8315aea85e8.jpg

En somme, c'est un hôtel avec les avantages d'un hôtel mais sans les inconvénients d'un hôtel. Andre Balasz, qui a repris la direction du Chateau en 1990, dirait même plus : "C'est un hôtel qui invite aux excès et qui déchaîne les passions." Indeed.

On peut y croiser des musicos en train de faire de la Harley dans le lobby...

fed8ce7a1a7c5042fe8f87dfdb07bc70.jpg
Led Zeppelin au Château Marmont

Des chanteurs avec le dos en compote après avoir joué les Superman sur le toit...

125331ec2b57e9477cdbbc6690d23ae7.jpg
Jim Morrison

Des photographes qui mitraillent des cuisinières à poêles...

4d81f12a3a40dcb0e90a4e117d9f33fa.jpg
Domestic Nude I, In my kitchen,
Chateau Marmont, Hollywood, 1992
© Helmut Newton Estate

Ou encore des acteurs endormis pour toujours après une soirée d'excès...

60126ad4abfe28dad4eb9ad12c44c26a.jpg
John Belushi quittant l'hôtel de manière définitive...

Côté déco, c'est classique, voire un tantinet désuet...

 

6286b2cd63dface86b307684ebacddf2.jpg

Et pourtant, l'endroit a de la gueule. Contrairement à de nombreux hôtels à la déco léchée par des designers à la langue bien pendue, le Chateau Marmont a de la personnalité, il a une histoire... Il vit, quoi ! Ne figure-t-il pas tout en haut de l'affiche aux côtés de Stephen Dorff et Elle Fanning ?

 
Newsletters
image newsletter
La news hebdo
image newsletter news
La pause du mercredi
image newsletter pause
Coup coeur déco du jour
image newsletter déco
La News blogs - forums
image newsletter forums
100 idées déco
image newsletter idées