vélo

  • I LOVE VELO

    T O U T  A  C O M M E N C É

    avec une paire de roulettes. Ben oui. J'aimerais bien vous faire croire qu'à 4 ans j'étais une sorte de Clark Kent du vélo, mais non. J'ai appris à faire du vélo comme tout le monde. Il était rouge. J'étais maladroit. Le suivant fut vert. J'avais 6 ans, j'étais toujours aussi maladroit. Le suivant fut bleu, et de course. J'avais 10 ans et j'envisageai de remettre les roulettes. 15 ans s'écoulèrent au cours desquels je n'osai plus toucher à une bicyclette. Puis je partis vivre à Paris, je décidai que le vélo était le plus agréable des moyens de transport. Bon... Je changeai légèrement d'avis sur ce point au fil des mois et des accidents évités de justesse mais continuai néanmoins à emprunter les couloirs de bus sur le beau Peugeot vert métalisé piqué à mon grand-oncle. Puis des amis de fraîche date me convièrent à prendre l'apéro chez eux, et sitôt la porte d'entrée franchie, je me pris les pieds dans un VTT garé dans le hall de leur appart. Deux pensées me traversèrent alors l'esprit : "C'est pas très pratique" et  "Mais décidément, j'adore l'idée du vélo intégré à la déco intérieure Berlin style". D'où mon émerveillement, quelques semaines plus tard, lorsque je tombai devant ça en furetant sur la Toile >

     

    photo_bikerack_cu_books.jpg

     

    bike shelf knife and saw.jpg

    photo_bikerack_cu_bars.jpg

    Bike Shelf, Knife & Saw

     

    Franchement, elle est pas belle comme un camion cette "étagère porte-vélo" en frêne ou noyer (selon vos désirs et / ou vos moyens) ? Et pratique ? Et belle ? Euh... je vous ai déjà posé la question, non ? Bref. J'aime.

    berkeley_04_02.jpg

    Crédit photos : Knife & Saw

  • LONESOME COWBOY

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un concours, "The Seoul Cycle Design Competition 2010", sponsorisé par Designboom. Au départ, ils étaient 3000... Je vais la faire courte parce que le vélo, je suis sûr que vous êtes comme moi et que vous préférez en faire le nez au vent plutôt que d'en parler pendant des heures... Sachez juste que grâce à la Coréenne Eungi Kim, on pourra peut-être bientôt faire du vélo en montant sur nos grands chevaux. Comment ça vous ne comprenez rien à ce que je raconte ? Hue, Horsey !

    f4ea03237ee5f44c604b06e082a5f0a7.jpg

    21ca21c07f673c14888e6cd109fe7d38.jpg
    25c0b338445615755bc02c52918a46dc.jpg
    Horsey, de Eungi Kim
    Crédit photos : Designboom

    C'est furieusement kitsch, et en même temps, la forme découpée (dans du métal blanc de sucroît) est élégante. Le cheval s'inscrit habilement dans le prolongement du vélo, sa présence semble presque naturelle... et puis c'est amusant, non ? Personnellement, je sais que ça ne manquerait pas de me faire sourire si je croisais une de ces drôles de bêtes dans la rue. Un cavalier qui surgit hors de la nuit et roule vers l'aventure au galop... Ouais, ça serait chouette !

  • BON ENFANT

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    a commencé par une brusque retombée en enfance... Il y a des objets, comme ça, qu'on ne voudrait pas forcément avoir chez soi, mais qui ont le don de titiller la madeleine enfouie en nous.

    Dans la catégorie "Les porte-cure-dents, ça sert à rien", je me verrais bien rouler des mécaniques avec ce 4-roues beau comme un camion :

     

    667cd973af612984d0329958d17d844e.jpg

    Et puis tant qu'on y est, je me prendrais presque pour un héros d'Andreï Kourkov avec ce pingouin désespérément "mono-tâche" :

     

    76c1930d7768ccb4cb7ee2a78b52d29f.jpg

    Dans la catégorie "Le vélo c'est bien, mais la pluie ça mouille", je rugirais presque de plaisir à l'idée de recouvrir ma selle avec ces drôles de capotes pas bêtes :

    682aad3905bd649bbdcbe19df2a34e66.jpg

     

    4c47d1d0fd6116c9d167b1a609ae31d9.jpg

     

     

    4efd9b07a0322782ceba03aa570e4e86.jpg
    6048736d9097a2f9330f5922da604ad7.jpg

     

    Sinon, dans la catégorie "Y a du monde au balcon, vive le printemps", je serais prêt à semer du vent pour récolter quelques-uns de ces amusants moulins en inox :

     

     

    f23578188451bbbd04f90cd495d567e6.jpg

     

    Dans la catégorie, "J'aime pas le foot, mais je suis tolérant", je retournerais bien ma veste pour l'accrocher à ce drôle de portemanteau :

    036910fdb6ed52a266c7a094db85c26b.jpg

    Enfin, dans la catégorie "Moi, quand j'étais petit, j'avais la K7 de Steph de Monac", je me laisserais volontiers scotcher par ce distributeur furieusement démodé (comme l'adverbe "furieusement") :

     

    049ec49933a18a0d6e70f2ab2af625ec.jpg

    Tout ça pour dire que si j'étais un trentenaire régressif, je n'hésiterais pas une seconde, mais comme je me soigne, je me contenterai de jeter un œil amusé sur ces diverses créations, et je ne craquerai pas... sauf peut-être pour le distributeur de scotch, le moulin, le camion... 

     

    PS : tous ces objets sont disponibles chez Vinçon, la mecque barcelonaise du design.