vintage

  • BEL ORDINAIRE

     

     T O U T A C O M M E N C É

     

    par une boutique en ligne de meubles et objets vintage qui s'est récemment offert un nouveau nom et une nouvelle corde à son arc. Farewell Les Têtes Chercheuses... et hello Bel Ordinaire !

     

    Bel Ordinaire, c'est deux frangines passionnées de déco qui chinent beaucoup pour elles et pour les autres et qui proposent désormais leurs conseils aux âmes perdues dans le labyrinthe de la décoration. Je vous invite à découvrir les images inspirées et inspirantes d'un bel appartement parisien  auquel elles viennent de donner un nouveau souffle : c'est chic, c'est frais, c'est soigné. J'aime. Un peu. Beaucoup. Passionément. A la folie. Pas du tout.

     

    Daaaaaaaaaaaaddy ! I want a poney ! And I want that apartment too. Now.

     

     

    sam14.jpg

    sam6.jpg

    sam3.jpg

    sam11.jpg

    chambre_parentale.jpg

    bureau3.jpg

    sam15.jpg

    salon5.jpg

    salon2.jpg

    salon7.jpg

    chambre4.jpg

    chambre3.jpg

    cuisine9-1.jpg

    cuisine4-5.jpg

    Crédit photos : Bel Ordinaire

  • NOUVEAU YORK IN PARIS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    sur les chapeaux de roue. En l'espace de quelques mois, Merce Muse, jeune diva irano-américaine du cupcake est passée de l'ombre des soirées privées new-yorkaises à la lumière bourgeoise bohémienne du Haut-Marais.

    ceb66fcbb9bbf624895042312e05c991.jpg
    Crédit photo : Vahram Muratyan

    On était déjà in love with le Carreau du Temple et ses terrasses où il fait bon se prélasser les soirs d'été. Depuis que Merce and The Muse a ouvert au 1, rue Charles-François Dupuis, on est carrément crazy in love du quartier !

    Mais c'est qui Merce ?

     

    9e3eb31075a94ae9bdea0e26be4ad7ad.jpg

    Son nom est Muse. Merce Muse. Vous l'aurez compris, la muse de Merce (prononcer "merci", comme cette fameuse formule de politesse qui semble écorcher de plus en plus de gu***) n'est autre que Merce herself.

    Et c'est quoi Merci And The Muse ?

    Pour faire court, disons que c'est un coffee-shop qui titille aussi bien les pupilles et les papilles.

    Le logo est à croquer...

    e9a7e2ced38a27035ae2d46226ce3da5.jpg

    La déco est délicieuse...

    98dd4fe1638467402c89355e0537cc84.jpg
    f96a64eeb982b170642e29e24383feea.jpg

     

    353f5e293743611f59e06785928c4f01.jpg
    cd129341a1f474b9435f83c626e8d6b5.jpg
    5599014f603374da6d62cbaa56826cc7.jpg
    0ff21d3980fe613a19388380ab63703a.jpg

     

    35ff8eaeb18d3955822a8646b8c18657.jpg

    La carte est succulente...

     

    918ce85df0ecb32c6341e1faf40b7f06.jpg

    L'ambiance est savoureuse...

     

    2290b69e018c251e11a2640e9656f711.jpg

     

    73e77902c51e11b7a93695271f5674cf.jpg

    J'ai beau être un inconditionnel des troquets made in France, je dois reconnaître que cette mini-cantine à l'américaine est une vraie bouffée d'air fresh !

  • DÉLIVRÉ SANS ORDONNANCE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une de ces brocantes dont on s'apprête à repartir les mains désespérément vides... jusqu'à ce qu'on atteigne le dernier stand et qu'on tombe sur l'objet "décalé" et pas cher qui redonne le sourire (oui, il m'arrive de perdre mon sourire lorsque ça fait plus de 2 heures que je me faufile entre les gouttes et que me suis pris 25 coups de coude dans les côtes pour rien). Je vous montre ?

     

    f9350dd3d9be24f897484b95e8987769.jpg

    Ce sont des boîtes en carton encore à plat initialement destinées à accueillir des mélanges et autres potions thérapeutiques préparées par la pharmacie Van Lier à Namur. J'ai mené ma petite enquête sur la Toile, et il semblerait que cette pharmacie ait mis la clé sous la porte. Ce qui pourrait expliquer comment le vendeur a qui j'ai eu affaire a réussi à se procurer un stock assez impressionnant de boîtes. Bref. J'ai eu du mal à choisir (trop de choix tue le choix) mais finalement, je suis reparti avec 6 modèles différents que voici :

    26a09d8814bde18952ed015da9ede798.jpg
    08da49f852aad1f7d5e6afa4445258e8.jpg
    d37d701e44e22781d9d414fd3056bfd9.jpg

    Je vous l'accorde, ces boîtes délicieusement rétro ne servent à rien. Encore que... Je n'y avais pas pensé sur le moment, mais une amie m'a suggéré de les utiliser pour emballer les petits cadeaux de Noël (aïe... j'ai lâché la bombe N...) et je trouve que c'est une super idée ! C'est inattendu, et puis qui n'a jamais rêvé de recevoir un cadeau dans une boîte sur laquelle on peut lire "Semences de Plantin - Très employée contre la constipation, dysenterie, diarrhée, digestion lente et difficile, gastro-entérite, insuffisance biliaire, maladies de la vessie." Comme me l'a récemment fait remarquer une dame à la syntaxe approximative : "Il faut la rire, la vie !" En attendant, on peut au moins essayer de sourire...

    81bcd04136966f9c025ef41ebf4d372f.jpg
  • DU PINGOUIN À L'ÂNE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un petit détour par The Conran Shop, d'où je ressors bien souvent les mains vides (non, je ne vais pas vous faire croire que j'achète exclusivement ma vaisselle chez Sir Terrence et qu'en sortant de la boutique je vais faire mes courses de la semaine à La Grande Epicerie...) mais la tête pleine d'étoiles... Dans les rayons, on trouve de plus en plus de produits siglés The Conran Shop à des tarifs défiant presque toute concurrence pour la boutique, mais bof, bof, bof... Par contre, j'ai eu un gros, gros, gros coup de coeur pour ce porte-revues imaginé par Egon Riss et Jack Pritchard.

    550fa9f046775ae514db5185acbee861.jpg

    His name is Donkey. Penguin Donkey. Pourquoi ? Alors Donkey, c'est parce qu'il a quatre pattes et que sa forme évoque les flancs d'un âne, et Penguin a été rajouté en 1939 car Allen Lee, de la maison d'édition éponyme, avait eu un tel coup de foudre pour ce meuble qu'il avait décidé d'en faire la pub gratuitement dans ses livres. Seule une centaine de porte-revues ont eu le temps d'être édités par Isokon avant que la guerre n'éclate... Le modèle présenté ci-dessous est donc d'une extrême rareté ! 

    0d2d1a0dc12a470c6d1593d2f2262549.jpg
    e18bbb6ff83c3cc2f3ee10b859cde437.jpg

    Heureusement, quelqu'un (quand on ne sait pas, on reste vague...) a eu la bonne idée de rééditer ce petit bijou tout en rondeur qui peut héberger jusqu'à 80 livres de poche. Pour le prix, j'ai cru voir un 7 devant le 50 sur l'étiquette, mais bon, j'ai une très mauvaise vue, alors peut-être que je me suis trompé... Ou pas. Quand je vous disais que j'avais la tête dans les étoiles...

  • RETROGREAT

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par le retour du froid > qui dit "froid", dit "tea time à toute heure" > qui dit "thé", dit "1 tasse, 2 tasses, 3 tasses..." Mon gros problème à l'heure actuelle (il est 23 heures, alors futilisons...) c'est que trop souvent, lorsque j'ouvre mon placard à la recherche d'une grande tasse, je finis la cuillère entre les jambes... parce que j'ai un lave-vaisselle désormais voyez-vous (Futilisons, je vous dis ! Futilisons !) et il n'est pas rare que toutes mes tasses s'y retrouvent en même temps. Tout ça pour dire qu'il me faut des nouvelles tasses. Et grandes si possible. (Rions, je vous dis ! Rions !) Comme celles de la collection Retro imaginée par la talentueuse Lotta Odelius pour Sagaform :

    a713c5242120ddf535523174f02f7556.jpg

     

    Pour être tout à fait franc, il n'y a pas que les tasses qui m'ont tapé dans l'oeil. Comme dirait Etienne D. : Oh, j'aime tout ouh ouh ouh !

    197f2063524c70999acc0674b15e0a04.jpg
    141262f6f87663fe6987d6d03c0a6981.jpg
    ec36b68b5166e660df16369e036f0c6c.jpg

    Sans Internet, je n'aurais pas fait le rapprochement, mais il se trouve que Lotta Odelius a également imaginé des articles de papeterie pour Bookbinders (je vous avais parlé d'eux il y a quelque temps...), la boutique où je me fournis en cartes pour les petites et les grandes occasions...

    e6c4f79d961d0df30d82bfabb852bdc9.jpg
    Crédit photos : Sagaform et Bookbinders

    À CONSOMMER MODÉRÉMENT... MAIS ASSURÉMENT !

     

  • MOBI BOOM

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une nouvelle expo au Musée des Arts Décoratifs, à Paris.

    54d720d801bc17f4059923f31044d7a8.jpg

    Mobi Boom, comme son nom l'indique, rend hommage au mobilier créé durant "Les Trente Glorieuses". Exit les gros buffets de mamie en bois massif et les commodes incommodes de l'avant-guerre... et bonjour Formica, plastique, créateurs affranchis et meubles multifonctionnels ! Les grands noms de cette époque, on les connaît : Paulin, Perriand, Le Corbusier, Prouvé, Motte, Guariche, Gascoin, Tallon, Roche Bobois (merci pour l'affiche !), Prisunic, Roset... Bref, je ne vais pas vous faire un exposé. Mais je vous recommande vivement l'expo, et si vous avez 380 euros en poche (si ma mémoire est bonne...) je vous recommande encore plus vivement (Qui se dévoue pour réaliser mon rêve par procuration ?) ce pouf imaginé par Pierre Charpin exprès pour l'expo et vendu EXCLUSIVEMENT au 107, Rivoli, la boutique incontournable du musée des Arts Déso.

    10b71096115cb2bbc4620e9e684595fc.jpg
    f3cdea410b659ed7f2e704124d24efcf.jpg
    7a28efce9b1713177f05d0be8f15ca28.jpg

    J'adore son petit côté selle de cheval, le tissu tweedé hyper doux au toucher (touché et approuvé par mes doigts), les couleurs pop (admirées et approuvées par mes yeux) son élégance rétro, sa taille (mesurée et approuvée par le compas dans mon oeil) : c'est un vrai siège d'appoint, confortable (testé et approuvé par mon séant) et beau... Comme la plupart des meubles présentés dans le cadre de l'expo en fait !

    PS : Désolé pour la qualité des photos réalisées avec mon téléphone depuis le trottoir (interdiction de photographier à l'intérieur oblige...)

  • UN RE-GAL !

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    en novembre 2003 par l'ouverture d'une boutique dans un ancien atelier de Corbridge, une petite ville du Nord-Est de l'Angleterre.

    9c3c108e96ad27a6105d9fec02e79555.jpg
    0d612eec6914fb86edef25eb34b61e4a.jpg

    Depuis, RE, la boutique de Simon Young & Jenny Vaughan s'est propagée à la toile. On peut donc flâner virtuellement dans leur joyeux bric-à-brac... et même passer commande (je le souligne, car combien de boutiques en ligne nous mettent l'eau à la bouche inutilement...)

    Prenez le temps de jeter un oeil à www.re-foundobjects.comn, car je suis sûr que vous aussi allez craquer pour la sélection proposée. Il y en a pour tous les goûts, les prix sont raisonnables, il y a du vieux, du neuf, du recyclé, du ressuscité... Bref, il serait vain d'essayer de résumer l'univers de RE en un paragraphe (dixit les fondateurs de la boutique)... Le mieux, c'est peut-être que je vous fasse partager ma liste de Noël ?

    2ac02e77e1d70d80484c712c4212f556.jpg
    Boîtes de conserve peintes à la main - 10£
    7e60d6e9e5e97362fc53d80b58dc8975.jpg
    Bordure décorative en métal pour étagère - 20£
    4683da8e46b71a17f2a39c91e2624ac6.jpg
    Plaids anciens du Pays-de-Galles - 125£
    96b791a6b0a10157504a4ce6040c5a7d.jpg
    Boîte à bougies / Bougeoir - 19£
    7211b93a65da1fb609ab69d197f91c7f.jpg
    Assiettes anciennes customisées - 23£
    54fe6037c094311eb4710c5dad448e18.jpg
    Serviettes de table anciennes customisées - 22£
    303eb157db0924c4b8a7c2428f0c93e4.jpg
    Assortiment de coupes anciennes - à partir de 13£
    c3b844bd9887fa556894b6dbfdadba48.jpg
    Pichet et gobelets anciens made in USA - à partir de 13£
    1af335fea51b7c3759203d438831887a.jpg
    Chemin de table "No Waste" en lin - 16£ le mètre
    17318239d1cf1e6068ce089ed98c8f8d.jpg
    "Eponges" en coton / motif carte du Royaume-Uni - 8,50£
    7da9235d3ed315ea4eb1d0f36e2ddb8c.jpg
    Savon avec cordon D R Harris - 13,50£
    Crédit photos : Ray Main pour RE

    Et au fait, pourquoi RE ? Parce que les propriétaires de la boutique ont chiné ces deux lettres d'enseigne à Paris... et voilà ! J'en profite pour souligner que le site est très RE-ussi.

  • DE BRIC ET DE BROC

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une brocante, puis une deuxième... Le week-end a été chargé en tournage de pouces ! Résultat, je suis un peu débordé en ce début de semaine, et donc, les notes qui trottent dans ma tête devront attendre avant d'être couchées sur le clavier... Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, je vais la faire courte. Si, comme moi, vous aimez bien zieuter dans les caddies des gens, je vous invite à découvrir mes trouvailles dominicales...

    b21d60c62c300281a87c70b193ac7c69.jpg

    Bambi voit rouge...

    6505f7452ee5ece53ca0f1f3e4e9f08c.jpg
    La lumière sera (dès que j'aurai trouvé une seconde coupelle...)
    aae1c00a511d872a867dee20116e7a30.jpg
    Prions pour que je ne me lasse pas de cette bondieuserie dans 2 jours...

    986c26a9e487fab1eb6e5cf0ab4ddb3a.jpg

    La "Tour de Babel Bordel" grandit, grandit...

    c41bb6e4f46ecd5458d27e616117313c.jpg
    Et tourne la Terre !
  • DIRTY SEATING

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    - je devrais faire un copier / coller - dans la rue, près de Belleville. Il était là, sur le trottoir. Un sosie de l'Executive Chair de Saarinen. Vêtu de gris. Parfait ! Atrocement sale. Moins parfait... J'ai hésité, et puis je l'ai embarqué.

    e08ef30ed6990c54bf2c8ddb8ff9fe4c.jpg
    60a0aee6b3d096b9929e3f0f430899ff.jpg
    d8a116c259d404c00682efba4e8a2dca.jpg

    Maintenant, la question, c'est : J'en fais quoi ? Je n'ai pas eu le temps de foncer chez Monop'... J'ignore s'il existe un produit efficace pour nettoyer le tissu à même les objets. C'est donc là que vous intervenez : si vous avez des produits à suggérer, si vous connaissez des astuces de mère-grand, si vous-même avez un jour récupéré un fauteuil dans la rue et que vous avez réussi à lui redonner bonne mine sans le retapisser entièrement, si vous connaissez quelqu'un qui connaît quelqu'un, venez témoigner sur mon blog. Ça peut se discuter.

    Je ne sais pas encore ou échouera ce fauteuil : dans mon salon, sur Ebay, devant la porte... ? L'autre maître maître des lieux, lui, a testé et approuvé...

     

    7cf55be385b646f72682e0c0d1af5380.jpg  
  • QUI VA À LA CHASSE...

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    un jour de pluie. Je venais d'emménager dans un nouvel appartement (celui que j'occupe à ce jour) et, en jetant un oeil par la fenêtre pour mesurer l'étendue des dégâts, je l'ai vu : un drôle de fauteuil posé sur le trottoir qui me tendait les bras. Enfin... en l'occurrence, c'était un fauteuil sans bras, tout rond, tout en courbes, tout en métal, et tout en bon état. Je ne pouvais décemment pas le laisser sous la pluie... Je lui ai donc offert un abri, et cela fait maintenant un peu plus de 4 ans qu'il trône fièrement dans mon salon.

     

    403bd1a274f2ef375da547ec27bf8388.jpg

     

    Le chat l'a immédiatement  adopté...

    5f0c60ed45b6bd2f91bb79edaa571c80.jpg

     

    La table de salon 50's s'est entichée de lui...

    df8c2dd97122d94abc514375da5b06bb.jpg

    Et puis, je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai décidé de m'en séparer. Enfin si, je sais. Je vais bientôt voguer vers de nouveaux horizons, et un tri s'imposait. Cet après-midi, une inconnue viendra donc s'en emparer et alors, il ne me restera plus que mes yeux pour pleurer... Bon ok, j'exagère un peu. Mais n'empêche... Il va me manquer.

    Mon fauteuil (oui, c'est encore le mien jusqu'à 14 heures !) n'a pas d'oreilles, donc je peux vous le dire : il me manquerait déjà nettement moins si je parvenais à mettre la main (et mon derrière) sur un tabouret Bishop* d'India Madhavi... 

    * Evêque

    b974533c98af3dfeac8f4b349f148748.jpg

     

    Seulement voilà...  A-t-on déjà vu un évêque faire le trottoir ?

     

     

  • MÉNAGE À TROIS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un coup de foudre pour 3 demoiselles pop'n'rock aux gambettes inoxydables... 3 chaises, donc.

     

    573173e88b9640505848e88a06d79343.jpg

    Je n'en avais pas la moindre utilité, mais j'ai dit banco, ne serait-ce que pour les sortir de ce hangar exposé au vent où elles croupissaient.

    Je connais un petit bar haut en couleur (le Pick Clops, pour ne pas le nommer) où elles auraient pu débarquer à l'heure de l'apéro et se faire une place incognito...

    4a5d62ac49f53d68f4c1d8cd478548a7.jpgdf976f2608ed4bb645ca916a6fdd0e5c.jpg
    Photos : HommeSweetHome
    Tous droits réservés

    Mais pourquoi auraient-elle pris le risque de passer inaperçues alors que dans le séjour de mon amie A., elles peuvent frimer sous un grand miroir baroque et faire feu de tout bois avec la table ancienne ?

    017b1bd271706d8fe60630aa8f274f1c.jpg
    Crédit photo : Aurélie Prissette
    Tous droits réservés

    Selon moi, le mariage des styles est tout simplement parfait, alors tous mes voeux de bonheur, mesdemoiselles, et longue vie à vous 4 !

  • MUSIQUE MAESTRO !

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un petit mensonge... J'avais dit que ma précédente note serait la dernière consacrée à mon récent séjour dans la capitale italienne. Bon, c'était presque vrai... L'objet dont j'aimerais vous parler aujourd'hui n'a aucun rapport direct avec Rome, mais c'est en feuilletant mon guide que j'en ai découvert l'existence. Quand je dis "objet", je devrais plutôt dire "petit bijou". Roulement de tambour... 

     

    b9ec861f10a7c2d8a9bad2ecd9ea0b10.jpg

    Ce drôle de cube made in Italy est une radio éditée par Brionvega depuis 1964. Née de l'imagination de Marco Zanuso et Richard Zapper, la TS 502 est une radio portative qui s'ouvre comme un livre. Son design original et intemporel lui vaut de figurer dans les plus grands musées, dont le MOMA (mon chouchou). A Rome, j'en ai trouvé un exemplaire dans la boutique d'un musée - c'est moins prestigieux, mais au moins, on a le droit de toucher !

     

    bef10bb0ad2806077675bc1cf56a8438.jpg
    9ed5eaf0073e1ede70e16b7f8e818af3.jpg
    7bb6d52c68a5c0cc0edf45a3758d107a.jpg

    Le nouveau modèle, baptisé TS 502 RC, est équipé d'un radio-réveil. Et si l'on en croit les petits chanceux qui en possèdent un, c'est un chef d'oeuvre de technologie et de simplicité.

    6d829751277112ebc8e4c0de420a3fe0.jpg

    Je vous ferai connaître mon avis quand j'aurais économisé 250 € pour m'en offrir une...

  • HAIR DU TEMPS

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    comme dans la chanson... "Ma mère m'a dit Antoine, va t'faire couper les cheveux"... Non, plus sérieusement, ma récente trouvaille (cf. note "Le barbier de Bastille") m'a donné envie de vous faire découvrir un lieu que j'affectionne particulièrement pour sa déco soignée et originale : le salon de coiffure Hair du Temps, situé rue Faidherbe, à Paris.

    1fb17b6beb96ea0a934239346811761a.jpg
    fa7342df7d820f16ef8f0fecc25af0df.jpg

    Les vieilles enseignes, les grands miroirs, les fauteuils de barbier en simili rouge, les paravents en bois, les meubles en bois et métal, les appliques... tous ces objets proposés et agencés par la fée Carouche, "l'interprète d'objets" installée dans la rue adjacente, donnent au lieu un petit parfum d'antan doux comme un après-shampoing.

    73ec081d1b981bed1a14278f8c734856.jpg
    d00e71213ed567b848b81ea42b8a656e.jpeg

    Je l'avoue, au départ, j'ai choisi ce salon uniquement pour sa déco ! Ras le bol des grands espaces blancs aseptisés aussi élégants qu'un rond-point en zone industrialisée, et vive les lieux vivants qui mettent en joie les clients et titillent les pupilles !

     

    PS : et il faut le préciser, Carouche et le personnel du salon sont des gens sympas comme tout, alors si vous passez dans le quartiez, n'hésitez pas à leur rendre visite !

    Carouche, interprète d'objets - 18, rue Jean Macé - Paris 11

    L'Hair du temps - 32, rue Faidherbe - Paris 11

     

    Re-PS : cette semaine, je quitte mon "Homme Sweet Home" pour aller jouer les Marcelo à Roma... alora, ciao tutti !

  • LE BARBIER DE BASTILLE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par un départ précipité de la maison. Hop, hop ! J'enclenche le mode turbo et dévale les étages à toute vitesse. 5e, 4e, 3e, 2e, 1er... Chaud devant, Madame Machin ! Poussez-vous du chemin ! Hop hop... Toujours en petites foulées, je longe le square, je prends la première à gauche, et... STOP ! Co to jest ? (oui, il arrive que l'homme pressé et interloqué s'interroge en polonais. Bref.)

    Aïe, la journée commence bien... et mal. Mal, parce que je suis à la bourre et qu'il est évident que je vais rater mon rendez-vous. Et bien, parce qu'un habitant du quartier a eu la bonne idée de placer cette petite merveille sur mon chemin :

    b5c6b730d48641c3385a349257c3df08.jpg

    Hop hop ! Tant pis pour mon rencard, je peux pas laisser passer ça. Ho hisse, demi-tour... hop... hop... hooooop... J'ai fait à peine 20 mètres que j'ai déjà plus de souffle... Et c'est reparti en sens inverse ! 1er, 2e, 3e, 4e... Je peux plus. Il ne me reste plus qu'un étage à gravir, mais mes poumons crient à l'aide. Pause. Allez, un dernier petit effort... Hop, hop ! Ouf, j'y suis !

    J'ai même plus la force d'admirer mon nouveau fauteuil... (qui s'avèrera être en très bon état : moleskine impec, pied en fonte (CQFD) patiné comme il se doit, le tout réglable, ajustable, et autres adjectifs en -able). Merci la chance !

    53deec8ff216e0011521651f3ddc908e.jpg

    9e634b618dede842e398596edcb703af.jpg
    4ba51973e311405c8096b274c711b6bb.jpg

    PS : j'ai un fauteuil de coiffeur, j'ai un modèle (cf. note "Playmobilier")... cette fois, je suis bon pour la frange de Playmobil.

  • D-LIGHT

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    le jour où elles ont décidé de me faire du pied... J'ai succombé, et depuis, je les aime toutes : les petites, les grandes, les grosses, les fines, les modernes, les vieilles... Je n'y peux rien, c'est plus fort que moi. Elles embellissent mes jours, elles illuminent mes nuits... Bref, j'en suis fou. Je veux parler des lampes, bien sûr.

    Cette semaine, ça va être leur fête !

    Il y a quelque temps, mes yeux se sont posés sur cette petite merveille des années 60 que j'ai emballée pour 3 fois rien (ou plutôt, pour 3 x 1 euro).

     

    abb3b30d6045d451272bcc1802e30bb1.jpg

    Elle ne payait pas de mine (à l'instar de la photo...) et était coiffée d'un abat-jour qui aurait mérité de figurer dans le clip de "Thriller". Quant à la tablette (déjà poncée au moment où la photo a été prise), il y avait bien que le RER qui ne lui était pas passé dessus... J'ai donc dégainé mes outils, changé l'installation électrique, matifié le piètement avec une bombe de peinture noire, fait l'acquisition d'un nouvel abat-jour... et voilà le résultat.

    de3b045c82c6cede6ae8defc0fa6df66.jpg

    C'était mieux, mais ça manquait un peu de couleur. J'ai donc repeint la tablette en "Jaune-Jaune n°2 mat" de chez Leroy-L'Enchanteur...

     

    230b6aeaacad6f41c6f7e69d99fd0a1e.jpg

    Puis j'ai customisé l'abat-jour avec de L'adhésif malin...

    c5aac4dbdf0207e8e92f0392e42b1b80.jpg
    10a3a87975ff2974bcdcc18b58c0eb4d.jpg

    Au final, ça donne :

    - lampe : 3 €

    - peinture : 5 €

    - douille : 3 €

    - abat-jour : 29 €

    - adhésif : 9 €

    __________________

    = 49 € + le plaisir d'avoir offert une seconde vie à une starlette des sixties !

    ba3caf7f9cccbe686709ebe54e7f1371.jpg

     

  • PLAYMOBILIER

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    dans les années 80 avec un cadeau d'anniversaire qui, maintenant que j'y repense, pourrait expliquer ma passion sans borne pour la Collection Tulipe d'Eero Saarinen...

    J'ai 6 ans, je viens de souffler mes bougies avec la vigueur du loup agacé par la maison de paille de Nif-Nif, on me tend un cadeau... scritch scratch... le papier tombe, et là je découvre un camping-car Playmobil avec une table de jardin "super-méga-chouette" (on est dans les années 80, je vous rappelle...) De l'eau a coulé sous les ponts, et la table en question a un peu souffert, mais elle est comme Elton : still standing.

     

    b0301065b4ab1ff08432cb59dc6308f8.jpg

     

    J'ai 32 ans, la cire des bougies a coulé sur le gâteau, on me tend un cadeau, mais vu la taille du paquet, c'est clair que ce n'est ni un camping-car (ouf !), ni une table Tulipe (snif !).

     

    aef2c82989bfbdc337117c2511090e3b.jpg

    Mais c'est pas très grave, parce qu'entre-temps, j'ai eu 30 ans, et mes amis m'ont offert ça :

     

    2898f26ca7004c2e379a32198a6633b2.jpg

     

    Pour mes 40 ans, c'est décidé : si je n'ai pas de table Tulipe, je me fais une frange de Playmobil !

     

  • DERRIÈRE LES BARREAUX

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une énième visite chez l'Abbé P. où, cette fois, j'ai déniché deux jolies chaises scandinaves qui rappellent celles-ci :

    0620eae9d7ce2d83f920cf13dd7d07fc.jpg
    Ikea, Chaise OLLE, 49 € pièce
     

     

    059e24adb519c2c5a72feb0659557d14.jpg
    Design Within Reach, Shaker Chair, 125 $ pièce
    9b3dd6aa6e882f69ccfffb281faf74fb.jpg
    Design House Stockholm, Family Chairs, environ 365 € pièce

     

     

    Les miennes sont comme ça :

     

     

    a00d18f1661fe943afdc6cc02e95e846.jpg
    Emmaüs, 10 € pièce

    Elles sont en bois, elles sont solides, elles sont patinées juste comme il faut : en somme, elles sont parfaites ! Pour moi, j'entends.

  • FLASH-BACK

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une trouvaille au fond d'une boîte toute cabossée... Au milieu des photos de famille - à la mer, à la montagne, à la campagne - erraient des portraits rassemblés par 4 sur du papier jauni datant de l'ère préhistorique pré-numérique. Je ne vais pas sortir les violons, mais quand même, ça avait une autre gueule !

    183b3e3e8af67d250af022fcdc54a7d6.jpg

    Les bons vieux photomatons ont déserté les entrées de métro et les galeries marchandes (à Paris, il en reste une à l'entrée du Point Éphémère), mais... mais... si vous possédez une webcam, vous pouvez faire un saut dans le temps en vous connectant à laphotocabine.com. L'avantage, c'est que vous n'avez pas besoin d'insérer 25 francs (!) à chaque fois. C'est inutile, mais plutôt amusant, et ça donnera peut-être des idées aux plus inventifs/tives.

     

    f02bb2d9b84db78679bbf092bceb2c2f.jpg
    Je crois que je vais aller brancher l'imprimante, moi...
  • TABLE RASE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    par une brocante dans l'Allier où j'ai déniché ce guéridon vieillot, mais plein de charme, pour 3 fois rien.

     

    c81c0624cad6c658ec03898f7d4fb507.jpg

     

    Un coup de bombe sur le pied, un peu de crème de ferronnerie sur la languette en laiton, un nouveau papier plus contemporain sous le plateau en verre... et voilà le résultat !

     

    d878d32e6847340278217953b0142b18.jpg28b2e581477dd4db1759090d24f4d321.jpg
  • LETTRE RECOMMANDÉE

     

    T O U T  A  C O M M E N C É

    avec un T majuscule tombé du ciel... ou plus exactement, de sa devanture.

     

    ac16527b90903746dc88fc6b27816397.jpg

     

    Ensuite, c'est moi qui suis tombé sur ce T chez Carouche, Interprète d'Objets, une mini-caverne d'Ali Baba située dans le 11e arrondissement de Paris. Un coup de perceuse et une douille plus tard...

     

    302039644955c7e35df00ae885cb8ad1.jpg

     

    T la lumière fut !

    1e54eb0f223750f2ddcbd9840c53a2ee.jpg

     

    Les lettres d'enseigne ont le vent en poupe, et nous risquons d'en être bien vite lassés... mais j'aime ce T pour sa simplicité. Il peut être accroché dans tous les sens, et le soir, il diffuse une lumière agréable. En plus, avec son "armure" en inox brossé, il est parfaitement assorti au caisson à tiroirs (qui fera l'objet d'une note très bientôt) situé juste en dessous. Que demander de plus ?