sac

  • FRANCE-BRÉSIL

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une envie de vider mon sac... et d'en changer. Eh oui, scoop du jour, j'adore les sacs ! Plaisir coupable ? Même pas. Un sac, c'est pratique, il y en a de très beaux, et ça me permet notamment de trimballer l'appareil photo qui sert à alimenter mon blog. Le choix est moins vaste pour ces messieurs que pour ces dames (c'est pourquoi je tenais à faire cette note) mais en cherchant bien, on trouve son bonheur. Mon dernier coup de coeur, c'est lui :

    2208708192a28c452cd06652a25ce08e.jpg
    cb46d00d73f4efd01090be491237fc9d.jpg
    9cff91a2c1224726ee920a28edc14dbe.jpg
    92b26e65e669bf187acb9211a86cccb9.jpg

    Sac en cuir, Veja, 299 €

     

    Veja, jusqu'ici, c'était des baskets basses ou montantes, en cuir ou en toile de coton biologique du Nordeste, avec une semelle en caoutchouc naturel d'Amazonie, assemblées dans des coopératives de Vale Dos Sinos au Brésil. Voilà que la marque française se met à faire des sacs ! L'esthétique est soignée, la qualité est au rendez-vous, et le cuir... Ah, le cuir... Il est souple, les couleurs sont sublimes, et surtout, il est tanné à partir de végétaux afin de limiter la pollution (il n'y a qu'à faire un tour du côté des tanneries de Marrakech - entre midi et 2, quoi ! - pour comprendre que tanneur = pollueur)

    0b34685eb4d1a9b220ad8b002e4cfaf6.jpg
    a469d6262d1467aaa0c972855c5c0657.jpg

    Veja se diversifie, et c'est réussi. Un sac aussi beau, c'est presque de la déco !