rome

  • DECO(R)

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    ... à Rome, bien sûr ! Puisque tous les chemins y mènent, ça me pendait aux souliers... Mais je vous préviens (ou vous rassure) ce sera ma dernière note sur mes vacanze romane.

    Aujourd'hui, le chef vous propose un bouquet d'artichauts dans une coupe en étain (?) beau comme un tableau !

    ba50aa3551b8a4bc993b3678800832c8.jpg

    Personnellement, j'adore. Et ça donne envie de manger 5 légumes par jour, non ? (voilà que je me mets moi aussi à faire de la propagande... au secours !) 

    Sinon, la cantine HSM propose un panier du marché spécial Campo Dei Fiori servi une jolie nappe à carreaux (camionnette 3 roues non incluse).

    c91452d811e6d8b599abf8adb70f92a4.jpg

    En guise de dessert, on se régale les yeux avec cette sublime façade romaine façon "Mur qui parle" (l'expression est signée Atmosphère ? Atmosphère ? qui en a un très sympa dans sa cuisine !) Dans mon prochain appart, j'aimerais bien expérimenter ce type d'accrochage un peu folklo (tous aux abris, Monsieur Carré a décidé d'arrondir les angles !) 

    e61e47704a28c4bd173174cc9f956bcc.jpg

    Et voilà ! En espérant que vous ne resterez pas sur votre faim...

  • LA GENTE QUE PASA...

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par de longues pauses en terrasse, une main sur l'anse d'une tasse à café, l'autre sur l'objectif... Ne cherchez pas, les photos qui suivent n'ont aucun rapport avec la déco, mais les gens, c'est bien aussi, les gens, non ? Au même titre que les meubles, ils reflètent leur époque, et personnellement, j'aime bien les observer. Voici donc quelques portraits réalisés la semaine dernière en Italie...

    d23c201797ca96b4d3a03d13c30e7cf0.jpg
    A Rome, il y a des anciens qui rigolent...
    f41578eb0ba93627d2249cd6e69d13fe.jpg
     des jeunes guitaristes (déjà) fatigués de courir après la gloire...
    67a6c8455b0fdb655d70b137365288c8.jpg
    des cadres dynamiques qui vont de l'avant...
    841128005567de42b8ea3a561856b1e3.jpg
    des garçons tout de blanc vêtus à l'affût des pourboires...
    25f8cdedd120657117be5ef4e8e7e568.jpg
    des vendeurs de tabliers olé-olé...
    1281b09e8f25070edbfeec00cfab12b3.jpg
    des policiers blasés avec des casques de Playmobil...
    27534abe1e78b8a40f5f1836138df61f.jpg
    Superman...
    6d03cd6b4fb47d8f317602cfb99c581c.jpg
    des bonnes soeurs gourmandes...
    422912b3e092d3eb907ca1e34a61fab8.jpg
    des prêtres prêts à les confesser...
    99bb8a202ea2568f93274031e850ac6e.jpg
    des dames crevées qui prennent l'air au balcon...
    8019560befc023d6f7c29744dc78f2c9.jpg
    des amazones rongées par la solitude...
     ce4d15ddf5077605da7751aa343e0604.jpg
    des petites filles qui aiment se faire remarquer...
    1f29a420a73a2d57f6149bcaf7975bfa.jpg
    des jeunes femmes qui aiment les fleurs...
    25b2b573a5d2ec4e4d8f00801da3778e.jpg
    des jeunes demoiselles qui aiment les fraises...
    4f32ffbfa26045ad2ae83522348a50eb.jpg
    et des jeunes filles qui aiment ça tout court.
    Photos par HommeSweetHome - Tous droits réservés

     

     

  • LES FABLES DE LA FORTUNE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un cruel besoin de m'isoler des hordes de touristes lancées à l'assaut de la via dei Condotti, le chemin de transhumance de toutes les poules de luxe romaines... En bifurquant dans une petite rue perpendiculaire, je me suis retrouvé devant les vitrines de la boutiques Hermès, actuellement peuplées de curieux animaux en habits de fête, jaillissant de cadres dorés "barococo".

     

    e56979c0ddc5b14a7b579cf60cb0aa37.jpg

    97f7c75d601911baca6db32399cbdee6.jpg

    f6351e7d84120980b38d15e3e390c4e1.jpg

    f37c6c2b4869c886ff486096b18a10ef.jpg

    4f39f4cd999e573418fea7cb649b30cf.jpg

    501475106cca6b7969eb8f080f66f714.jpg

     

     

    Je n'irais pas jusqu'à dire que ces vitrines m'ont donné envie de pousser des cocoricos, mais je trouve le résultat amusant et charmant ! Et j'admire l'inventivité de l'auteur(e) de ces décors qui, l'espace de quelques minutes, ont réussi à me faire oublier les bruyants troupeaux de brebis scolaires égarées dans la capitale italienne.

  • J'ACHÈTE LA RUE DE LA PAIX

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un "week-end à Rome, tous les deux sans personne"... Et c'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai retrouvé la terrasse d'un café dont j'étais tombé amoureux lors de ma première visite il y a 7 ans : le Caffè della Pace, situé dans la rue du même nom, à quelques encâblures de l'incontournable Piazza Navona.

    7814f894ccf710639bd26c03afceb52f.jpg
    5b869779e378e0f29664248fac69c79d.jpg

    Ce café outrageusement désuet et romantique à souhait a vu le jour en 1891, et depuis... la façade a pris quelques rides, des tâches de vieillesse ont fait leur apparition par-ci, par-là, la chevelure de lierre de la vieille dame s'est étoffée... Elle conserve néanmoins cette élégance discrète propre à la capitale italienne, et c'est avec générosité qu'elle continue d'accueillir en son sein les âmes assoiffées de beauté... et de chianti !

    b2850d9c2bffbca7e6de893f8b0caead.jpg
    6603938f6449f9102578eef4a01dd4d4.jpg
    cee26caaed1b9fc890ec556d7c4349eb.jpg

    Lorsque la faim gagne les visiteurs, il suffit de traverser la rue et de prendre place sur la terrasse du Ristorante Serafini, aussi idyllique de jour que de nuit.

    7532d4c0f130463992a3c611fb6b6a1f.jpg
    cff6ce5a7938e25a8a7ad2189d6d7b5e.jpg
    1c3ac36e3bf0a0214fd762083b7c4b0a.jpg

     

    93e631fd0843a06b2734a32cc84c4288.jpg
    Caffè della Pace, Via della Pace, 3-4-5-7 - 00186 Roma
    www.caffedellapace.it